Crash test : randonnée dans le Fango Corse en Merrell

16 commentaires

Pour la randonnée, j’ai habituellement des chaussures Tecnica montantes (comme celle-ci). Je les avais achetée car elles étaient étanches – je partais alors en Écosse – et pour leur rapport qualité / prix plus que correct. Je n’ai jamais souffert de la chaleur dedans car elles sont bien respirantes mais elles sont encombrantes. Je voyage toujours en sac à dos, et je trouve que les baskets ne sont pas forcément adaptées à la marche à pied en voyage (surtout au soleil). Je cherchais donc un modèle de chaussures de randonnées, que je puisse emporter partout, qui soient passe-partout et surtout, avec des semelles anti-dérapantes (notamment pour les marches d’approche en escalade, comme en Croatie).

On m’a offert des Merrell Terran Cross II juste avant mon départ pour la Corse, une occasion en or pour tester en conditions ces sandales. Mes comparses m’ont toutes fait des compliments au sujet de ces sandales de randonnée plutôt élégantes par rapport à ce qui se fait habituellement, me posant plein de questions sur le confort. Je me suis dit que je pouvais donc partager avec vous mes impressions, il y a certainement parmi vous des marcheuses !

Corse - Fango

Je ne les ai pas quittées que ce soit pour me promener dans les ruelles de l’Île Rousse, pour les balades dans le Fango, ou une randonnée à Bonifato.

Corse - FangoMerrell Terran Cross II

Nous avons pas mal crapahuté, entre balade sur des chemins sablonneux et de vraies randonnées dans des pierriers. J’avais un peu peur pour mes chevilles, qu’elles ne soient pas assez bien maintenues dans les Merrell (j’ai tendance à me tordre beaucoup les chevilles car je regarde en l’air quand je marche !). Les chevilles sont finalement bien soutenues par la boucle qui les épouse et je n’ai pas eu ce problème une seule fois. Je n’ai eu aucun souci de frottement et au contraire les Terran Cross II sont ultra confortables ! La semelle est douce comme du velours et ne garde pas l’humidité. J’ai les pieds très cambrés et pourtant elles s’adaptent parfaitement à leur forme. Enfin, je n’ai pas glissé une seule fois, la semelle du dessous s’agrippent hyper bien aux reliefs. Evidemment, vous n’empêcherez pas les petits cailloux ou le sable de rentrer mais bon, ça c’est le lot de toutes les sandales !

Question solidité, je n’ai malheureusement pas le recul nécessaire pour vous renseigner à ce sujet. Après une semaine de randonnées, et quelques sorties d’escalade en Charente, elles ne souffrent – heureusement – pas d’usure pour le moment et ont l’air très solide.

Corse - Fango

Le Fango est mon meilleur souvenir de Corse. Nous y avons passé tout l’après-midi et nous y sommes baignées… La route entre Calvi et la rivière par les terres est sublime, on se croirait dans un lointain pays… Et au retour, nous avons longé la côte, un moment magique quand le soleil décline et que tout devient rouge.

Fango-1Corse - FangoFango-2 Fango-4

Je crois que ces photos traduisent bien ces moments de bonheur…

Girl - Happiness - Freedom

Chaussures Merrell Terran Cross II, 95€ (existent en 5 couleurs) / Short O’Neil (ancienne collection), t-shirt en coton H&M Conscious, 7,99€ / Maillot de bain Decathlon, brassière Ana Ontario, 19,99€ et culotte Valy Ontario, 14,99€.

16 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.