Klezmer, la série de Joann Sfar

Laisser un commentaire

Klezmer - Joann Sfar-1

Je passe d’un extrême à l’autre en BD : après Palomar, comic américain en noir et blanc, Klezmer, série en couleurs directes de Joann Sfar. Je continue donc sur ma lancée des bandes-dessinées chefs d’oeuvre, à lire absolument !

J’ai réussi à ne pas vous parler tout de suite de Joann Sfar, parcequ’il est tellement connu maintenant que j’avais envie de vous faire découvrir d’autres auteurs. Mais en fait, Joann Sfar est un des dessinateurs qui m’a le plus influencée, marquée, depuis le tout début de mon adolescence. Si j’ai choisi un jour de faire des études d’art, il y est pour beaucoup.

Klezmer - Joann Sfar-2

Joann Sfar (et ses confrères, genre Trondheim, Blain, Larcenet & co) a pour moi révolutionné la bande-dessinée franco-belge. Il y a eu la ligne claire, de très belles BD à l’aquarelle (je vous parlerai de Juillard la prochaine fois tiens), et ensuite Sfar. Je simplifie à l’extrême, mais ça a été mon parcours de BDphile. J’ai, avec Petit Vampire, au tout début des années 2000, découvert que la BD pouvait être encore plus expressive que ce que je connaissais jusqu’ici, que la BD jeunesse pouvait être absolument drôle, totalement surréaliste… Et surtout, je suis tombée amoureuse des traits de Joann Sfar, tremblants, de ses textes mal écrits… C’est beau en étant pas toujours bien dessiné. Enfin, dans le sens « beau dessin bien fait », parceque ses planches sont en général très très belles et très émouvantes.

Evidemment, Joann Sfar est aussi un scénariste hors pair, et son dessin sert le scénario. Dans Le chat du rabbin par exemple, selon ce qu’il veut dire, le chat n’est pas du tout dessiné pareil, parfois il est très simple, grotesque, quelques pages plus loin, gigantesque, beau et dramatique. C’est ce que j’aime chez Sfar, cette totale adéquation entre le dessin et l’histoire.

Voilà, je vous ai un peu situé le décor, maintenant parlons de Klezmer. C’est la série que je préfère de Joann Sfar. Celle qui me touche le plus également. Elle raconte l’histoire d’un musicien ashkénaze, qui va parcourir la Russie et l’Europe avec des comparses de toutes origines, souvent un peu bandits pour fuir les pogroms et gagner sa vie. L’histoire est vraiment très très forte, et les dessins magnifiques avec ces aquarelles très très colorées.

Klezmer - Joann Sfar-3

Klezmer - Joann Sfar-4

Klezmer est disponible aux Editions du Bayou chez Gallimard, il y a désormais quatre tomes.

Klezmer - Joann Sfar-5

Evidemment, il y est énormément question de musique. Si vous voulez vous mettre dans l’ambiance, je vous recommande fortement l’écoute de David Krakauer feat Klezmer Madness & Socalled comme BO de votre lecture (particulièrement ce live à Cracovie qui est une merveille) !

CatégorieCulture

par

J'aime surfer, lire des romans historiques, les singes, prendre des gens en photo, l'escalade, voyager, manger, cuisiner, les Belges, rêver, les feux de cheminée, Pierre Rabhi, la bande dessinée, chanter, mes amis, mon Nikon FM2, travailler.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.