Les Revenants : LA série à voir absolument !

25 commentaires

Il y a un truc qui m’agace par dessus tout quand je discute ciné ou séries avec quelqu’un ce sont les « Nan mais moi le cinéma français… Pfff… Je regarde pas, je préfère le cinéma américain ! » ou « Une série française ? Ouais genre Plus belle la vie, nan je préfère les séries américaines ! ». Alors que la fiction française s’est énormément enrichie ces dernières années. Je ne parle même pas du cinéma, pour moi le cinéma français produit des pépites, laisse une vraie liberté aux cinéastes et parmi les daubes qui sortent chaque semaine, il y a des films français merveilleux ; comme des films américains d’ailleurs, le talent ne s’arrêtent heureusement pas aux frontières. Ce n’est pas non plus une question de budget, quand on a pas d’argent, on redouble de créativité, on met le paquet sur le scénario, sur la psychologie des personnages… C’est ce que je trouve le plus intéressant, c’est une question de goût je l’admets, mais je trouve que ce genre de remarques ne montrent pas une grande ouverture d’esprit !

Bref, les séries françaises vont bien, merci. Je peux vous en citer quelques unes : Un village français, Pigalle la nuit (une des meilleures séries françaises pour moi), Braquo, Kaboul Kitchen, Fais pas ci fais pas ça, Suite Noire (une série de téléfilms adaptés de la fameuse collection éponyme)… La plupart sont signées « Création Originale » par Canal+, quelques unes, du service public (enfin !). Les acteurs ne s’y trompent pas, autrefois, tourner pour la télé était un signe de déchéance (ou presque), aujourd’hui, ce sont tous les espoirs du cinéma français d’auteur et de très grands acteurs de théâtre ou de cinéma qui jouent dans ces nouvelles séries françaises. Il y a de vraies et belles ambitions désormais et ça fait plaisir ! Les scénarios sont très bien écrits, les personnages profonds, les ambiances très poussées, et les acteurs vraiment bons, que demander de plus ?

Si vous êtes abonnés Canal, vous n’avez pas pu passer à coté de la série Les Revenants.

Tout le monde en a déjà beaucoup parlé, mais j’ajoute ma pierre à l’édifice. J’attendais la série avec beaucoup d’impatience, pas particulièrement pour le sujet (des morts reviennent à la vie dans un petit village des Pyrénées Alpes, en ayant oublié qu’ils sont décédés), mais surtout pour le casting. La fine fleur du cinéma d’auteur français y est : Clotilde Hesme, Guillaume Gouix, Ana Girardot, Grégory Gadebois, Anne Consigny, Céline Sallette, Frédéric Pierrot… 

La série est une adaptation d’un film sorti en 2004, Les Revenants de Robin Campillo. Je ne l’ai pas vu mais il me semble que l’histoire de la série est complètement inédite, les scénaristes ont juste gardé l’idée de départ. Le scénario de la série est une vraie merveille, forcément il est co-signé par Emmanuel Carrère ! C’est Fabrice Gobert qui réalise la série. Il avait déjà réalisé Simon Werner a disparu… et j’avais trouvé ce premier film très réussi avec une ambiance singulière, un vrai style ! Et bien il a su insuffler ça à la série. C’est bleu, froid, moderne et isolé, inquiétant.

Chaque épisode est centré sur un personnage et nous éclaire sur les autres, et ça fait avancer la série.

J’ai adoré les quatre premiers épisodes, on est désormais à la moitié de la série. Ce n’est pas une série d’épouvante, il n’y a rien de très violent, il y a « juste » une tension de malade qui s’exerce de plus en plus ! Je déteste les films d’horreur, en revanche, je place Shining dans le Panthéon de mes films préférés. Les Revenants est dans ce genre là ! Je vous avoue que chaque diffusion ne me laisse pas indifférente tant l’univers est extrêmement abouti, j’ai un peu de mal à ne pas y penser pendant les jours qui suivent. C’est une série qui marque.

Les Revenants, tous les lundis à 20h55 sur Canal+ (et en Replay évidemment). Je vous conseille également le très beau site créé à l’occasion.

CatégorieCulture

par

J'aime surfer, lire des romans historiques, les singes, prendre des gens en photo, l'escalade, voyager, manger, cuisiner, les Belges, rêver, les feux de cheminée, Pierre Rabhi, la bande dessinée, chanter, mes amis, mon Nikon FM2, travailler.

25 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.