Grands Soirs : premier extrait du nouvel album d’Alex Beaupain

8 commentaires

Comment vous expliquer à quel point Alex Beaupain est important dans ma vie ? Il est – entre autres – le compositeur du film Les Chansons d’Amour de Christophe Honoré. Vous savez il y a des films qui changent votre vie. Dans le sens où il y a un avant et un après. Les Chansons d’Amour est de ceux là. Je ne saurais pas vraiment expliquer pourquoi, c’est un film que je regarde quand je vais bien ou que je vais mal, qui me fait pleurer, qui me fait chanter… Je le connais par coeur (je dois dire que les Biens Aimés me fait aussi le même genre d’effet et je l’ai vu tous les jours pendant une semaine, l’obsessionnelle…). J’ai donc découvert Alex Beaupain à l’époque des Chansons d’Amour, il avait déjà sorti un album « Garçon d’honneur » dont le film est inspiré.

Alex Beaupain est devenu un des artistes que j’ai le plus vu en concert, que j’ai le plus écouté aussi. J’ai pris mes places pour son concert du 13 mai à l’Olympia il y a déjà longtemps, alors que son album ne sort qu’en mars. Mais c’est comme ça, je suis une fan inconditionnelle. Il faut dire qu’à chaque fois qu’Alex Beaupain sort un disque, je le trouve encore plus réussi que le précédent. Le premier aperçu de son nouvel album présage le meilleur :

Cette chanson est magnifique. Je l’écoute en boucle depuis hier. Elle a l’air simple, un piano, la voix pure d’Alex Beaupain, des petits murmures, une boîte à rythme, et puis elle s’emballe tout doucement… une trompette, des violons… et puis une histoire d’amour qui se ternit. Non mais elle est absolument magnifique cette chanson ! ♥♥♥

Même si c’est triste, ça fait tellement de bien cette émotion là. Alex Beaupain me fait me sentir vivante. Et si je l’aime tellement, je crois que c’est aussi pour ça.

8 commentaires

  1. J’aime ta façon de parler d’Alex Beaupain, je m’y retrouve beaucoup. J’ai découvert ses chansons grâce à Christophe Honoré et elles sont je crois d’ailleurs essentielles au fait que les films d’Honoré m’aient tant happée. Et l’histoire d’amour a continué avec les « Les Biens-aimés », un film qui a réussi à me toucher avec Catherine Deneuve dedans (un exploit me concernant car je ne comprends pas la fascination Catherine Deneuve que je trouve tellement froide). De cette B.O., que comme les autres je pourrais écouter en boucle, je retiens surtout « Je ne peux vivre sans t’aimer », interprétée par Deneuve justement, et qui me déchire à chaque fois… Le talent d’Alex Beaupain pour les mots me fait passer au dessus de la tristesse (hélas) de ses textes pour m’en enivrer (mais pas trop parce que sinon ça me contamine un peu trop quand même ^^). Pour finir, j’ai eu la chance de voir Alex Beaupain en live une unique fois, en première partie de Julien Clerc, concert où j’ai invité ma mère. J’ai adoré le découvrir sur scène, drôle et bavard ! Quelque part ça m’a encore davantage fait aimer son univers :) Tu as de la chance d’aller l’applaudir à l’Olympia !

  2. Grenadine 17 janvier 2013

    C’est fou, lorsque tu parles d’Alex Beaupain, ou de Christophe Honoré, j’ai l’impression de me voir. Le même coup de foudre que toi pour ces deux personnes, que je trouve exceptionnellement géniales. La même façon « d’avant/après » dans ma vie, après avoir vu Les Chansons d’Amour. Cette révélation que j’ai eu, avec ce film et cette musique (alors que ma rencontre avec Christophe Honoré s’est déroulée il y a bien longtemps, lorsque j’étais adolescente et que j’ai lu un de ses livres. Etrangement, avec le temps, je l’ai oublié, puis je l’ai découvert (et non re-découvert, puisque j’avais oublié jusqu’à son nom) avec ses films). Cet homme, ses films, ses livres, me mette dans un état incroyable, hors du temps. Et la musique d’Alex Beaupain également. Cette impression d’être dans une bulle, juste lui et moi, lorsque je l’écoute. J’ai eu la chance de rencontrer Alex Beaupain et Christophe Honoré (ainsi que Louis Garrel, Ludivine Sagnier, Alice Butaud, Gaël Morel et Julien Honoré) à Rennes, lors du festival Transversales Cinématographique où Christophe était l’invité d’honneur. C’était fou, cette sensation, avec ces gens que j’aime à deux mètres de moi à peine, ce concert magnifique avec ces invités surprise… Un pur bonheur. Je n’attends plus qu’une chose, pouvoir revoir Alex en concert.

  3. A chacun de tes articles je découvre quelque chose de nouveau. Merci de m’avoir fait connaitre Alex Beaupain, sa voix me porte depuis que j’ai lu ton article !
    Donc merci pour tout et j’ai hâte de décourvrir tes futurs articles !

  4. je suis la preuve vivante que les types peuvent également totalement se retrouver l’univers Alex Beaupain Christophe Honoré… Beaupain fait partie des artistes que j’idolatre depuis les chansons d’amour j’ai écrit plusieurs articles dessus sur mon blog. et comme toi chacun de ses albums est une vraie joie pour moi… habitant sur Lyon j’ai pris aussi des places pour son spectacle en mai qu’il joue tout près de chez moi… et personnellement les biens aimés m’ont encore plus bouleversés que les chansons d’amour… il faut dire que Louis Garrel y est moins présent et que contrairement à toi j’ai plus de mal avec le jeu de Garrel que celui de Deneuve :o)
    bon j’ai pas encore écouté ce nouveau titre mais je m’y mets de suite…bonne soirée à toi..

  5. C’est très fort la façon dont tu décris l’émotion ressentie à l’écoute de Beaupain. Je reconnais cet emballement, pour moi c’est pour Damien Saez. Le genre d’artiste tellement intègre que soit tu détestes soit tu adores. Le genre de mélodies qui te fait arrêter tout ce que tu es en train de faire dès les premières notes… ça va droit au cœur ces chansons là, et c’est tellement rare qu’elles en deviennent précieuses. Sur ce, je te souhaite encore plein de belles émotions musicales :). (Et j’ai écrit ça en écoutant Les meurtrières… de Saez bien sûr).

  6. Il se trouve que je viens de découvrir ton blog suite à une vidéo de Lexie Blush et là, oh surprise je vois le nom de Christophe Honoré dans ta bannière. Dans la vrai vie, je suis sa nièce. Christophe est donc mon oncle. Et je suis très touchée de la manière dont tu parles de son travail (comme de celui d’Alex Beaupain d’ailleurs). Les Chansons d’amour est aussi un film qui a changé ma vie. Je ne m’en lasserai jamais et je ne dis pas ça par solidarité familiale ! Je reste objective, il y a des films/livres qui me plaisent plus que d’autres. Après avoir passé ma soirée à lire ton blog, j’apprécie énormément ton écriture ! Une bien jolie découverte en cette dernière soirée de janvier !
    Des baisers

    • Oh merci beaucoup Alicia, tu en as de la chance d’avoir un oncle aussi talentueux. C’est vrai que je suis une très très grande amoureuse du cinéma de Christophe Honoré et de leurs univers à lui et Alex Beaupain. Je l’ai découvert dans un festival quand j’étais ado, il présentait 17 fois Cécile Cassard, et je l’ai redécouvert longtemps après avec Les Chansons d’Amour, c’est exactement ça, ce film a changé ma vie et ma façon d’aimer le cinéma. J’ai lu ce week-end une très bonne interview de Louis Garrel dans Télérama, il parle de l’esprit de troupe qu’il y a dans le cinéma de ton oncle, c’est ça qui me plaît aussi… Je pourrais en parler pendant des heures ! ^^
      En tout cas merci d’avoir laissé un petit mot et bienvenue ici alors !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.