Bien-être

Transformer ses rêves en projets : la phase de production

Transformer son rêve en projet

Ça y est, vous avez réussi à identifier une idée de rêve parmi toutes celles de votre longue liste ? Pour finir de transformer son rêve en projet il va falloir passer en mode production. On va donner de la matière à ce projet, mais comment ? Voici quelques pistes…

1. Choisir une échéance

Je me permets d’abord un aparté : en tant qu’énergéticienne, j’évite de dire « dead line », je ne veux pas « tuer » mon projet mais le lancer !

Comment choisir son échéance ? On peut chercher une date en rapport avec son projet, par exemple, juillet pour lancer un tour du monde pendant les vacances des enfants. Cela peut être aussi une date clef dans votre vie, une date au hasard mais que vous trouvez sympa…

2. Annoncer son lancement

Organiser son lancement et communiquez dessus est très important. Envoyez un e-mail « save the date » ou l’invitation de la soirée, du dîner, de la présentation… Imaginez déjà le bonheur et la joie de partager ce moment qui va changer votre vie avec des proches – ou des moins proches – selon votre stratégie et votre projet.

Je précise que « marquer le coup » même pour un petit rêve est important. Payez-vous un bon restaurant avec votre amoureux ou amies proches ou offrez-vous un plaisir que vous n’osez jamais. Si votre rêve est intime et que vous voulez le gardez entre vous et vous : prenez rendez-vous avec vous-même pour le célébrer.

3. S’entourer des bonnes personnes

Acceptez et demandez de l’aide. Même pour un petit projet, on a souvent besoin de bons contacts spécialisés ou de personnes ayant déjà réalisé ce que vous pensez être une folie : sauter en parachute, apprendre à faire des macarons comme Pierre Hermé ou publier son futur roman… Il est essentiel de rester humble et de demander de l’aide. Toutes les rencontres, les amis sont des ressources inspirantes, qui peuvent aider à faire des choix. Demandez des astuces, posez-leur la question « si vous deviez faire autrement, comment serait-ce ? » Cette question est magique !

© Beige Renegade

4. Structurer sa réflexion

Des précisions ? encore ? Oui, et on oublie pas de les classer. Je conseille d’ailleurs de créer un dossier dédié sur son ordinateur. Vous y mettrez tous les documents relatifs, même votre copie de carte d’identité si c’est nécessaire. Créez tous les documents récapitulatifs de contacts, d’informations, de site web, etc. Vous verrez comme tout se structure facilement dans votre tête. Cela vous met en joie ? C’est bon signe !

5. S’engager

L’engagement envers vos amis c’est pour le fun, la motivation et le partage. Le véritable engagement, c’est envers vous. Consacrez chaque jour du temps à votre projet, entre cinq minutes à une heure par jour. Si votre projet est de sauter en parachute ce sera plus rapide que pour le tour du monde, c’est sûr. Chaque jour, plus on parle à son entourage, plus on demande des informations, plus on fait augmenter le plaisir de voir la réalité prendre forme.

6. Planifier la réalisation de son projet

J’avais conseillé dans mon article précédent, dans la partie « On ose ! » de préciser toutes les idées et sous-idées… Cela va vous aider à lister toutes les sous-parties de la réalisation du projet. On devient le chef de projet de son rêve !

Je recommande de commencer à tout lister en arborescence. Ensuite, on précise bien chaque étapes et sous-étapes dans un document Excel ou sur Trello par exemple. Avec cet outil, on peut désigner des collaborateurs si le rêve est partagé, c’est très pratique. On ajoute également un timing à chaque tâche. Et non, ce n’est pas grave si vous prenez du retard, c’est le projet qui compte ! Vous n’êtes pas nul, vous êtes humain !

7. Budgétiser son projet

Essayez d’ajouter des compteurs budgétaires pour chaque poste. N’oubliez pas de comptabiliser votre temps : le temps c’est de l’argent ! On peut alors choisir de sous-traiter certaines parties pour gagner du temps et avancer à l’étape suivante, plus motivante et avec plus de valeur ajoutée.

© Poppy Talk

8. Visualiser son projet

Même si vous n’êtes pas créatif, je conseille la création d’un mood board ou tableau de visualisation. Ça peut très bien prendre la forme d’un tableau Pinterest. Mettez-y les images qui vous inspirent et qui vous aideront à garder la motivation, à faire apparaître des synchronicités et des cadeaux de la vie.

9. Rester flexible

Ma règle : on avance, on adapte, on reste flexible et on prend du plaisir ! Si le projet est immense – c’est à dire qu’on a envie de hurler « je ne finirai jamaiiiisss !!! » – on prévoit des étapes intermédiaires de succès et de récompenses pour célébrer les grandes étapes. Chaque célébration est un véritable boost pour le moral et le corps afin de mieux repartir.

10. Définir ses critères de succès

Je le mets à la fin car cette étape est uniquement destinée à ceux qui n’arrive jamais à dire : « je suis fière », « je suis contente », « c’était incroyable ». Vous êtes un insatisfait chronique ? Pas de soucis, soyez précis. En revanche, choisissez des critères de succès dépendant de vous-même. Si votre critère est qu’il fasse beau, que votre homme vous demande en mariage ou que vos enfants soient sages… ce ne sont pas des critères mais des fantasmes ! Vous n’êtes responsable que de vous.

Voici quelques exemples de critères de succès : « je peux demander mon chemin en espagnol et comprendre la réponse », « j’ai un photo par heure qui prouve à quel point c’était intense » (j’adore l’idée de Shalima), « j’ai une photo avant / après de mon changement de look », « j’ai découvert des saveurs que je n’avais jamais gouté », « je peux faire un gâteau (forcément incroyable) pour ma prochaine soirée », « je me suis sentie ______ » (à vous de choisir)…

11. Se récompenser !

Pour de vrai ! Face à face devant un miroir, par écrit, en s’offrant quelque chose ou en me répétant encore et encore jusqu’à y croire… Transformer un rêve en projet c’est immense – pour l’amour de soi-m’aime – même si le projet est petit. N’oubliez pas de vous dire merci et bravo. Vous êtes devenu l’Artiste de votre bonheur ! C’est immense, je vous l’avais bien dit.

12. Recommencer encore et encore…

Votre projet est réalisé ? Il n’y a plus qu’à en commencer un autre, encore et encore… pour chaque rêve, quand le premier signe apparaît. Je vous rassure, tout ça semble un peu formel mais pour certains projets, c’est très rapide. Vous allez devenir Maître Es « transformation de rêve en projet », vous n’aurez même plus besoin d’y penser, ce sera sera naturel et tellement évident ! Et l’idéal, c’est quand ça devient simple de vivre ses rêves.

Vous avez d’autres astuces à ajouter ?

Olivia est coach et énergéticienne, exploratrice du soi-m’aime. Pour découvrir ses prestations, consultez son site Rise & Shine. Elle a aussi un blog : Quand je serai grande. Sur Trendy Mood, elle publie toutes les semaines des conseils pour mieux vivre au quotidien. Retrouvez tous ses articles en cliquant ici ! 

Laisser un commentaire