Amoureuse d’un python

27 commentaires

Hier soir, j’ai rencontré Céline Mahieux, une française expatriée en Indonésie, tombée amoureuse d’une peau exceptionnelle, celle du python. Et je la comprends ! Comment ne pas être fascinée par ces écailles d’une douceur et d’une souplesse incroyables, aux dessins si particuliers ? Céline a créé une collection de maroquinerie de pochettes, de sacs, de portes-monnaie et de ceintures, exclusivement en python. On retrouve un petit ou gros nœud sur toutes ses créations. Les couleurs sont naturelles ou au contraire hyper flashy. C’est fin, c’est vraiment très beau.

Bien sûr, j’ai demandé à Céline comment elle choisissait ses serpents, quelles étaient les lois en Indonésie… Elle sélectionne des pythons d’1m60 en respectant toutes les normes en vigueur en Asie. Et surtout, elle n’exploite pas une espèce en voie de disparition, là-bas, les serpents sillonnent même les rues les plus passantes.

En France, le python est extrêmement cher, Céline a envie de changer ça, de donner une autre vision du luxe, et les prix qu’elle souhaitait donner à sa collection sont vraiment très séduisants. Reste à savoir si les distributeurs accepteront de ne pas trop monter leur marge… Pour le moment donc, quelques pièces de la collection de Céline Mahieux sont disponibles dans plusieurs boutiques en France, en province et à Monaco. Si vous êtes intéressée, n’hésitez pas à me demander les adresses de la ville dans laquelle vous êtes.

C’est beau non ? Moi je trouve ça magnifique. Et pour couronner le tout, Céline est une jeune femme adorable. J’ai déjà commandé une petite pochette, et je crois que je ne suis pas la seule, n’est-ce pas Mesdemoiselles ?

CatégorieMode

par

J'aime surfer, lire des romans historiques, les singes, prendre des gens en photo, l'escalade, voyager, manger, cuisiner, les Belges, rêver, les feux de cheminée, Pierre Rabhi, la bande dessinée, chanter, mes amis, mon Nikon FM2, travailler.

27 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.