Snorkeling à Colombus Isle

17 commentaires

Parmi toutes les activités proposées par le Club Med de Colombus Isle, il y a le snorkeling (aka la plongée en surface avec masque et tuba). J’en avais déjà fait en Guadeloupe et j’avais adoré cette sensation d’apesanteur. A Colombus Isle, la mer est translucide, c’est incroyable ! Alors on voit le fond parfois assez profond, et on vole… Cette année, je me suis achetée un masque et un tuba et je suis restée des heures dans l’eau, à observer le monde du silence

Mon frère m’avait prêté son appareil photo, un Lumix qui va sous l’eau (Panasonic DMC-FT2), j’ai donc mitraillé ! Cet article regorge donc de photos de poissons et de fonds sous-marins, si vous n’aimez pas les aquariums, passez votre chemin (n’est-ce pas Clyne ?)… Oui, on dirait des photos d’aquarium mais j’y étais bien réellement ! C’était magique !

Le ponton de Colombus Isle qui nous emmène sur un bateau. On part au large pour aller sur les coraux, là où la vie aquatique est la plus riche. En plongée, on peut même rencontrer des tortues et des requins (gentils)… Nous n’avons pas eu la chance d’en voir mais nous avons fait de jolies découvertes…

On part en binôme et l’appel est fait, histoire de ne pas rejouer « Open Water : En eaux profondes » (film à ne jamais regarder avant d’aller faire de la plongée). Après les mesures de sécurité, on plonge et c’est parti pour 45 minutes de bonheur…

Salut la tête de mérou !

Petit conseil de plongeuse aguerrie – et crade – crachez dans votre masque pour ne pas avoir de buée. Ca marche vraiment très bien, j’ai tenu 45 minutes sans remettre mon masque. Bon après, j’avais la trace imprimée sur mon visage pendant tout l’après-midi !

Et voilà la grosse surprise ! Juste en dessous du bateau, avant même d’atteindre les coraux, une immense raie-manta ! Je ne faisais pas trop la maligne, j’avais un peu peur qu’elle bouge…

Salut le gros poisson !

On plonge avec un gilet de sauvetage, mais on n’est pas obligé de le gonfler. Surtout si on veut pouvoir descendre un peu en apnée.

Celui-là c’est mon coup de coeur, il était vraiment sublime avec ses petits points bleus lumineux…

Au retour, la vue sur le Club Med est à tomber…

J’avais également repéré quelques tubas qui sortaient de l’eau quand je me baignais sur la plage. En fait, il y a un endroit avec trois gros rochers de corail pas très loin du bord, j’y ai passé tout le reste de mes vacances…

A un moment, j’ai vu un immense banc de poissons assez gros passer sous mes pieds, je me suis décidée à les suivre. Et puis je suis tombée sur ça :

Pour vous donner un ordre de grandeur, il est aussi long que moi ! Je me suis dit que j’avais pas trop envie de m’approcher de lui. Après quelques recherches pour savoir ce que c’était que ce grand truc moche, j’ai compris que j’avais plutôt bien fait !

BONJOUR LE BARRACUDA ! 

Nan mais vous avez vu ses dents ???

Ouais c’est ça, casse toi ! Tssss… Même pas peur !

J’ai hésité à faire une initiation à la plongée sous-marine (activité payante proposée un partenaire du Club Med) pour pouvoir ensuite passer mon CMAS, mais j’avais une appréhension. En snorkeling, on peut sortir la tête de l’eau quand on veut. Cela dit, je crois que la prochaine fois que j’en aurais l’occasion, je sauterai le pas et irai me la jouer comme Cousteau (notre idole à mon frère et moi !)…

CatégorieVoyage

par

J'aime surfer, lire des romans historiques, les singes, prendre des gens en photo, l'escalade, voyager, manger, cuisiner, les Belges, rêver, les feux de cheminée, Pierre Rabhi, la bande dessinée, chanter, mes amis, mon Nikon FM2, travailler.

17 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.