Mes 6 road movies cultes !

7 commentaires

Je suis extrêmement sensible aux images lorsqu’il s’agit de choisir une future destination de voyage. Un peu trop même car il est facile d’être « berné » par une histoire et des visuels forts… Mais adolescente, c’était comme ça que je voyageais, à travers les films. Comme ce sont encore un peu les vacances pour certains et que d’autres n’ont pas pu partir, voici la liste de mes six road movies préférés (au début je voulais en mettre seulement cinq mais je n’ai pas réussi à trancher), histoire de vous faire un peu voyager !

Thelma & Louise // Ridley Scott // 1991

Geena Davis, Susan Sarandon, des flingues, une ode à la liberté qui tourne mal (et la toute première apparition de Brad Pitt au cinéma, enfin… surtout de ses fesses !). C’est un de mes films préférés, je le connais absolument par coeur. Thelma et Louise partent pour un week-end entre filles, l’une femme au foyer coincée par son mari macho qui se révèle totalement délurée, l’autre froide et un peu coincée (tout court), qui va tout sacrifier pour son amie. Je me suis toujours passionnée pour le destin de ces deux femmes plutôt normales, à qui un jour il arrive un truc qui change leur vie. Elles font un choix qui les empêche de revenir en arrière, c’est l’engrenage vers la tragédie. Evidemment, s’ajoute à ça les paysages magnifiques des Etats-Unis et la musique d’Hans Zimmer.

Le film, réalisé par Ridley Scott, a obtenu l’Oscar et le Golden Globe du meilleur scénario en 91.

Thelma-et-Louise

♦♦♦

Easy Rider // Denis Hopper // 1969

Pour le coup, Easy Rider est LE film culte de chez culte. Il a même été répertorié par le National Film Registry pour son apport significatif au cinéma et à la culture américaine ! C’est l’histoire de deux jeunes mecs un peu paumés qui partent en moto à la recherche de la « vraie » amérique. Ils tombent sur des hippies, restent un temps dans la communauté… On est en 69, les Etats Unis sont absolument coincés dans leur carcan puritain, raciste et conservateur (bon ça n’a pas trop changé ça malheureusement…) et le road trip de Peter Fonda et Denis Hopper va évidemment mal tourner.

Je suis profondément attachée à la culture hippie, notamment à sa musique et j’adore les films de cette époque, ou ceux qui y font référence (genre Forest Gump, qui pour moi est un vrai petit chef d’oeuvre). Alors forcément Easy Rider fait partie de mes incontournables, surtout qu’il a également une vraie valeur cinématographique, il a fait évolué le cinéma américain. Produit par Peter Fonda, écrit par Denis Hopper et Fonda, réalisé par Hopper, c’est un vrai film indépendant qui s’est émancipé des studios américains. Avec Bonnie and Clyde et Le Lauréat (un de mes films préférés également), c’est le début du « Nouvel Hollywood », un cinéma d’auteur inspiré de la Nouvelle Vague, plus réaliste, avec des budgets réduits (le film a couté 340 mille $ et en a rapporté plus de 4 millions), des sujets différents… Bref, Easy Rider est un film à voir et à revoir !

Easy-Rider

♦♦♦

Paris Texas // Wim Wenders // 1984

Je connaissais (comme beaucoup de monde j’imagine) la BO de Ry Cooder avant d’avoir vu le film. Il se résume en quelques lignes : un jour, Walt retrouve son frère Travis, qui semble marcher dans le désert depuis quatre ans. Entre temps, on ne sait pas non plus ce qu’est devenue Jane, sa très jolie femme, et quels liens Travis réussira à renouer avec son fils Hunter. Paris Texas est un film contemplatif, magnifique. Nastassja Kinski est sublime avec ses yeux cernés de noir, son pull rose angora, son carré blond…

Palme d’Or en 84, Paris Texas vient de ressortir au cinéma. Je vous le conseille vivement, en attendant la sortie prochaine du nouveau Wim Wenders : Everything will be fine.

Paris-Texas

♦♦♦

True Romance // Tony Scott // 1993

Au scénario, un petit jeune qui veut devenir cinéaste : Quentin Tarantino ! Ca donne un road movie forcément un peu violent, une histoire d’amour passionnée et tragique entre deux jeunes premiers de l’époque : Christian Slater et Patricia Arquette, et le reste du casting n’a rien à leur envier : Christopher Walken, Dennis Hopper, Gary Oldman, Brad Pitt, Val Kilmer, Samuel L. Jackson…

True-Romance

♦♦♦

Into The Wild // Sean Penn // 2007

Plus récent, j’aime aussi énormément Into The Wild. Ce film de Sean Penn, adapté d’un livre de John Krakauer (et d’un fait divers de 1993), raconte l’histoire d’un jeune homme à la dérive, qui part vivre seul en Alaska. Sur sa route, il croise de nombreux personnages, très attachants, dont Kristen Stewart magnifique… Les paysages qu’il traverse sont à couper le souffle et donnent envie de voyager. J’adore ce film pour sa morale, que je garde en tête continuellement : le bonheur ne vaut que s’il est partagé.

J’avais découvert le film au cinéma en plein air de La Villette. Voir Into The Wild en extérieur, avec l’écho des voix, ce sont des conditions assez parfaites. Donc si vous pouvez tendre un drap dans votre jardin et y projeter le film, foncez c’est génial !

Into-The-Wild

♦♦♦

A bord du Darjeeling Limited // Wes Anderson // 2007

Encore un de mes films chouchous ! Je le regarde dès que j’ai une baisse de moral : c’est drôle, fin, émouvant, envolé… Un des meilleurs Wes Anderson pour moi, à voir évidemment après le court métrage Hôtel Chevalier, qui le précède au cinéma. A bord du Darjeeling Limited, c’est l’histoire de trois frères plutôt opposés (Adrian Brody, Jason Schwartzman et Owen Wilson), qui partent à la recherche de leur mère après la mort de leur père, au fin fond de l’Inde. Ils traversent donc le pays, à bord d’une petite couchette de train. On retrouve tout l’univers de Wes Anderson sans les tics trop prononcés à mon goût de son dernier film, The Grand Budapest Hotel.

A-Bord-du-Darjeeling-Limited

♦♦♦

Bons films !

(et si vous en avez d’autres à me recommander je suis preneuse !)

7 commentaires

  1. Thelma et Louise, mon film fétiche, c’est mon préféré! Je l’avais d’abord regardé parce que c’était le 1er film de Brad Pitt, mais au final, l’histoire est cent fois plus belles que Bras Pitt et son postérieur !! ;)

  2. Liste parfaite ;) Je ne sais pas si c’est vraiment un road-movie mais j’ai trouvé que Walter Mitty était pas mal dans le genre.

    • Ah oui c’est vrai, les paysages sont chouettes, mais je l’ai quand même trouvé un peu trop convenu, ça manque de panache !

  3. Thelma et Louise l’un de mes films préférés !
    Les paysages sont magnifiques, j’étais contente d’avoir pu y aller il y a quelques années, ça fait rêver.

  4. Ce ne sont pas vraiment des road movies mais dans l’esprit voyage (contemplatif) je te conseille :
    – Gerry de Gus Van Sant : une histoire d’errance
    – Baraka de Ron Fricke : c’est un docu. Je me suis pris une énorme claque, c’est vraiment à voir. La qualité de l’image est tout simplement époustouflante pour 1992
    – Dead man de Jarmusch

    • Merci beaucoup pour tes conseils, je vais les mettre dans ma liste de films à voir !

  5. je te conseil de voir « just like a woman » de rachid bouchareb un film franco-britannico-américain jaime le contraste antre les deux heroine :)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.