L’épilation à la lumière pulsée : les résultats au bout d’un an

65 commentaires

Lumea-Philips

© Philips

L’année dernière, j’avais écrit un article sur l’épilateur à lumière pulsée Lumea de Philips. Je ne vous ai jamais parlé des résultats. Il faut dire que je n’ai pas été très assidue et après des années d’épilation classique, les résultats étaient très loin de mes attentes. Mais j’ai décidé de retenter le coup avant l’été et cette fois, je suis vraiment ravie et très contente de ce système d’épilation. Voici donc un test assez détaillé du Lumea Comfort de Philips :

Petit mode d’emploi de la lumière pulsée :

Le principe de la lumière pulsée est différent de la technique d’épilation au laser, et avec certains appareils, peut se pratiquer chez soi. En ce qui concerne Lumea, l’appareil envoie une légère impulsion lumineuse à la racine du poil ce qui provoque sa chute. En l’utilisant régulièrement, les poils repoussent de moins en moins rapidement mais attention, ce n’est pas une épilation définitive (comme l’est presque le laser). Il est tout de même moins contraignant (et mois cher) car on peut s’exposer au soleil – avec protection – seulement quelques jours après et est totalement indolore.

  • Pour utiliser Lumea, il faut raser la zone à épiler 48h avant environ puis passer l’appareil par dessus. Si le poil est trop long, l’appareil va envoyer sa pulsation lumineuse sur la partie visible du poil, ce qui va le brûler. C’est à ce moment là que l’épilation à lumière pulsée peut faire mal (et sentir un peu le cramé !), un peu comme une petit décharge électrique. C’est surtout inefficace car le bulbe, lui, ne sera pas éliminé.
  • Il y a différents réglages qui correspondent à la couleur de la peau et du poil. Pour moi, c’est le niveau d’intensité 4 (brune à peau claire) mais le Lumea possède un capteur qui l’empêchera de fonctionner si le réglage est trop fort.
  • Au départ, on s’épile pendant 6 semaines tous les 15 jours puis on passe à une séance par mois.

Mood-Board-Jambes-Nues

Les résultats du Lumea sur moi :

Je me suis toujours épilée à la cire ou à l’épilateur électrique, jamais rasée. Je crois que ça a beaucoup joué sur les résultats. Un cycle de repousse étant de trois mois, les premières fois je trouvais que je devais me raser tous les jours sans voir aucune amélioration au bout de quinze jours. D’autre part, j’ai testé à la base le Lumea Precision Plus et il fallait le recharger avant chaque utilisation, j’avoue que j’ai souvent sauté des séances, alors forcément, je n’ai pas vraiment vu de résultats. Je me suis donc rasée tout l’hiver dans l’idée de reprendre les séances de lumière pulsée plus rigoureusement.

Ce que j’ai fait à partir du mois d’avril-mai, avec le Lumea Confort, un épilateur à lumière pulsée branché sur secteur (plus besoin donc de le recharger avant de l’utiliser – et beaucoup moins cher). Je m’en sers sur les aisselles, le maillot et les jambes entières. Après six mois, les résultats sont vraiment bluffants ! Mes poils repoussent effectivement beaucoup moins vite, et carrément pas sur certaines zones des jambes. Quand j’ai réessayé le Lumea, j’étais à nouveau assez sceptique parce que je n’ai pas vu les poils tomber comme c’est écrit dans le mode d’emploi. Mais cela dit je me suis très vite rendue compte que je n’avais plus besoin de me raser tous les deux jours, j’ai espacé de plus en plus et je peux désormais passer un mois sans le faire.

Bref, c’est top ! Je vous le recommande vraiment, tout en vous encourageant à être patiente, surtout si vous vous êtes épilée pendant des années… Je pense que les résultats sont moins probants au début. Le Lumea Confort est aussi beaucoup plus accessible (250€) et c’est un achat qu’on peut faire à plusieurs, notamment au sein d’une famille de filles puisque c’est très hygiénique et l’ampoule peut faire au moins 100 000 flashs !

Epilateur Lumea Confort (SC1981/100) : 249€
Epilateur Lumea Precision + (SC2006/12) : 449€

Wonderland Cinemagraph - Ann Street Studio

© Ann Street Studio

CatégorieBeauté

par

J'aime surfer, lire des romans historiques, les singes, prendre des gens en photo, l'escalade, voyager, manger, cuisiner, les Belges, rêver, les feux de cheminée, Pierre Rabhi, la bande dessinée, chanter, mes amis, mon Nikon FM2, travailler.

65 commentaires

  1. Pingback: Épilateur lumière pulsée: le comparatif complet

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.