Chez moi…

38 commentaires

Cela fait maintenant 9 ans que je vis à Paris, et pourtant « Chez moi », c’est la maison de mes parents perdue au milieu des vignes à coté de Jarnac, en Charente. Mes parents ont acheté cette maison en ruine quelques mois avant ma naissance et j’y ai vécu jusqu’à mes 18 ans.

C’est assez drôle parceque je ne rêvais que d’une chose quand j’étais petite, vivre à Paris, quitter la campagne que je détestais par dessus tout ! Aujourd’hui, je suis devenue une vraie parisienne et j’aime énormément ma ville. Je ne pourrais d’ailleurs pas vivre ailleurs qu’à Paris, c’est inenvisageable pour moi. Mais je sais bien que si j’aime autant Paris, c’est parceque j’ai mon coin de verdure qui m’attend dès que j’en ai besoin. Et je sais que lorsque je suis triste, sans savoir pourquoi, c’est parceque ma maison me manque, « Chez moi » me manque. Et je sais que même si je reste à Paris toute ma vie, « Chez moi », ce sera toujours cette grande maison à Orlut.

Je prends le train pour Angoulême demain soir, je ne suis pas rentrée chez moi depuis Noël et il a fallu d’un tweet de ma copine La Perchée – un tweet à base de melon et de Pineau – pour me rappeler à quel point ma maison me manque. J’ai hâte d’être chez moi ce week-end et j’ai tellement hâte qu’arrive le mois de juillet pour passer mes trois semaines de vacances à me ressourcer auprès de ma famille, dans ma maison, à ne rien faire d’autre que lire, me baigner, écrire sur la terrasse, et avoir de grandes discussions avec mes amis autour d’un verre de Cognac et d’un barbecue…

Vive l’été, et vive la campagne (et vive les articles décousus aussi pardon…) !

CatégorieLa vraie vie

par

J'aime surfer, lire des romans historiques, les singes, prendre des gens en photo, l'escalade, voyager, manger, cuisiner, les Belges, rêver, les feux de cheminée, Pierre Rabhi, la bande dessinée, chanter, mes amis, mon Nikon FM2, travailler.

38 commentaires

  1. J’adore les articles décousus ! Et je te comprends tout à fait pour tout le reste, même sans avoir de « chez moi » aussi ressourçant ! (Mais la terrasse de mes parents n’est pas mal non plus, même en pleine ville !)

  2. C’est un article que j’aurais pu écrire je crois (enfin peut-être pas aussi bien). La différence étant que je ne suis pas sure de vouloir vivre toujours à Paris et au contraire me rapprocher de l’océan, une côte ouest que plus jeune je ne considérais pas à sa juste valeur …

  3. C’est là que je regrette terriblement que mes 2 parents soient des parisiens purs…
    Comme j’aimerais avoir un lieu comme celui-là où me ressourcer et reposer !

  4. J’adore la couleur des pierres de ta région… cette maison est très belle, bon retour chez toi, profites-en bien !

  5. Le tout a l’air sublime ! Pour avoir vécu également à la campagne et défendre bec et ongles ma vie citadine, je comprends tout à fait ce besoin de se ressourcer de temps à autres. Je trouve que dans un sens comme dans un autre, c’est parfois vital d’avoir ce sas de décompression ;)

  6. Très joli billet et très jolie maison..
    Ca donne envie de s’asseoir là, juste au bord de la piscine et d’écouter le bruit du vent dans les feuilles *soupir*

  7. Quelle jolie maison ! Je comprends ton article, quand je dis « chez moi », c’est du Nord dont je parle, même si je sais aussi que je n’aimerais pas retourner y vivre. En revanche, je m’imagine bien dans une ville de province, Nantes, Biarritz, … pour pouvoir avoir une maison et un jardin pas trop loin du centre !

  8. Cette maison a l’air sublime et je comprend qu’elle te manque parfois. C’est marrant je pourrais copier coller ton texte en remplaçant Jarnac par Bordeaux… Parfois je me is que j’aimerais retourner vivre dans ma région, pour la qualité de vie que je n’ai pas ici. Mais j’aime trop Paris !

  9. Ca a l’air magnifique et siiii reposant ! Ton billet est également très joli.
    Bon retour chez toi, même si c’est rapide !

  10. Emilie 25 mai 2012

    Beau billet authentique dans la blogosphère parisienne… Peut-être plus subjectivement « authentique » pour moi à l’évocation de la Charente : parisienne depuis 5 ans, j’ai grandi à côté Cognac et je n’ai qu’une hâte à l’approche des vacances profiter du soleil « à la maison ». Parce que Paris c’est fantastique, mais les minuscules apparts hors de prix, ce n’est pas « la maison »…

  11. Agathe 25 mai 2012

    Jolie maison en effet. Et ça me parle d’autant plus que j’ai moi aussi grandi à côté de Jarnac !!!
    Je vais faire ma concierge mais tu étais à l’école à Jarnac ? Parce qu’on a à peu près le même âge, si ça se trouve on était à l’école ensemble !

  12. Merci à tous pour vos messages ! Hug ! ^^

    @ Agathe : j’étais à l’école à Segonzac mais j’ai été au collège à Jean Lartaut. Toi aussi ?

  13. Charlene 25 mai 2012

    Alala cousinette faut vraiment qu’on se retrouve!! Pour moi la maison des souvenirs c’est à un certain numéro rue de la plage made in vendee … :D
    Allez à bientôt j’espère et un grand bonjour à la famille ce week et un bon anniv’ à ta grand-mère
    (n’oublie pas les timbres…private joke :p )

  14. Clement le Clement 25 mai 2012

    Ha notre chez nous! C’est marrant chère soeur je pense la même chose quand il s’agit d’Orlut city beach! J’ai hâte d’être se soir pour y retourner sa fait aussi un moment que je n’y suis pas allé. Mes plus beaux souvenirs sont là bas! A se soir soeurette j’ai hâte de te couler dans la piscine!!!! Bisous et bon voyage…

  15. je connais bien ce sentiment… j’ai quitté « chez moi » il y a 6 ans, et ai vécu dans trois villes différentes depuis, mais ailleurs ne sera jamais « chez moi »! Et comme toi, j’ai toujours hâte de sauter dans un train ou un avion pour rentrer (d’ailleurs, je ne dis pas que je pars à La Ciotat pour le we, mais que je rentre…). Mais par contre, j’aimerai retourner y vivre un jour ;)

  16. Comme je te comprends. Je vivais moi aussi à Paris, mais mon « chez moi » m’attirait souvent comme un aimant ! C’est plaisant d’avoir un coin où se ressourcer, où on se sent vraiment chez soi !

  17. bubble 25 mai 2012

    très joli article ! comme je te comprends !
    moi je suis devenue citadine (mais pas parisienne) par obligation mais je ne sens bien qu’à la campagne alors je m’accommode comme je peux à la ville

  18. Camille 26 mai 2012

    La campagne ça vous gagne !
    Bel article pour une belle maison. J’ai des envies de vacances maintenant …

  19. Je rêve aussi d’aller à habiter à Paris mais de la verdure de temps en temps ça fait du bien aussi ! La maison de tes parents est très jolie !
    Bises

  20. Jessica 27 mai 2012

    C’est quand on quitte un endroit que l’on aime que l’on comprend à quel point il nous est cher !!! Quand je suis partie de « mon chez moi » je n’avais qu’une chose en tête : rentrer !

  21. C’est une belle région ou est la maison de tes parents je l’ai visité un peu en juillet l’année dernière entre 2 averses
    j’était du coté de cognac, la région ma plu avec son calme.
    Moi qui aime la campagne et qui ne m’adapte pas a paris, un mois a la campagne j’étaie heureuse.
    Bon retour chez toi.

  22. J’aurais pu moi aussi écrire ce texte – et à chaque fois que je rentre « à la maison » je déconnecte et j’en ai besoin.

  23. Et bien moi c’est pareil mais c’est un peu l’inverse (commentaire décousu bonjour). Je suis née à Paris, j’y vis depuis bientôt 30 ans et j’adore cette ville mais j’ai très envie de partir m’installer en province pour profiter de la qualité de vie d’un peu plus loin et ne conserver que les bons aspects de Paris quand je le choisirais. Par contre, mon chez moi ce sera toujours chez mes parents :)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.