Dans le vanity de Chloé Van Paris

3 commentaires

C’est l’une des DJs les plus en vogue de la scène parisienne. Quand elle ne mixe pas au Chacha, à l’Arc, ou à la Nouvelle Eve, Chloé Van Paris organise ses « Van Paris Glamour Party », des shows burlesques où se produisent les talents qu’elle repère. Cette artiste oiseau de nuit nous a ouvert les portes de sa salle de bain. Suivez-nous… [NDLR : l’interview a été réalisée il y a maintenant plus d’un an mais je ne l’avais pas encore publiée sur Trendy Mood, Chloé a donc changé d’activité, elle n’est plus DJ mais continue de produire des spectacles.]

Quelle est ta routine beauté le matin ?

Alors je n’en ai pas ! (Rires)

Mais comment fais-tu pour avoir cette peau magnifique alors ?! Et à quoi te servent tous tes produits de beauté ? Ta salle de bain est plutôt bien fournie !

En fait ça dépend, c’est en fonction de mes besoins et envies ! Le matin, je peux utiliser une lotion, de l’eau de rose par exemple, ou de l’eau de bleuet et de l’hamamélis. Je prends un petit coton et j’aime bien me réveiller comme ça. Je mets parfois la Lotion 46 Normale de Françoise Morice. J’aime beaucoup tous leurs produits de beauté. C’est un institut de beauté près des Champs Elysées [NDLR :  58 bis rue François 1er, Paris 8e], ils pratiquent les massages du visage traditionnels avec des pincements.
Pour en revenir aux soins, si nous sommes en hiver et que ma peau est sèche, je vais utiliser la crème SH de Françoise Morice. Elle devient tout de suite matte, ne colle pas du tout. J’aime bien aussi la Crème de Jour à la Mélisse du Dr. Hauschka. En ce moment, j’ai un nouveau produit chouchou, le Sérum Blue Thérapy de Biotherm, je le mets tous les soirs. C’est un gel qui pénètre instantanément, il n’est pas graisseux, on n’a même pas besoin de se laver les mains après ! Je l’adore ! D’ailleurs j’ai pu conserver mon bronzage d’été grâce à lui…

Chloé Van Paris-3

Qu’utilises-tu pour te démaquiller justement ?

J’utilise un démaquillant Mac. Mais en fait si les gens me disent que j’ai une super peau c’est parce que j’utilise le Lait-Crème Concentré Embryolisse. Je le conseille vraiment à tout le monde ! Je le mets le soir ou le matin, je fais des masques… Ça sert de masque, ça sert de démaquillant, de crème de jour… C’est la seule crème que j’utilise réellement depuis que j’ai 20 ans.

Où trouves-tu tous tes produits de beauté ?

Je vais beaucoup chez Aroma Zone, j’utilise énormément les huiles essentielles. En vacances, j’emmène toujours avec moi l’huile essentielle de girofle et celle de lavande. Dès que j’ai un bouton sous cutané qui arrive, je prends un coton-tige et je mets dessus l’huile de clou de girofle. J’attends que ça pique et je retire. En général le bouton ne sortira jamais ! Et s’il faut cicatriser un bouton, je mets la Lavande. J’ai aussi l’Hydrolat de Litsée Citronnée, que j’ai découvert chez eux. Normalement, toutes ces huiles essentielles se gardent au frais, mais je n’ai pas la place pour toutes les mettre dans mon frigidaire !

Chloé Van Paris-6

Comment choisis-tu le soin que tu vas utiliser ?

Souvent, mes produits, je les utilise pour me détendre, ce sont des anti-stress. Par exemple L’Eau D’Emeraude du Monastère de Bouzy, je l’ai aussi toujours avec moi, elle fait tout ! Elle nettoie même par terre ! Elle est faite par des bénédictines. On trouve leurs produits dans les magasins de monastères [NDLR : ou dans les magasins de l’Aide au Travail des Cloîtres ]. Quand je fais un nettoyage de peau, je rince à l’Eau d’Emeraude, quand j’ai chaud, je la pschite, quand je suis stressée pareil, si je me coupe : Eau d’Emeraude ! C’est plein de plantes, avec un peu d’alcool, c’est vraiment génial !

Et tu ne te maquilles pas le matin ?

Non je mets juste un rouge à lèvres. Souvent le dernier que j’ai acheté. J’oublie ceux que j’ai déjà. Ils végètent au fond d’un tiroir ! Je me maquille quand je vais au restaurant, ou pour faire plaisir à mes amis car on me dit souvent que je devrais me maquiller les yeux ! J’ai toujours des couleurs un peu pourpres. J’aime beaucoup ma petite boite Shu Uemura, on y met ce qu’on veut dedans. C’est très pratique à glisser dans son sac. Et sinon j’adore l’Illusion d’Ombre de Chanel. J’en ai quatre. J’en prends une au pif et je l’applique avec les doigts dans ma voiture ! Le produit le plus ancien que j’utilise, c’est la Touche Eclat Yves Saint Laurent. Pour moi il n’y a pas d’équivalent. Tout est trop sec ou rentre dans les ridules. Alors que je suis capable de modeler un visage rien qu’avec la Touche Eclat. J’adore aussi Illamasqua, une marque anglaise, qui n’est pas distribuée en France. Ce sont des prix très raisonnables, j’ai le rouge à lèvres Box. C’est très pigmenté. Il faut faire attention, parfois on peut tomber dans le gothique… Ça n’a rien à voir avec toutes nos marques françaises ! C’est très, très fort. Quand je sors en boite, je reste habillée très simple mais je prends les mouches de Mily Make Up, et je les mets autour des yeux. J’en mets deux ou trois… A l’intérieur du paquet, c’est écrit à quoi servait la position de la mouche sous Marie-Antoinette ! Ca se trouve au Bon Marché, elle les a lancé il y a deux mois et ça cartonne ! C’est trop mignon.

Dans le Vanity de Chloé Van Paris

Passons à tes cheveux, comment les entretiens-tu ?

Je me lave les cheveux une fois par semaine. Je ne quitte donc jamais mon shampoing sec Klorane. Je l’ai aussi en petit dans mon sac. Et j’adore ce nouveau produit fait par Balmain, le Parfum de Soie qui parfume les cheveux. Je l’ai trouvé chez Colette. Parfois je mets aussi le Vinaigre de Toilette Diptyque sur mes cheveux ou sur moi comme parfum.

Tu as plusieurs parfums ?

Mon parfum préféré c’est un Ligne Saint Barth. Ma marraine habite là-bas et ils ont une marque de fragrances qui malheureusement n’est pas distribuée à Paris. J’ai toujours aimé le parfum à la vanille et le Vanille West Indies est une pure merveille. J’ai aussi beaucoup de produits Santa Maria Novella, une marque qui a trois siècles. Il faut aller à Florence dans leur abbaye, c’est sublime ! A Paris c’est vendu chez Amin Kader [NDLR : 2 rue Guisarde, Paris 6e & 1 rue de la Paix, Paris 2e]. Ce sont les produits les plus raffinés que je connaisse. Ils ont des formules très anciennes, tu peux trouver le parfum que les moines ont fait pour Catherine de Médicis. J’en mélange deux, ce n’est pas fort car ce sont des eaux de Cologne.

Dans le Vanity de Chloé Van Paris

Depuis quand t’intéresses-tu à la cosmétique ?

Depuis que j’ai eu un bouton ! A l’adolescence, j’avais un bouton sous-cutané sur le nez, à peu près toujours au même endroit. Je sentais qu’il allait sortir, j’avais mal. J’avais une peau parfaite mais j’avais ce bouton ! Je suis allée voir tous les spécialistes et à chaque fois, j’ai eu des antibiotiques… Ça poussait, ça poussait et de profil on voyait une bosse rouge vif. Il ne sortait jamais, il se résorbait en cassant ma peau donc après il fallait que ça cicatrise. J’ai commencé à utiliser beaucoup de différents fonds de teint, la Touche Eclat… et j’ai commencé à inventer moi-même mon maquillage, au pinceau. On m’avait dit que pour qu’un maquillage ne se voit pas, il faut en mettre très peu. Pour cacher un bouton, il faut mettre très peu de fond de teint. Je prenais un pinceau très fin. Je me suis donc beaucoup maquillée pendant tout le lycée et après je suis devenue une rebelle ! J’en avais marre de passer une heure tous les matins à me maquiller. Alors quand je suis arrivée à la fac, j’ai voulu devenir libre. Je me maquillais surtout les yeux. Ma mère m’emmenait parfois à Londres dans le quartier punk, j’achetais des pigments rouges qu’on ne trouvait pas en France. Fred Farrugia a été le premier à amener le rouge en France mais à cette époque ça ne se trouvait pas. Même les magazines n’aimaient pas. Moi j’ai commencé à me faire des dégradés de rouge-rose sur les yeux. Maintenant je ne me maquille plus intégralement, parce que j’ai envie d’être libre. Et ma peau est devenue meilleure. Je suis persuadée que mettre du fond de teint c’est mauvais et que ça crée des comédons. Les silicones, les parabens… tout ça bouche les pores.

Tu fais très attention aux compositions de tes produits ?

J’essaye, de plus en plus, j’essaye aussi d’apprendre à quoi ça correspond. Je fais également attention à ce qu’il n’y ait pas de graisses animales. Quand ce n’est pas écrit c’est qu’il y en a. Je n’utilise plus certaines crèmes par exemple, parce qu’il y a de l’huile de castor dedans. Ce genre de choses, je ne veux plus en mettre.

Dans le Vanity de Chloé Van Paris

Cherches-tu parfois l’inspiration sur le web ?

Je suis Lisa Elridge, je trouve que ce site est super bien fait. En beauté, c’est le seul que je consulte.

Comment envisages-tu le fait de vieillir ?

Alors je trouve que les hommes qui vieillissent sont de plus en plus beaux ! Moi sinon, je n’aime pas ce que j’ai autour des lèvres. J’ai deux barres qui tombent et qui donnent l’impression que je ne suis pas heureuse quand j’ai le visage neutre alors que ce n’est pas vrai ! Souvent on me dit : « Tu fais la gueule ? », alors que non je suis normale (Rires). Je ne sais pas trop comment je pourrais faire pour arranger ça mais j’aimerais bien me faire un peu « tirer» à cet endroit (rires). Je pense qu’il faut le faire tôt. Pas à 50 ans parce que récupérer tout ça après c’est trop difficile… Mais bon ça me fait peur aussi, j’ai vu des trucs tellement ratés !

Dans le Vanity de Chloé Van Paris

Quel avis as-tu sur la médecine esthétique justement ?

Je suis contre les injections, on m’a dit que ça faisait terriblement mal en plus. Et puis si on t’en met un tout petit trop, t’as une bouche de poisson, c’est une horreur ! Je pense qu’il ne faut jamais toucher aux yeux, tu perds tout ton charme. Mais je ne suis pas contre la chirurgie… Le faire pour le faire parce que c’est écrit dans les magazines je trouve ça débile ! Si on souffre, qu’on ne se sent pas bien, je pense qu’il faut le faire.

Quel est le meilleur conseil beauté que tu aies reçu ?

Ma grande sœur était mannequin pour Shiseido pendant des années et elle ne se maquille pas du tout. Elle paraît 10 ans plus jeune parce qu’elle a toujours mis de l’écran total tous les jours, tous les matins. Un jour elle m’avait dit « Han ! Mais t’as mis trop de poudre, on voit ta poudre ! ». Et j’avais eu honte ! (Rires). Elle me l’avait dit comme si elle était dégoutée ! Donc le conseil qu’elle m’a donné c’est qu’il ne faut jamais qu’on voit le maquillage. Et l’autre conseil que je garde toujours en tête, c’est celui de France Jarre (NDLR : la mère de Jean-Michel Jarre). Elle m’a toujours dit de mettre sa crème en tirant vers le haut et pas vers le bas. Je pense qu’elle a raison, c’est un geste qu’on fait tous les jours.

Enfin, as-tu une petite obsession beauté ?

En ce moment ce sont les ongles. Avant je n’avais jamais les ongles longs, ils ne tenaient pas, ils cassaient et, là, le gel me permet d’avoir des ongles longs et durs. J’apprécie beaucoup. J’ai désormais un petit fétichisme, j’adore avoir des belles mains, ça me donne confiance en moi. Je me sens bien !

Dans le Vanity de Chloé Van Paris

3 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.