Coup de coeur BD et roman graphique

© Tanbi Kaur / Coffee and Books

Ce mois-ci, le club de lecture était dédié au neuvième art. Nous ne sommes que trois finalement à vous recommander nos coups de coeur, mais si vous aimez la BD, n’hésitez pas à partager vos trouvailles dans les commentaires. De mon côté, ça a été difficile de faire un choix !

Quant au thème du mois prochain, retrouvez-le en fin d’article, nous avons hâte de vous en parler…

Coup de coeur BD et roman graphique :

Chroniqueuse Livre Avis
Clémence Les Ignorants – Etienne Davodeau
Cette BD raconte la rencontre entre l’auteur, Etienne Davaudeau et Richard Leroy, vigneron. Le premier n’y connaît rien du tout au monde du vin, et le second est hermétique à la bande-dessinée. Cet ouvrage est l’histoire de leur rencontre, de leurs apprentissages mutuels et de leur ouverture à un monde qu’ils ne connaissaient pas. L’un va apprendre à tailler la vigne quand l’autre plongera, le soir venu, le nez dans les BD conseillées par Etienne Davaudeau.
On a l’impression tout au long du récit d’être présent à leurs côtés. De sentir l’odeur des tonneaux et des nouveaux livres encore jamais ouverts. Et surtout, on a envie, une fois la BD refermée, d’apprendre aussi quelque chose qui nous est inconnu.
Carole Les Vieux Fourneaux – Lupano et Cauuet / Le loup en slip
Je suis tombée sous le charme des trois pépés des Vieux Fourneaux ! Depuis 3 épisodes, on suit les aventures de ces copains d’enfance qui ne sont pas du genre à faire des mots croisés à longueur de journée… Les personnages sont touchants, lucides et extrêmement drôles. Les dialogues sont un régal.
Je crois que je vais rapidement mettre la main sur le tome 4 ! Il paraît même qu’une adaptation au cinéma est en cours… avec Pierre Richard dans un des rôles principaux.
Quant au Loup en slip, c’est une BD pour enfants dont l’histoire se mêle à celle des Vieux Fourneaux (je n’en dis pas plus !). Le scénariste est le même, mais c’est une autre dessinatrice (Mayana Itoiz).
C’est l’histoire d’un loup que tout le monde croit très très méchant… tout une économie se met en place dans la forêt autour de cette peur du loup. Jusqu’à ce qu’il débarque, en slip !
On retrouve le ton et l’humour des Vieux Fourneaux, et comme il y a plusieurs niveaux de lecture et beaucoup de second degré, tout le monde rigole. Testé et approuvé par toute la famille à Noël ! Le tome 2, « Le loup en slip se les gèle » est sorti il y a peu de temps, il est tout aussi drôle que le premier.
Noémi Le cri du peuple – Tardi & Vautrin
Pendant la Commune de Paris, les petites histoires se mêlent à la grande. Tardi adapte le roman de Jean Vautrin dans une BD passionnante, qui débute lors de la révolte du 18 mars 1871. Le format horizontal permet à Tardi de dessiner Paris comme il sait si bien le faire… une véritable oeuvre d’art ! C’est aussi une période de l’histoire que je connaissais mal, racontée dans La débâcle de Zola et Les Misérables d’Hugo. Je suis une très grande fan du trait de Tardi et j’adore ces périodes de l’histoire, troubles, qui expliquent pourtant notre système républicain actuel. Le cri du peuple est une BD de référence et c’est loin d’être une nouveauté mais c’est une oeuvre majeure qu’il faut avoir dans sa bédéthèque.

Le thème du prochain club de lecture : le pouvoir des femmes

Voici quelques suggestions de lecture, l’idée est de lire un roman écrit par une femme ou dont le personnage principal serait une héroïne : Jane Eyre (et de manière générale tous les livres des soeurs Brontë), La dernière fugitive ou Prodigieuses créatures de Tracy Chevalier, Olympe de Gouges de Catel et Bocquet, Madame Bovary de Gustave Flaubert, Suite Française d’Irène Némirovsky, L’amie prodigieuse d’Elena Ferrante

Si vous souhaitez participer au prochain thème et rédiger une chronique, envoyez-moi un message par email à noemi[@]trendymood.com. Le club est ouvert, vous pouvez choisir ou non d’y participer selon vos envies.

Pour relire les autres chroniques du club de lecture, cliquez ici !

4 commentaires sur “Coup de coeur BD et roman graphique

  1. Difficile de choisir, en effet !
    Pour moi, ce serait « L’encre du passé » de Maël et Bauza (Ed. Dupuis, 2013). Au travers d’une histoire d’amitié dans le Japon médiéval, cet album aborde les thèmes de la transmission maître/élève et de la création artistique. J’aime l’originalité du thème traité, la délicatesse des couleurs à l’aquarelle qui s’adapte parfaitement à l’histoire et la beauté des calligraphies japonaises.
    Je n’ai pas lu « Le cri du peuple », mais ça me fait penser à la trilogie de C. Girard « Le linceul du vieux monde » (Ed. les Enfants Rouges) qui raconte la révolte des canuts à Lyon. Très intéressant aussi si on s’intéresse à l’histoire :)

  2. Charlotte

    Bonjour, c’est la première fois que je viens sur votre blog. Ce sujet est intéressant et me donne envie de me remettre à la lecture. Ça fait si longtemps que je n’ai pas pris le temps d’apprécier un bouquin ou une BD !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.