Concours terminé : Saurez-vous résister à John Fante ?

5 commentaires
Demande à la poussière - John Fante

John Fante est un auteur américain d’origine italienne que j’ai adoré redécouvrir grâce aux Editions 10/18. L’auteur s’est inspiré de sa vie pour écrire.

« Demain il ferait jour, et qui sait, demain j’aurai peut-être  une autre idée. En attendant j’allais manger une orange ou deux et me coucher. »

– Demande à la poussière

John Fante : cynisme, antihéros, vitesse, contradictions…

L’an passé, j’ai vu arriver en librairie des formats poches originaux avec leur photo en noir et blanc et leur police style street art : c’était l’oeuvre de John Fante. Ni une ni deux, je me suis plongée dans la lecture de « Demande à la poussière »

« Demande à la poussière » c’est une claque ! Un roman très court que je me souviens avoir lu d’une traite, sur un pont de Mai, les fesses dans un transat en Bourgogne ! Et oui, des détails pour vous prouver que ce texte restera graver en moi, en vous !

« Et puis comme un rêve, ça m’est venu. Du fond de mon désespoir que ça m’est venu – une idée, ma première idée valable, la première de ma vie, bien développée et propre et forte ; ligne après ligne que ça m’est venu, page après page. »

Demande à la poussière

John Fante reprend ici son ombre Arturo Bandini, un pseudo écrivain arriviste. Entre tentative d’écriture, de drague et balades en voiture dans Los Angeles, le texte se construit autour d’un véritable antihéros. Ce personnage antipathique qui paie à la semaine sa chambre d’hôtel vous plongera dans les années où n’importe qui pouvait devenir quelqu’un aux États-Unis.

Une oeuvre à lire dans l’ordre chronologique ou non. Et si vous souhaitez découvrir « Bandini » je vous conseille le podcast « Ca ne peut pas faire de mal » de Guillaume Gallienne.

Concours : avec les Editions 10/18, nous vous proposons de remporter un exemplaire de « Mon chien stupide » en commentant cette chronique ! Dites-nous pourquoi vous avez envie de vous plonger dans cette lecture ! Un exemplaire de « Demande à la poussière » sera lui à remporter sur mon compte Instagram @charlottefoisplus.

5 commentaires

  1. Claire Lépinay 12 juin 2019

    Bonjour Charlotte et toute l’équipe. En effet, les couvertures font déjà de ces ouvrages des objets de désirs. J’ai saisi mon téléphone pour noter le nom de John Fante dans ma liste de « livres à lire/ auteurs à découvrir ». Merci beaucoup pour cette chronique car au mieux je gagnerai et un ouvrage et au pire j’aurai découvert un nouvel auteur.

    Bien à vous,
    Claire

    • Charlottefoisplus 19 juin 2019

      Bravo Claire, la chance a été avec toi pour ce concours !!

  2. iwona46 13 juin 2019

    Coucou à vous, je ne connais pas encore le style de John Fante mais j’ai entendu dire qu’il envoie du lourd comme on dit! et il parait que c’est une lecture plein de fraicheur !! sans oublier que j’aimerais en savoir plus sur ce chien stupide ! lol
    merci à vous en tout cas pour la découverte!

  3. Depuis ma superbe découverte de la saga « La Passe-Miroir » grâce à Charlotte, je note précieusement toutes ces recommandations lecture. Il ne m’en faut donc pas plus pour avoir envie de me plonger, moi aussi, dans l’histoire de « Mon chien stupide » ! Et c’est encore mieux s’il atterrit dans ma boite aux lettres grâce à ce chouette concours ! Chloé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.