Dans le vanity de Cécile Togni

7 commentaires

Son CV ne tiendrait pas sur deux pages, alors on va essayer de vous faire un résumé rapide : il y a quelques années, Cécile était l’autre frangée du duo de DJ « Les Putafranges » ! A la base styliste, elle touche à tout avec succès, enchaînant les soirées et les collaborations avec les marques les plus pointues (elle a notamment créé une ligne pour Lancel vendue en exclu chez Colette). Elle a aujourd’hui créé le Bureau Cécile Togni, son agence de com’ et d’évènements, sans remiser pour autant ses platines au grenier. Cette fille qui a grandi à la campagne, est une vrai parisienne, qui combine à la perfection ses envies de naturel avec un mode de vie à 100 à l’heure !

(Interview publiée initialement dans My Little World)

Quelle est ta routine beauté ?

Le matin, ça dépend ! Soit je me nettoie complètement le visage sous la douche, soit je suis speed, et je me passe juste un coup de tonique. Et après j’ai plusieurs produits fétiches : je mets toujours le sérum Forever Youth Liberator de Saint Laurent pour préserver ma jeunesse et j’ai aussi des petites capsules de vitamines E et C que je varie. E pour le matin, C pour le soir. Une amie m’a fait découvrir ça en Italie et depuis que je les utilise, j’ai vraiment une meilleure peau.

Tu les appliques sur ton visage ?

Oui partout sur le visage, ce sont des petites capsules à mettre sous une crème hydratante. ou pas d’ailleurs ! Ca dépend des besoins de la peau. Ensuite je mélange une petite base teintée Laura Mercier avec une autre base BB Cream de chez Dior. Je finis par un peu de fard à joues. Sur le corps, j’ai une huile « Anti-Eau » de Clarins que je mets tout le temps, je l’adore ! C’est bien après la douche, quand on est encore un peu mouillé,  l’huile adhère mieux. Après je remets un produit anti-cellulite et j’applique un lait pour le corps Nuxe Body, raffermissant et hydratant. Ca c’est indispensable, je ne peux pas sortir sans.

Cécile Togny - Itw Beauté-7

Tu arrives à t’y tenir tous les jours, avant de t’habiller ?

Ah oui ! Ca peut me prendre deux secondes mais je ne peux pas m’habiller sans le faire ! Dès que je prends une douche, je suis obligée de m’hydrater. Et puis j’aime les odeurs aussi. Un truc que je fais souvent, c’est que je vais me faire gommer au hammam chez La Sultane de Saba ou parfois aux Bains du Marais. J’y vais tous les deux mois, ou dès que je commence à avoir la sensation que mon corps me gratte un peu dans le dos. J’ai essayé des gommages à a maison ou dans des instituts mais ça ne vaut vraiment pas La Sultane de Saba. Là-bas, elles savent vraiment le faire.

Tu ne te maquilles pas beaucoup ?

Ca dépend… Je me maquille en fonction de mes rendez-vous et si je sors le soir, je mets de l’eyeliner par exemple, un petit coup de crayon. Mais je mise généralement plus sur les lèvres que sur les yeux.

Très parisienne quoi !

Je ne sais pas… Sûrement… Très rapide surtout ! (Rires)

Cécile Togny - Itw Beauté-2

Et le soir alors ?

Je me démaquille toujours avec une eau démaquillante. C’est indispensable pour moi. Même quand je rentre fatiguée, je le fais toujours ! Plus jeune, ça m’arrivait de zapper mais en vieillissant, on se rend compte que ce n’est pas bien du tout pour la peau. Après le démaquillage, j’applique un coton de tonique, je mets donc ma vitamine C et ma crème hydratante. J’ai une peau qui a besoin d’eau.

T’arrive-t-il de te faire tes produits de beauté ?

Non mais l’été, avec mes amies, on s’amusait parfois à mélanger nos crèmes. On prenait de l’huile d’amande douce avec de l’huile d’olive et on mettait ça dans nos cheveux, ou avec un peu du beurre de karité. Mais aujourd’hui je suis très contente des produits que j’achète !

Tu détournes parfois des produits ?

Pas vraiment… Mais je fais un truc, je ne sais pas si c’est bien : pour éviter de me laver les cheveux tous les jours, parfois je ne lave que le haut de la tête ! (Rires) Comme ça je n’agresse pas les pointes, ou alors je ne mets mon masque qu’à certains endroits… Après j’adore mélanger les rouges à lèvres, j’en ai 7-8 dans mon sac et je passe du rouge au rose, au bordeaux… Je les mets les uns par dessus les autres au fil de la journée.

Comment prends-tu soin de tes cheveux ?

Alors mes cheveux, c’est un vrai truc ! Ils ne vivent jamais sans masque, sans le sérum de David Mallet… Comme ils sont colorés, j’y fais vraiment attention. Je ne vais que chez David Mallet d’ailleurs, il n’y a que Giorgio qui a le droit de toucher à mes cheveux ! (Rires)

Ils ne sont pas spécialement abîmés mais en fin de couleur, ils sont souvent un peu fatigués, ou aux changement de saison, ils s’emmêlent et sont cassants, donc j’essaye vraiment de trouver les meilleurs produits pour eux et de les chouchouter.

Cécile Togny - Itw Beauté-5

Tu m’as confiée que tu utilisais toujours des produits sans sulfate, sans silicone…

Oui j’aime beaucoup la marque Bumble and Bumble. J’aime aussi les soins de chez Phyto. Ce sont des gammes qui correspondent bien à mes cheveux.

Mais tu fais particulièrement attention à la composition des produits ?

Oui, sincèrement de plus en plus. C’est pour ça que j’utilise moins de crèmes mais des vitamines par exemple. Je continue mon sérum Saint Laurent parce qu’il me convient bien, mais je pense que je vais de plus en plus m’orienter vers des choses naturelles.

Cécile Togny - Itw Beauté-6

Pourquoi ?

Tous ces produits passent par la peau… J’ai envie de « cleaner » un peu ce que je mets sur mon corps. Mais bon, c’est très difficile parce que j’ai également lu que les vitamines n’étaient pas forcément bonnes non plus… Donc c’est un peu le problème en ce moment, on découvre beaucoup de choses et on ne sait plus trop en quoi avoir confiance… Du coup, j’essaye d’écouter un peu ce que je ressens, comment je sens ma peau, et c’est que j’utilise de plus en plus de cosmétique biologique.

Je mange bio, ça fait partie de ma vie parisienne. Et puis c’est vrai que j’ai la chance de le pouvoir. C’est aussi une question d’éducation je crois, j’ai été éduquée comme ça, dans une grande maison à la campagne, avec un potager. J’ai aussi ce côté « nature » en moi, et j’essaye de l’adapter comme je peux à Paris et mon de vie. Tu deviens bobo chic quand tu dis ça à Paris ! C’est vrai qu’aujourd’hui, il y a là des question de marketing. Je travaille avec, je vis dedans, il ne faut pas se leurrer… Avant, nos grand-mères n’avaient que la crème Nivea ! Et la mienne, à plus de 80 ans, avec très peu de rides en n’ayant jamais utilisé que cette fameuse crème bleue !

Je pense que vieillir fait partie de la vie, et vieillir, c’est aussi dans sa tête, c’est comment tu es toi ! J’ai 37 ans, pas mal bourlingué dans ma vie, fumé, fait la fête… Mais j’ai toujours eu une hygiène de vie saine à côté (bien manger, faire du sport, etc.). Ta vie, tu te la fais, ton visage est à l’image de ce que tu es. Si tu t’aigris et que tu ne souris pas, tu vas avoir les lèvres qui tombent par exemple. Je pense que quand on est quelqu’un qui vit, on a des rides d’expression. C’est vrai que c’est compliqué de vieillir mais il faut l’accepter et à toi de faire en sorte que ça se fasse le plus joliment possible.

Cécile Togny - Itw Beauté-1

Donc ça ne fait pas trop peur…

Oui et non… Mais en même temps, je n’ai jamais été aussi bien que depuis que je vieillis ! A 20 ans, c’était cool mais je préfère la fille que je suis aujourd’hui donc ça a du bon finalement ! Disons que c’est comme ça, ça fait partie des étapes de la vie. Après, il y a plein de trucs qui font qu’on vieillit mieux. Je ne sais pas si je suis pour le botox et tout ça par exemple. Je préfère me faire masser pour avoir un meilleur corps, une meilleure tonicité, faire du sport, faire un sauna une fois par semaine ou m’hydrater la peau. Au soleil par exemple, je protège toujours ma peau.

A quel âge as-tu commencé à prendre soin de toi ?

Très jeune ! Ma mère était totalement coquette ! Donc j’ai eu la chance d’aller très tôt chez l’esthéticienne, de savoir comment hydrater ma peau, mon corps… A 17-18 ans, j’étais presque femme avant de l’être, mais d’un autre côté je crois qu’aujourd’hui, si j’ai une jolie peau, c’est grâce à tout ça. On faisait attention à notre corps.

Cécile Togny - Itw Beauté-4

Tu t’es maquillée à cette même période ?

Je ne me suis pas énormément maquillée. Evidemment adolescente, quand je sortais, je mettais du mascara, du noir aux yeux et un rouge à lèvres, parce que c’était cool. Mais j’étais à la campagne, j’avais un fiancé avec qui je suis restée très longtemps, donc je n’étais pas dans la séduction, dans le truc de l’ado qui se cherche… J’étais aimée, j’aimais, c’était très bien ! Je prenais juste soin de moi. Et puis j’ai appris à aller dans un institut très tôt, à avoir des moments pour moi… Sans jamais être dans le contrôle total de mon image. Je peux sortir mon chien sans être maquillée, je ne mets pas trop heures à me préparer…

Ce n’est pas trop difficile justement de ne pas être « control freak » quand on est exposée aux médias par exemple ?

Je suis exposée certes, mais finalement je suis une fille lambda, parisienne, qui a un peu réussi sa vie professionnelle. J’ai mes amis, ma famille, mon marie et je suis contente… Je suis comme je suis tout simplement. Et j’essaye de vivre comme je suis. Bien sûr quand je sors, je vais me faire un peu jolie c’est normal. Mais je ne vais pas passer quatre heures devant mon miroir à me regarder et à stresser parce qu’il faut que je mettre la dernière robe, le dernier truc à la mode… Ca m’insupporte ! Mais je respecte celles qui le font ! (Rires) C’est juste que moi, je ne veux pas mettre toute mon énergie là-dedans.

Cécile Togny - Itw Beauté-9

Merci beaucoup à Cécile Togni pour sa disponibilité & à Chloé pour la mise en relation. 
Toutes les interviews « Dans le vanity de… » sont disponibles ici. 

7 commentaires

  1. Rosalie 4 mai 2015

    Voilà le genre de discours dans lequel je me retrouve, s’écouter, faire attention sans se mettre la pression… C’est agréable à lire. Elle a également un visage « fort », assez charismatique.

  2. Merci Noémi et Cécile pour le partage, où peut-on donc trouver en France des capsules à la vitamine C ? Pour ma part, j’utilise depuis longtemps des capsules de vitamine E TOCO 500 en application locale en cure (appliquée en sérum avant ma crème ou mélanger à ma crème) pour ses qualités anti-radicalaires, mais je n’en connais pas à la vitamine C que je puisse utiliser de la même façon.

  3. Pas de réponse, ni ici, ni sue HC ? C’est dommage mais merci tout de même bien sûr pour le partage.
    Bon week-end Noémi ! :-)

    • Désolée je n’ai pas eu de réponse de Cécile… Il faudrait peut-être que tu demandes en pharmacie ou parapharmacie, ou en magasin Bio…

  4. Oui je vais me renseigner à l’occasion alors, merci Noemi.
    Passe une belle journée ! :-)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.