Acné : arrêt de Diane 35, problèmes hormonaux, traitements antibio… faisons le point !

257 commentaires

Ce qu’on aimerait faire quand on a une poussée d’acné…

[24.03.2014 : Mise à jour en fin d’article]

Je préviens, cet article est très très long et s’adresse surtout aux femmes car à priori je ne pense pas que les hommes soient touchés par l’acné d’adulte… Mesdames, vous êtes très nombreuses à venir ici parce que vous avez arrêté Diane 35 et que vous avez plein de boutons, vous le vivez trop mal, vous cherchez des solutions… C’est mon cas, et après un an et demi de galère, je pense que je tiens le bon bout. Je ne suis évidemment pas médecin (et c’est essentiel d’en consulter un), mais je voulais partager avec vous mon expérience.

Pourquoi j’ai arrêté Diane 35 ?

Diane 35 a été retirée du marché l’année dernière suite à des plaintes de malades qui avaient rencontré de graves problèmes avec. C’est une pilule qu’on prescrit en cas d’acné, certains disent que ce n’est pas une pilule contraceptive, d’autres que c’est le diable en personne, d’autres qu’elle a sauvé leur vie… Bref, on entend tout et n’importe quoi sur cette pilule ! Personnellement, j’étais un peu inquiète et alarmée par les bruits ambiants donc j’ai décidé de l’arrêter. Or, arrêter un médicament en fonction de ce qu’on lit sur le web ou des avis des amis et parents est une connerie absolue ! C’est une décision à prendre avec son gynécologue. Moi je ne fume pas, je n’ai pas de problème de poids, je n’avais rencontré aucun souci avec Diane 35 et surtout, j’étais suivie régulièrement du coup, c’était vraiment débile de l’arrêter. Mais voilà, c’est comme ça. Au bout de quelques mois, quand Diane 35 n’a plus eu d’effet sur moi, je me suis retrouvée avec beaucoup d’acné et une peau grasse. Début de la galère.

Quel type d’acné j’ai ?

Il n’y a pas 36 000 types d’acné, en gros, soit c’est hormonal, soit c’est dû à un mauvais usage de la cosmétique soit vous êtes crade ! Du coup j’exclue la dernière catégorie pour ici ! ^^

Pour reconnaître votre type d’acné c’est très simple : si c’est sur les joues, c’est que vous utilisez un fond de teint et des produits qui sont mauvais pour votre peau, qui bouchent vos pores. Dans le collimateur de mon dermato : MAC et Bobbie Brown ! Il y a une liste incalculable de produits qui sont comédogènes, plein de silicones, de parabènes et d’huiles diverses et variées. Moi par exemple, même les poudres de Bare Minerals me donnent des points noirs. Evidemment, si vous avez des boutons, vous pouvez tout de suite balancer à la poubelle tous les « blurs » qui ont tant de succès aujourd’hui. Ils « floutent » les pores en les bouchant avec du silicone, on a vu mieux pour la peau… De manière générale, pour reconnaître un « bon » produit, il faut que ce soit écrit « non comédogène », si ce n’est pas écrit, c’est que ça l’est.

Si vous avez des boutons sur le front, le menton, la mâchoire… c’est hormonal. Et là c’est moins rigolo parce qu’il va falloir réguler ce souci et aussi se débarrasser de votre acné avec des antibiotiques et autres joyeusetés. Pour le dérèglement hormonal, moi j’ai choisi de reprendre la pilule. Ma gynéco m’a donné Triafemi, car l’Ordre des Médecins conseille d’en essayer une autre avant de prendre Diane 35 (qui a été remise sur le marché en Janvier 2014). Belle hypocrisie mais ce n’est que mon avis ! Car si Triafemi ne fonctionne pas au bout de trois mois, j’aurais de nouveau Diane 35.

Pour l’acné, il existe trois pilules qui sont recommandées : Diane 35, Varnoline et Jasmine (ainsi que leurs génériques évidemment). En revanche, il ne faut surtout pas prendre : Trinordiol, Adepal ou Minidril. C’est le maaaaal ! Mais de toute façon, ça c’est un choix à faire en fonction de vous et surtout avec votre gynécologue !

Comment je soigne mon acné ?

En allant voir un dermatologue évidemment ! Oui ça paraît tout bête, mais vraiment, n’attendez pas de souffrir et de déprimer, allez voir un spécialiste. Ce qui n’est en soi pas une chose aisée. Le premier que je suis allée voir m’a dit que comme mon acné était hormonal, que j’en aurais toute ma vie, que je devrais toujours prendre des antibiotiques… Les deux traitements que j’ai subis n’ont absolument rien amélioré, il me disait « c’est normal, vous êtes acnéique donc vous avez des boutons ! ». Bref, je l’aimais pas du tout ce dermato qui ne me donnait aucune solution et m’examinait en 3 minutes chrono ! Je suis alors allée voir quelqu’un d’autre, que j’appellerai Mr Dermato Parfait (il est interdit de faire de la publicité à un médecin je n’ai donc pas le droit de vous donner son nom, il ne prend malheureusement plus de nouvelles patientes donc je vous encourage vivement à demander un nettoyage de peau à votre dermato).

Mr Dermato Parfait m’a donc expliqué d’où venait mon acné et comment en venir à bout. Il a pris le temps et surtout… il m’a fait un nettoyage de peau ! Ils ne sont que trois à le pratiquer à Paris tellement ça les soûlent de faire ça les autres. Un nettoyage de peau c’est un truc barbare qui prend du temps et qui fait mal au dos et aux yeux du dermato, mal à la figure du patient. En gros, le dermatologue prend une petite aiguille pour ouvrir un pore infecté, et en fait sortir le point noir. Vraiment, ce n’est pas une partie de plaisir, je ne suis pas une chochotte mais j’ai pas trop kiffé…

Le nettoyage de peau est absolument nécessaire avant de commencer un traitement anti-acné, même en reprenant Diane 35 ou en débutant Roaccutane. Ces traitements vont stopper la fabrication de points noirs et donc d’infections mais pas soigner ceux qui existent. Il faut partir sur une base saine, les crèmes vont agir comme un mini-pealing pour arrêter les inflammations et aussi faire sortir les points noirs restant. J’aurais donc un deuxième nettoyage de peau (plus court) dans un mois et demi. Je vous recommande de ne rien prévoir après car vous avez une très sale tête !

Habituellement, j’ai moins de boutons et surtout c’est moins rouge. Mais là le dermatologue a tout fait sortir, et il faut que ça cicatrise maintenant. J’ai une routine beauté réduite à l’essentiel, je n’ai plus le droit d’utiliser du maquillage ! Mr Dermato Parfait hait le maquillage : plus on a de boutons, plus on en met et plus ça donne des boutons… cercle vicieux. Il tolère Couvrance d’Avène à condition de très très bien se démaquiller avant de se laver le visage. Mais il m’a fait promettre de ne plus utiliser de fond de teint lorsque j’aurais retrouvé une jolie peau.

C’est un peu mieux mais pas parfait. Mais bon, depuis ce RDV et une grande discussion avec mon amoureux, j’ai appris à relativiser. Je ne me définis pas uniquement par mon physique. Il y a des problèmes plus graves dans la vie qu’avoir de l’acné et on ne va pas me jeter des tomates pourries parce que j’ai des boutons sur le front. Bref, je me contente désormais de mon fond de teint Couvrance d’Avène et d’un peu de blush liquide Benetint.

Fond de Teint Couvrance Avène - Benetint

Quelle routine beauté adopter ?

Routine Acné-2

En fait ça dépend un peu des dermato, mais en général ils recommandent Avène ou La Roche-Posay. Le matin, j’utilise la crème lavante Clean-Ac d’Avène et la crème hydratante Hydrance Légère. S’il faisait froid, je prendrais la même en version riche car mes crèmes du soir attaquent sévèrement la peau. Pour cet été, je switcherai certainement la crème lavante Clean-Ac pour la version gel lavant.

Le soir, je me démaquille avec un lait démaquillant et du coton, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien. Puis je rince bien et je nettoie ma peau avec la crème lavante. Ensuite j’utilise Elancyl 5 sur le front et le menton, Cutacnyl 2,5 sur les cotés du visage. Ce sont les deux crèmes prescrites par Mr Dermato Parfait. Elles ne sont que sur ordonnance il me semble et il ne faut surtout pas s’exposer au soleil avec (et elles peuvent décolorer les draps).

La seule petite excentricité que je me permets (whouhou on s’amuse comme on peut), c’est Le Soin Regard Absolution parce que non seulement j’ai des boutons mais en plus j’ai des rides ! Sympa ! Mais Mr Dermato Parfait m’a dit que j’avais une peau de bébé et qu’on dirait que j’ai 25 ans donc ça va quand même…

Voilà, vous arrivez à la fin, si vous avez des questions, surtout n’hésitez pas à les poser dans les commentaires, je m’efforcerai d’y répondre. Je vous tiendrai bien sûr au courant de l’avancée de mon traitement qui j’espère va fonctionner. Il faut juste être patiente et relativiser ! Mais maintenant je sais que l’acné n’est pas une fatalité et que je vais finir par résoudre ce problème, alors vous aussi !

[24.03.2014 : Mise à jour]

à + 1 semaine du nettoyage de peau :

Cela fait maintenant une semaine et demi que j’ai débuté mon nouveau traitement et que j’ai eu mon nettoyage de peau. Le dermatologue m’a retiré tous les micro-kystes que j’avais c’est assez fou de sentir que ma peau est saine. En revanche, ça prend du temps à cicatriser. Sur le menton, j’ai eu un nouveau bouton et certains sur le front sont restés inflammés plusieurs jours. Mais sinon tout ce que vous voyez, ce sont des cicatrices qui s’atténuent jour après jour.

Concernant le traitement, je n’ai pas la peau trop sèche ou qui pèle, elle me tire juste un peu (pas mal) si je ne l’hydrate pas. Je suis donc très satisfaite pour le moment. Je ne veux pas crier victoire avant un mois et demi, histoire de confirmer que je n’ai pas de nouveaux points noirs qui feront leur apparition…

[10.04.2014 : Mise à jour]

+ 1 mois du nettoyage de peau :

Alors où est-ce qu’on en est avec ce satané acné ? Et bien je suis plutôt satisfaite du résultat. Je viens tout juste de finir mon traitement antibio et je dois retourner voir mon dermato pour un second nettoyage de peau, comme c’était prévu et pour qu’il fasse le bilan, savoir si ça a fonctionné ou pas. Mes marques mettent vraiment beaucoup de temps à s’effacer, ce sont toutes les rougeurs que vous voyez. Les deux crèmes Eclaran et Cutacnyl, que j’alterne un soir sur deux, sont extrêmement efficaces. Mais ma peau est vraiment très très sensible et je pense que cela joue un rôle sur la cicatrisation, plus lente que d’habitude. Il n’y a pas vraiment d’amélioration par rapport à la photo postée une semaine après le nettoyage. Je m’arme de patience…

Suite au prochain épisode donc, après mon passage chez le dermato…

[03.09.2014 : Mise à jour]

+ 6 mois du premier RDV chez le dermato : 

Vous avez été nombreuses à me demander où j’en étais dans mon traitement. Alors voilà, je n’ai plus d’acné, pas de cicatrices ; juste quelques petites traces (des petites rougeurs) qui disparaissent petit à petit, et parfois un ou deux boutons pendant mes règles. Je mets toujours Cutacnyl le soir, je n’ai pas changé de routine. En revanche cet été, je l’ai mis de coté quand il y a du soleil. Je ne mettais alors rien d’autre en remplacement. Coté médicaments, je ne prends rien, mon dermato m’a prescrit du Rubozinc en traitement de fond si jamais l’acné revenait un peu mais pour le moment, ma pilule fait son job seule ! Je n’ai ni la peau grasse ni les pores dilatés (mais je ne les avais ni avant ni pendant l’acné) et la qualité de ma peau s’améliore petit à petit. Bref, je suis très très contente des résultats. En six mois, j’ai eu trois nettoyages de peau (un petit fin juin avant de partir en vacances). Les deux derniers ont été rapides et ont cicatrisé en deux jours, rien à voir avec le premier. D’ailleurs quand je revois les premières photos, je trouve ça vraiment fou cette évolution !

Après cette « expérience », je peux vous donner quelques conseils, et vraiment, tenez en bien compte si vous souffrez d’acné sévère (ou même léger) : soyez PATIENTES, allez voir un bon dermato qui vous fera un nettoyage de peau et surtout, apprenez à prendre du recul, l’acné ce n’est pas la fin du monde et ça va partir !

257 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.