Carnet de voyage Australien – Part.3 Road trip

Le temps file, cela fait bientôt six mois que ce road trip en Australie a eu lieu et je n’ai pas fini mon carnet de voyage. Les souvenirs précis des lieux s’effilochent, je commence à m’embrouiller, mais les moments vécus restent bien gravés dans ma mémoire. D’autant plus que chaque instant était extraordinaire : entre les paysages, les animaux, la beauté de l’Océan, les campings… tout était dépaysant.

J’ai listé sur cette carte nos différents spots. Il existe un système assez génial en Australie pour trouver un endroit où dormir : les « campground » gérés par les National Parks & Wildlife Service. Ils sont répertoriés sur le site, on y va et s’il y a de la place on peut poser sa tente / garer son van. Ensuite, on laisse dans une enveloppe l’argent que l’ont doit à l’entrée. Un système qui ne marcherait absolument pas en France, mais tout le monde le respecte là-bas !

De Yagon Beach à Arakoon

Nous avons d’abord séjourné à Seal Rocks mais au bout de deux nuits, les cigales nous rendaient fous. Comme souvent en Australie, les animaux sont un peu plus… gros / dangereux / dingues (rayez la mention inutile) que chez nous ! Donc les cigales dans la forêt, quand ça sonne « farniente » en France, là bas, c’est un vacarme assourdissant qui rend barjo.

Pour vous donner une petit idée, elles ressemblaient à ça (désolée pour la photo floue) et multipliez par des milliers…

Stu, dompteur de kangourou.

Après Seal Rocks et ses cigales infernales, nous sommes légèrement remontés autour de Boomerang Beach et son eau translucide. Nous étions sur la côte Est tout début janvier. Ce n’était pas la saison idéale pour le surf mais nous avons pu faire quelques belles sessions, malgré le vent. Les vagues étaient plutôt grosses mais pas forcément violentes.

J’ai l’habitude de surfer des petites vagues molles et je tente parfois – avec difficulté – les vagues très violentes des Landes. Pendant ces vacances Australiennes, j’ai souvent flippé en voyant la taille des vagues mais au final, je ne me suis fait aucune frayeur dans l’eau. Et comme je suis très nulle, ce n’est pas dû à mon niveau ! C’était vraiment de très bonnes conditions, même pour les débutants.

D’autant plus que l’eau était ultra bonne, transparente, et il y avait des dauphins !

Nous avons ensuite filé à Arakoon, l’un de mes coups de coeur. Il y avait beaucoup de kangourous juste à côté de la plage. Et je vous assure que même au bout de quinze jours à voir des kangourous, je m’émerveillais à chaque fois que j’en croisais un !

Et sans compter ces drôles de bestioles (ils sont fascinants), le paysage était absolument magnifique. On arrive dans une petite crique entourée de rochers comme découpés au laser. En traversant, il y a une grande plage avec de l’eau de tous les bleus possible. Il y aussi un petit chemin qui longe la falaise et d’où la vue est incontournable.

Sur la route du retour en passant par Bellingen

À la fin de cette semaine de road trip, nous avons décidé de rentrer à Gold Coast. Il n’y avait plus vraiment de vagues pour surfer et nous avions envie de nous poser un peu. Nous avons fait un dernier stop à Bellingen, et là… gros coup de coeur également ! C’est une toute petite ville traversée par une rivière, dans laquelle toutes les boutiques sont canon et il y a de très très chouettes endroits pour manger et boire. Nos amis ont l’habitude de venir ici, il y a souvent des festivals d’art et de musique.

J’ai adoré le camping dans le centre équestre et me promener dans cette petite ville. Je vous recommande le café frappé du Hyde Bellingen, où il faut se retenir de ne pas tout acheter (c’est aussi un très beau magasin). Le soir, nous avons pris une bière et mangé de super bonnes pizzas à The Bellingen Brewery & Co, un lieu vraiment génial. Je n’ai pas de photo, j’avais envie de vivre ce moment là… Ensuite nous avons été écouté un duo de folk dans un autre petit restaurant pour finir la soirée. Pour tout vous dire, c’est exactement ma définition du bonheur !

Et le lendemain, nous sommes remontés à bord de « La Bête » (notre van pour ceux qui ne suivraient pas !), pour rentrer à Tweed Heads. Je terminerai donc mon carnet de voyage australien par cette dernière partie très bientôt. Car nous avons bien profité de Coolangatta, de Burleigh Heads, mais nous n’avons quand même pas pu nous empêcher de retourner faire un peu de camping et d’escalade !

Suite au prochain et dernier épisode…

Commentaires sur “Carnet de voyage Australien – Part.3 Road trip

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.