Le carré long…

30 commentaires

Coupe de cheveux carré mi-long - Trendy Mood

Déjà un mois que j’ai coupé mes cheveux et je ne l’ai pas regretté une seule fois ! Je me sens tellement mieux maintenant et j’y ai tellement réfléchi, que j’avais envie d’en discuter un peu avec vous. Parce que je me suis rendue compte que j’étais un peu prisonnière de mes très longs cheveux. Et je sais que je ne suis pas la seule dans ce cas…

Il y a d’abord le fait que les longues chevelures sont LA norme de féminité. Une femme, une vraie, sexy, a forcément les cheveux longs, dans l’esprit collectif. Il n’y a qu’à voir les défilés Victoria Secret – symboles de féminité auxquels je n’adhère pas du tout –  tous les mannequins ont de longues crinières très volumineuses (avec plein d’extensions aussi).

Et puis dans mon entourage, je ne compte plus le nombre de personnes qui s’exclamaient en me voyant « oh comme tes cheveux sont longs, comme ils sont beaux » ! J’étais devenue dépendante de ces compliments, et j’en étais venue à me dire que si je voulais être un minimum appréciée des autres (!), je devais avoir les cheveux longs. Puisqu’on ne me faisait des compliments que sur ma chevelure.

Sauf que mes cheveux étaient très abîmés, ne poussaient plus, s’emmêlaient terriblement et j’en ai même perdu beaucoup. Je m’imposais cette coiffure pour « plaire » alors que je n’en avais plus envie. Et en plus je me trouvais moche. Du coup ça m’a mise en colère contre moi d’être dépendante de tout ça : d’apporter autant d’importance à une chose que je considérais comme superficielle et de tomber dans les stéréotypes de féminité alors que je suis féministe.

J’ai fini par en avoir tellement marre de ma crinière emmêlée que j’ai été voir Charlie* pour qu’elle raccourcisse tout ça, en ayant hâte que le rendez-vous arrive. Et tant pis pour les compliments, tout le reste, au moins moi, je me sentirais mieux !

Comme d’habitude, Charlie a été parfaite : elle n’a pas voulu couper trop court, a été à l’écoute, et m’a fait une coupe que j’aime beaucoup, facile à coiffer et qui vieillit bien. Mes cheveux m’arrivent donc désormais aux épaules, ils sont dégradés très légèrement aux pointes pour garder un peu de souplesse et les alléger, et elle m’a fait une mèche longue pour adoucir la coupe.

Coupe de cheveux carré mi-long - Trendy Mood

Je me coiffe donc avec la raie sur le côté, un tout petit peu dessus de mon épis. Ça me permet de cacher ces petits cheveux qui repoussent (j’en ai perdu vraiment beaucoup…). J’aime bien aussi la raie au milieu de temps en temps mais disons que là, c’est plus simple à coiffer, et ça me va mieux.

J’utilise un surf spray – toujours le John Master Organics – après m’être lavée les cheveux, quand ils sont humides, avant de les sécher au diffuseur. Ça me permet d’avoir cet effet un peu ondulé.

Finalement est-ce que je me sens mieux ? OUI ! Je ne passe plus des heures à devoir laver mes cheveux, c’est hyper pratique. Ils sont toujours un peu longs. Je ne me sens pas moins féminine qu’avant. Je reprends du plaisir à me maquiller ou à prendre soin de moi. Je me suis même rachetée quelques fringues, dont ce pull rose H&M que j’adore. Bref, ça va, ce ne sont que des cheveux !

* Charlie Meyssone – Atelier privé
37 bis, rue Rodier, Paris 9ème
01 45 83 33 19

30 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.