Chloé prend le large d’Elodie Sueur-Monsenert

24 commentaires

J’ai découvert via le blog Our age is 13 un très beau projet qui fait du bien à regarder : Chloé prend le large. C’est l’histoire de Chloé, comédienne, qui se prive depuis des années pour être mince, et puis un jour, elle décide d’arrêter, redevient un peu ronde et commence à s’accepter… Le film raconte très brièvement comment elle apprend à s’accepter.

La réalisatrice, Elodie Sueur-Monsenert est photojournaliste, son approche est donc avant tout documentaire. Je ne trouve pas ses photos spécialement belles mais j’aime ce qu’elle nous raconte. Le discours de Chloé sur la transmission de l’image féminine est très intéressant.

Je vous avoue que je n’avais jamais eu de problème avec mon poids, à part quelques petits complexes, comme tout le monde. Mais depuis quelques temps, je suis un régime, pour perdre 4 kilos, 4 petits kilos avec lesquels je n’arrive pas à vivre (et que je ne parviens pas à perdre). Je n’arrive pas à accepter que mon corps ait changé depuis mon adolescence…  Pourtant j’ai 27 ans, c’est un peu normal en même temps… Alors ce film me parle particulièrement…

© Elodie Sueur-Monsenert

Mais c’est difficile, et Chloé explique très bien cette ambivalence, on a envie de s’accepter comme on est, peut-être aussi pour montrer aux autres qu’on est forte, mais il y a toujours cette image nauséabonde de femme « parfaite » qu’on voit partout, et à laquelle, quelque part on a envie de ressembler… Parceque, bêtement, on se dit qu’on plaira plus à son mec avec des gros seins, des fesses musclées et un ventre plat… Est-ce que c’est vraiment le cas ? Et si oui, il serait pas un peu superficiel ?

Je pense tout haut, mais voilà, j’aime bien le projet Chloé prend le large et je serai ravie de connaître votre ressenti sur le sujet, parceque je pense que c’est ensemble qu’on pourra peut-être faire un peu avancer les choses et qu’on arrêtera de nous faire passer des gamines de 14 ans pas encore formées pour des « corps de rêve »… Et puis bordel, que c’est bon de manger !

© Elodie Sueur-Monsenert

Et si vous êtes à Paris ce week-end, Elodie Sueur-Monsenert expose son travail au Festival Théâtre de Verdure, samedi à Vincennes. Les infos sont sur le site de son collectif : Essenci’Elles.

CatégorieCulture

par

J'aime surfer, lire des romans historiques, les singes, prendre des gens en photo, l'escalade, voyager, manger, cuisiner, les Belges, rêver, les feux de cheminée, Pierre Rabhi, la bande dessinée, chanter, mes amis, mon Nikon FM2, travailler.

24 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.