Comment je me suis réconciliée avec Instagram

24 commentaires

Instagram m’a toujours attirée sans que je parvienne vraiment à y faire ce que je voulais. J’ai longtemps pris des photos sur le vif mais je n’en étais pas satisfaite. Et puis avec la professionnalisation des blogs, publier sur Instagram est devenu une contrainte. Pour rester dans la partie, il fallait poster tous les jours, avoir des « like » et des « followers »… Ça n’est pas du tout mon truc ! Je n’aime pas m’exposer et c’est pourtant ce qui fonctionne sur les réseaux sociaux.

Sans compter que certaines remarques de mon entourage ont commencé à m’agacer. « Ça va t’as la belle vie, tu pars toujours en vacances… » fait partie des phrases les plus entendues. Alors que d’une, si j’avais la belle vie, il faudrait plutôt s’en réjouir pour moi ; et deux, malheureusement non, je ne suis pas toujours en vacances, je travaille la semaine, et m’échappe à la campagne le week-end, parfois pour la journée, à 1/2 h de Paris ! Je sais bien que je n’ai pas à me justifier sur ce point, mais malgré tout, cela m’ennuie aussi que des inconnus ou des clients sachent où je suis et ce que je fais ! Ça ne regarde que moi non ?

À cela, s’est ajoutée l’envie que mon feed Instagram reflète vraiment mon travail de photographe. Tant pis si mes portraits de jeunes femmes ou de voyages, récoltent moins de like que des selfies…

Une photo publiée par Noémi (@trendymood) le

Désormais je programme toutes mes photos, en réfléchissant à la manière de les accorder les unes avec les autres. J’avais trouvé l’article de Natacha Birds très inspirant mais me restreindre à une couleur ne me correspond pas du tout. En revanche travailler sur des dégradés, ça, ça me parle ! J’aime beaucoup ce moment où je me pose devant ma page blanche – sur Photoshop – et je joue avec mes photos. Je les place et les déplace pour les rassembler par couleurs et créer cette impression de dégradé. Le challenge étant que je veux aussi que les photos soient intéressantes indépendamment les unes des autres.

Une photo publiée par Noémi (@trendymood) le

Une photo publiée par Noémi (@trendymood) le

Une photo publiée par Noémi (@trendymood) le

Une photo publiée par Noémi (@trendymood) le

Quant à la pression du nombre de like et de followers, je réussis peu à peu à m’en détacher car j’ouvre Instagram pour répondre aux commentaires ou regarder ce que les autres publient. Et je crois que je me suis réconciliée avec Instagram !

Et à ceux qui me demanderaient si je suis présente sur Snapchat ou Instagram Stories… et bien non, évidemment ! Je veux me soustraire du fait de montrer nos vies à tous en temps réel, donc je ne risque pas de m’en servir pour le moment. Ça vous intéresse vraiment vous de voir les pieds des blogueuses dans leur piscine ? 

24 commentaires

  1. Delphine 5 août 2016

    Génial cet article ! Moi j’adore tes photos, et je suis d’accord avec toi pour le côté « temps réel » qui m’angoisse !!

  2. Merci beaucoup pour ce retour ! Avoir un feed instagram harmonieux est vraiment un travail fastidieux, en tous cas au début, je suppose qu’ensuite cela devient plus facile. Quoiqu’il en soit le tiens est particulièrement réussi, et c’est ce qui m’intéresse dans instagram, non pas connaitre en détails la vie personnelle de ma voisine instagrameuse mais bien d’utiliser cet outil comme une source d’inspiration et de découverte.

    Je débute dans l’univers instagram, même si je l’utilise depuis un moment personnellement, j’essai quotidiennement d’améliorer mon feed pour créer un véritable univers. Utilises tu d’autres applications en complément ? En aurais tu à conseiller ?

    • Merci beaucoup Chimène, je l’utilise aussi pour ça.

      Sinon je n’ai malheureusement pas d’application à te recommander car je prends mes photos avec mon appareil photo puis les retouche sur Lightroom avant de les publier. Avant j’utilisais vsco.cam qui est application de retouche d’image, vraiment chouette.

  3. Ben oui, moi ça me plaît de voir les pieds des blogueuses dans la piscine, mais pas que! J’aime beaucoup Instagram, mais c’est surtout voir mon fil qui m’intéresse. Je n’y poste pas beaucoup, j’ai le sentiment de ne pas faire d’assez jolies photos. Du coup, je sais que vis-à-vis de mon blog, je passe à côté d’un éventuel lectorat, mais je ne me force pas!

    • Alors du coup ça m’intéresse vraiment de savoir pourquoi (ça te plaît les pieds dans les piscines entre autre) !
      Et sinon tu as bien raison de ne pas te forcer.

    • Ça m’intéresse tout simplement parce que ça me change de mon quotidien! Ben oui, je n’ai pas de piscine moi! Hihi. Plus globalement, les photos de vacances et de voyages, ça me fait rêver. Et même les photos plus « vie quotidienne », j’y trouve de l’inspiration, qu’elles soient juste jolies ou qu’elles aient quelque chose à m’apprendre (comme une recette sympa, un certain mode de vie, ou même un vêtement ou autre qui me donnera envie de l’avoir). Le tout est de bien choisir les comptes que l’on suit!

  4. Oooh merci pour ce chouette article très intéressant ! Moi qui trouve que je n’utilise pas du tout Instagram correctement et que je fais n’importe quoi ça m’aide vraiment à savoir comment mieux m’y prendre, ta méthode me correspondrait tout à fait : merci beaucoup Noémie ;-) !

    • Je crois qu’il n’y a pas de bonnes ou mauvaises manières d’utiliser Instagram. L’important c’est que son usage nous corresponde et qu’on n’en devienne pas l’esclave ! ;-)

  5. Je suis tout a fait d’accord avec toi ! Je trouve instagram assez contraignant : moi même, sans le vouloir, au bout de 3 jours sans avoir posté une photo je m’angoisse toute seule alors que je ne devrais pas, je ne vais pas comme tu dis, « mettre mes pieds en photo ^^ » ;-)
    biz

  6. Nous sommes d’accord : les photos de pieds au bord d’une piscine, c’est rarement intéressant ;) (même si parfois ça reste poétique et songeur …)
    Comme toi, je trouve Instgram Story & Snapchat vraiment trop intrusifs. Et puis, écouter une blogueuse me raconter son dîner, son voyage, ses idées EN LIVE ne m’intéresse pas. Je suis capable d’attendre quelques heures (jours, mois … ), pour avoir droit à un joli résumé/réflexion soigné au travers d’un article de blog. Je suis terriblement old school sur les réseaux sociaux !
    En revanche, j’aime beaucoup scroller mon flux instagram et découvrir de belles images dans les transports, tant pis si elles sont un peu datées ;) Donc, ton flux Instgram est une perle avec son harmonie *_*

  7. Très intéressant cet article ! J’ai eu ma période d’addiction à snapchat (en suivant plus qu’en postant) mais je crois que j’ai réalisé le malaise en étant dans un bar lors du match France – Allemagne, lorsque tout le monde à ma table a sorti le portable pour filmer la victoire… au lieu de profiter de l’instant présent. C’est un peu pareil avec Instagram, aller au restaurant uniquement pour pouvoir poster la photo, bof… Donc c’est intéressant de lire des gens dont l’utilisation du réseau social est différente!

    • De manière générale, ça me gêne beaucoup quand je suis avec des gens et qu’ils sont sur leur téléphone au lieu de profiter de l’instant présent, donc je te comprends !

  8. J’aime justement beaucoup ton compte Instagram car il ne ressemble à aucun autre. J’ai opéré un grand tri récemment car je n’en pouvais plus de voir toutes ces photos uniformisées, pas seulement sur la forme mais aussi avec les mêmes produits affichés… C’est une appli qui perd de la saveur, peut-être que l’arrivée des « stories » va y changer quelque chose !
    Bel après-midi à toi,
    Delphine

  9. Comme le blogging, je pense qu’instagram et les autres réseaux sociaux doivent être gérés avec plaisir. On a tendance à s’imposer des règles pour nous permettre d’avoir plus de « likes », et c’est dommage. J’ai bien aimé ton article et je partage ton point de vue ! Tes photos sont superbes :)

  10. C’est une vraie question car j’aimais l’idée de prendre un bon souvenir par jour et puis j’ai trouvé mes photos moches et j’ai donc tout stoppé et au final j’ai pas de photos rt j’oublie les moments… Bref oui tout va beaucoup trop vite et je vais devoir aussi réfléchir à ce que j’ai envie de faire de ce réseau cette année.
    En tout cas je suis toujours aussi fan de tes photos

  11. J’avoue ne pas réfléchir autant lorsque je poste sur instagram. Bien sûr je ne poste pas tout et n’importe quoi, je ne poste que les photos qui me plaisent, tout en essayant d’avoir une galerie qui me plait à moi… et si elle plait à d’autres, c’est cool aussi. Je trouve qu’on s’impose beaucoup de règles d’une façon générale, et qu’il faut parfois prendre du plaisir dans ce qu’on fait. C’est pourquoi les galeries type Natacha Bird, j’adore, je trouve ça superbe, mais franchement… je ne pourrais jamais le faire, je n’ai pas le temps, en tout cas pas envie de prendre le temps de faire ça : je n’en tirerais aucun plaisir. Si elle y prend du plaisir, c’est cool, et c’est cool pour nous parce que c’est très beau :)

    • Merci beaucoup pour ton avis. Personnellement, je le prends comme un exercice, c’est justement cette contrainte qui me fait plaisir.

  12. Super article! j’aime beaucoup ton idée de dégradé de couleurs et le résultat sur ton compte!
    J’aurai voulu savoir avec quel appareil tu prends tes photos généralement ?
    Merci
    Reb

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.