Mathilde Becerra en compétition

L’entraînement de Mathilde Becerra, grimpeuse de compétition et championne de France

© Mathilde Becerra

Je n’ai toujours pas repris l’escalade… L’entorse que je me suis faite au bloc est finalement beaucoup plus grave que ce que j’espérais et je suis toujours en rééducation. Heureusement que j’ai désormais le vélo dans ma vie (un magnifique cyclo-cross dont je reparlerai), déjà que je vis assez mal l’arrêt de l’escalade, alors si je ne pouvais plus faire du tout de sport, ce serait très compliqué.

Tout ça pour dire, qu’en attendant, je regarde toujours des vidéos de grimpe, pour garder en tête des objectifs de progression quand je reprendrais. J’adore la chaîne Youtube de l’émission Relais Vertical, présentée par Johan Kervella. Dans le dernier épisode de la série « Training Stories », on voit l’entraînement de Mathilde Becerra, désormais Championne de France.

L’objectif de cette jeune toulousaine de 25 ans, à la motivation sans faille, ce sont bien sûr les JO au Japon. Pour la première fois, l’escalade sera en compétition. Mathilde Becerra, qui admet elle-même avoir un très fort esprit de compétition, compte bien se mesurer aux autres athlètes ! Et même si je ne suis pas une grande adepte de compétition, particulièrement en escalade, je lui souhaite évidemment bonne chance !

« On peut toujours faire mieux, mais on peut s’approcher de la perfection. »
Mathilde Becerra

3 commentaires sur “L’entraînement de Mathilde Becerra, grimpeuse de compétition et championne de France

  1. C’est fascinant cette vidéo – et hyper inspirant aussi !
    Merci pour le partage !

  2. Très jolie vidéo ! Bien joué pour le vélo… bientôt du VTT dans les Alpes cet été pour allier grimpe et bike ;) ?

    • J’aimerai beaucoup, mais cette année ce sera plutôt les Pyrénées pour moi, pour allier grimpe, vélo et surf ! Je suis une fille du Sud Ouest ! ;-)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.