Créer son Eau de Cologne chez Fragonard

2 commentaires

Vous avez déjà essayé de créer votre propre parfum ? Quand j’étais petite, j’avais un grand jardin avec plein de rosiers. Je le confesse (pardon Papa), il m’est arrivé d’arracher les pétales des roses qui sentaient bon, de les écraser avec un peu d’eau pour en faire du parfum. Inutile de dire que de l’eau parfumé avec trois pétales de rose, ça ne sent pas grand chose et ne tient pas sur la peau. Devant ce cuisant échec, je me suis arrêtée là dans mon parcours de Nez. Heureusement, il n’y a pas très longtemps, je suis allée faire un mini-stage chez Fragonard pour remonter en selle !

La maison Fragonard propose en effet tous les samedis des ateliers « Apprenti Parfumeur » pour confectionner sa propre Eau de Cologne. C’est le premier produit qu’on apprend à réaliser en école de parfumerie. Il est assez simple à composer puisqu’il ne contient que 9 ingrédients – des huiles essentielles – classés dans trois catégories : 80% de notes hespéridées (orange du Brésil, Citron d’Italie, Bergamote d’Italie, Mandarine rouge d’Italie), 6 à 12% de notes fleur d’oranger (Néroli de Tunisie, Petit Grain du Paraguay), et enfin 3 à 5% d’aromatiques (Verveine, Romarin, Lavande). Il faut également savoir que l’Eau de Cologne possède un taux de concentration de parfum de 7% maximum. C’est la recette imposée avec laquelle les parfumeurs jouent depuis que Giovanni Paolo Feminis a créé l’Eau de la Reine de Hongrie à Cologne, au XVIIème siècle.

L’atelier parfumeur de Fragonard dure un peu plus d’une heure et demi. Au début, la formatrice revient sur l’histoire de l’Eau de Cologne et sa composition. On passe ensuite aux travaux pratiques ! Nous avons devant nous les neuf huiles essentielles qui vont composer notre parfum. On apprend à les sentir, à les reconnaître, à les classer. Ce n’est pas facile de décrire une odeur, de la mémoriser mais c’est la première phase du travail. J’ai donc noté sur mon petit papier ma propre appréciation de chaque huile essentielle.

Puis vient l’heure de faire son mélange, sans droit à l’erreur. On se creuse donc la tête pour décider des proportions. J’avais envie d’utiliser mon Eau de Cologne le soir, en friction après la douche. Je voulais donc un parfum apaisant, calmant… C’est donc la bergamote qui a pris le dessus sur mes notes hespéridées. Comme j’aime aussi beaucoup le Néroli, j’ai choisi d’en faire une autre note importante. Au final, je suis assez contente de mon Eau de Cologne et on m’a dit qu’elle me ressemblait. C’est drôle, car j’ai fait l’atelier avec ma petite soeur et nous avons toutes les deux une Eau de Cologne complètement différente, tout en respectant les règles du jeu.

J’ai vraiment adoré cet atelier « Apprenti Parfumeur » de Fragonard et je vous le recommande vivement. C’est aussi un beau cadeau à faire à quelqu’un de passionné par le parfum. Fragonard le propose à Paris, Grasse et Eze ; à 65€ et 95€ selon le lieu. Toutes les infos ici, sur le site de Fragonard ! 

∇∇∇

Désolée pour la qualité de cette unique photo, j’en avais fait plein avec mon Reflex et je les ai malheureusement supprimées. Boulet. 

CatégorieBeauté

par

J'aime surfer, lire des romans historiques, les singes, prendre des gens en photo, l'escalade, voyager, manger, cuisiner, les Belges, rêver, les feux de cheminée, Pierre Rabhi, la bande dessinée, chanter, mes amis, mon Nikon FM2, travailler.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.