Sport, Surf

Tropical City : la collab Chipiron Surfboards x Alain Bourdon

Suite à notre film sur Chipiron Surboards il y a deux ans, Alain et Damien se sont liés d’amitié. Ils ont eu envie de travailler ensemble et le projet Tropical City est né. Ils ont voulu proposer une fenêtre sur la Nature, une invitation à l’exploration. C’est comme ça qu’Alain a créé ce motif noir et blanc, comme une ouverture dans la planche.

Damien, shapeur et surfeur, a créé à la main trois planches de surf sur lesquelles apparaît le motif Tropical City. Ce dernier s’est également décliné sur des ailerons et des tshirts. Ils ont exposé ce beau projet à Barcelone au Surfcity Festival, puis à Hossegor, Paris…

Tropical City à Paris #surf#surfboard #waves #paris #beautiful #exhibition #tropical @chipironsurfboards @waitparis

Une photo publiée par Alain Bourdon (@alainbourdon) le

Les ailerons sont tous partis comme des petits pains ! Deux planches ont été vendues pour le moment mais il reste ce très beau longboard, un 9″2, et des tshirts. J’ai évidemment le mien et je l’adore !

Alain et Damien sont deux vrais passionnés, talentueux et qui aiment donner du sens à leur travail. Je suis heureuse pour eux qu’ils aient réussi à lancer cette collection. Et si vous aimez ce motif, je vous invite évidemment à vous procurer très vite un tshirt (en coton bio), ou même le surf !

VILLE
Comment appréhender la nature à partir du bitume, de l’absence de ciel étoilé, de sons naturels, d’odeur ?
Paris, Madrid, New-York… un même dénominateur commun olfactif, sonore et le même rapport au temps.
La vision y est précieuse, seul sens encore actif et entretenu par les lumières artificielles pour se rassurer du noir lors du déclin du soleil, unique et amical.
Sous la couche visible que nous percevons, apparaît en arrière-plan une vaste gamme de phénomènes sensoriels oubliés qui continueront de déterminer la vie urbaine, à l’image de l’asphalte par exemple, qui agit comme une seconde croûte terrestre.
Les odeurs à présent universelles se superposent et forment de vrais paysages olfactifs invisibles, mais bien présents ; ils sont juste inaperçus.
On oublie.

NATURE
C’est le retour aux forêts, à soi.
La préparation du matériel à la fraîche, le cheminement en voiture avec les lectures des nuages à travers le pare brise, le son de l’océan comme premier indicateur, puis la vue de l’eau et cette envie de s’y jeter sans retenue.
Tout ce processus naturel d’appréhension de notre entourage raisonne comme un sursaut de notre corps nous disant : « Nous ne connaissons en réalité rien de certain, mais seulement ce qui change selon la disposition de notre corps, et selon ce qui pénètre en lui ou ce qui lui résiste. » Démocrite.

Tropical City est un projet liant un objet de désir et d’appropriation des sens oubliés avec un dessin laissant une ouverture sur ce monde accessible mais délaissé par le citadin.
Un trait d’union ?


Pour voir le travail d’Alain Bourdon, RDV sur son site | Pour découvrir les produits Chipiron Surfboards, RDV sur l’eshop de la marque ou dans le magasin : 376, avenue des Forgerons, ZA Pedebert, Hossegor.

3 Commentaires

Laisser un commentaire