All posts filed under La vraie vie

Carte postale : bons baisers de Val Cenis

Avec mon amie Olivia (avec qui je collabore), notre but dans la vie est simple : travailler le plus efficacement possible, et de manière rentable pour profiter au maximum de toutes nos passions et de la nature. Ce n’est pas de la fainéantise, je ne le considère pas du tout comme ça. J’adore mon travail, écrire et faire de la photographie, vraiment, je ne pouvais pas rêver mieux. …

Mon mois de Décembre

Qu’il paraît déjà loin ce mois de décembre… Je me souviens que j’étais très préoccupée et triste à ce moment là, pas du tout prête à fêter Noël. Je voulais partir pour les vacances et puis en s’y prenant à la dernière minute tout était trop cher. Entre un emploi du temps très chargé, le contre-coup des attentats et un manque d’évasion, ça n’était vraiment …

Idées cadeaux de dernière minute

Si vous habitez en Ile-de-France et que vous n’avez pas encore fait vos cadeaux de Noël, ma « shopping list » pour Italie Deux pourrait peut-être vous aider… Je me suis rendue dans ce centre commercial du 13ème arrondissement pour y chiner des idées de cadeaux pour tous les prix, et surtout, pour toutes les envies. Je peux vous dire que le perfecto-doudou Etam Lingerie est un …

Contribuons à l’Objectif 2 Degrés !

Article en partenariat avec #objectif2degrés Vous n’ignorez sans doute pas que la COP 21 a commencé et se tiendra jusqu’au 11 décembre. C’est une grande conférence organisée par dans le cadre de la Convention-cadre des Nations Unis qui doit aboutir sur un accord international visant à maintenir le réchauffement climatique en deçà de 2°C. C’est évidemment un rendez-vous crucial… Si vous souhaitez d’ailleurs approfondir le sujet, je vous …

Mon mois de Novembre…

Le mois de Novembre avait pourtant bien commencé : une fin de week-end à surfer à Oléron, du beau temps, des balades en forêt à Bussy St Martin avec mon frère, des tours en moto avec une magnifique Anglaise (et non je n’ai pas encore le permis moto, il faut que je repasse mon code, ça me démotive complètement)… et puis il y a eu l’horreur. …

Mon mois d’Octobre…

C’est la première fois que je fais un article de ce type, alors que j’adore les lire depuis longtemps chez Shalima par exemple ! C’est un peu décousu mais ces petits récapitulatifs en image sont finalement de bons moyens pour faire un peu le point… J’ai l’impression que le temps passe trop vite mais je me rends compte aussi qu’en un mois, j’ai fait plein …

Tu sais que t’es provinciale à Paris quand…

tu n’es jamais parti en Erasmus parce que pour toi, Paris, c’était Erasmus ! tous les deux mois environ, tu commences à péter les plombs, t’as les nerfs à vif, t’es énervé contre tout le monde… parce qu’il faut que tu rentres chez toi respirer l’air pur ; parfois en soirée, tes potes ne comprennent pas tout ce que tu dis alors que tu parles …

Les questions existentielles #2

Est-ce que les gens qui font des photos surexposées et blanches sur Instagram pensent tous avoir inventé le concept ? Est-ce que tous ceux qui épinglent des DIY sur Pinterest les réalisent vraiment ? Comment peut-on vraiment aimer la douleur et la brûlure intense que procure un cours d’abdo-fessiers ? Comme la réponse à la question précédente est : « c’est impossible », pourquoi s’infliger un cours d’abdo-fessiers …

La liste des petits bonheurs

L’autre jour Juliette (en photo ici ♥) racontait sur son blog qu’elle tenait un petit carnet sur lequel elle note ses petits bonheurs chaque jour. Je rentre à Paris dimanche, pour quelques jours histoire de boucler tous mes rendez-vous avant le désert du mois d’août. Je n’ai pas trop le cafard car je sais que je repars vite mais pour garder mon optimisme, je me suis …

Travailler et vacancer

Avant, quand j’étais étudiante, je travaillais tout l’été pour avoir un peu d’argent de poche. Et puis ensuite, salariée, je restais à Paris préférant partir hors saison (parce que c’est moins cher et qu’il y a moins de monde). Au final je ne suis pas vraiment partie, et pendant presque dix ans, je n’ai pas trop pris de vacances. Honnêtement, ça allait. Je partais souvent …