Direction l’Italie avec le roman « Call me by your name »

« S’il y a du chagrin, chéris-le, et s’il y a une flamme, ne l’éteins pas, ne sois pas brutal avec elle … »

Une rupture amoureuse peut laisser un goût amer dans la bouche, un poids sur le cœur et des larmes au goût salé qui coulent jusqu’aux coins des lèvres, dont le sourire s’est évaporé. Un chagrin d’amour nous vide de notre essence.

Mais avant l’amertume, il y a la légèreté d’un amour naissant, le désir hésitant, la découverte de l’odeur de l’autre et cette poussée d’adrénaline qui nous submerge au moment où, on ose se dévoiler, se mettre à nu devant l’autre.

A toutes celles qui ne veulent plus tomber amoureuse du héros principal mais qui souhaitent vibrer, je vous offre le mot de passe : Appelle moi par ton nom d’André Aciman. Je vous envie. J’aimerais tellement oublier ce livre pour le relire avec la même intensité qu’offre la première fois. Oui, le véritable amour laisse une empreinte indélébile dans notre esprit et sur notre corps, cette histoire aussi.

Dans les années 80, en Italie du nord, une famille accueille pour l’été un jeune hôte, Oliver, afin d’aider le père dans ses recherches universitaires. La maison est grande, ancienne et fourmille de livres dans de nombreuses langues.

Langues.

Le récit est rythmé par l’anglais d’Oliver, l’italien maternel de l’élégante mère qui nous ravit à une occasion de belles citations littéraires en allemand. Il y a aussi, le français que le père manie à la perfection et Elio. Il est au carrefour de ces cultures, il les absorbe et les traduit avec sa musicalité.

Un texte qui met à l’honneur la beauté de la langue tout d’abord, celle qui formule des sonorités puis, celle qui lèche, enroule et explore le corps et non plus l’esprit.

Elio et Oliver. Oliver et Elio. C’est avant tout une stimulation intellectuelle. Ils partagent leurs idées, se lisent des passages de textes fondateurs. Oliver philosophe, Elio écrit de la musique dans une nature luxuriante où les pêches finissent de mûrir sur le rebord d’une fenêtre, tout comme eux.

Eux. La liberté de briller par ses connaissances, la liberté d’oser être soi-même.

Au risque de…

« Maintenant il y a le chagrin. Je ne t’envie pas la souffrance. Mais je t’envie le chagrin. »

Est-ce que certain(e) d’entre vous ont déjà vu le film, Call me by your name ? Si oui, je serais curieuse de lire votre opinion en commentaire !

8 commentaires sur “Direction l’Italie avec le roman « Call me by your name »

  1. Hello Charlotte,

    J’en attendais beaucoup du film car j’avais lu les critiques avant et j’avais vu la bande annonce : je n’ai pas été déçue et je l’ai adoré. Il est doux, solaire et vivant, les émotions sont vraiment très bien retranscrites car le jeu des acteurs est top, et les images sont magnifiques, gros gros coup de coeur ! Je te le conseille, et je vais moi-même lire le livre, même s’il n’aura plus la même saveur car j’ai les images en tête.
    En te souhaitant un bel été !

    • Charlottefoisplus

      Je te remercie pour ton retour, c’est super agréable ! J’ai adoré le film aussi et c’est pour ça que j’ai souhaité me plonger dans le livre : afin d’y retrouver cet atmosphère solaire comme tu le dis si bien !

  2. J’ai moi aussi vu le film, après m’être découragée du livre au boulot de 3 pages parce qu’il était en anglais et pas facile à lire (maintenant évidemment je regrette et je vais peut être essayer de le lire en français…), j’en garde un souvenir très ému. J’ai passé les 3/4 du film à me dire que quand même il ne se passait pas grand chose et c’était un peu long (à part les moment où Elio joue du piano !), et ensuite j’ai passé 3 semaines à y penser sans arrêt !

    • Charlottefoisplus

      Ce film m’est resté en tête aussi pendant longtemps, je suis même retournée le voir ! Chose que je ne fais jamais !

  3. Cela fait déjà plusieurs mois que tu me parles de ce livre, mais malgré ton retour positif, je n’ai jamais vraiment voulu sauter le pas. Et là, va savoir pourquoi (en vrai on sait tous pourquoi: ton don pour l’écriture et ta passion pour tes livres pardi !), ton article me donne grandement envie de sauter le pas. Je vais donc me le procurer dès la semaine prochaine ! Hâte de lire le prochain article !

    • Charlottefoisplus

      Merci Louise pour ton retour ! Hâte de savoir si tu as aimé le livre :)

  4. Bonjour Charlotte :)
    Je n’ai pas encore vu le film, mais j’ai d’abord très envie de lire le livre, et ton article m’a donné encore plus envie :D
    Merci beaucoup pour ce partage !

    • Charlottefoisplus

      Merci pour ton retour, ça me fait très plaisir !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.