Le plus grand défilé du monde !

7 commentaires

Je vous l’avais dit dans mon fourre-tout, j’ai défilé pour les Galeries Lafayette au « Plus grand défilé du monde« . Oui ça en jette dit comme ça. Pour ceux qui l’ignorent encore, le credo des Galeries Lafayette, c’est « La mode c’est vous ! ». Alors à l’heure ou le Street Style est LA grande tendance, ils ont saisi l’occasion, et plutôt bien.

L’Oréal Professionnel et Yves Saint Laurent Beauté assuraient la coiffure et le maquillage de mannequins d’un jour. C’est donc grâce à L’Oréal que j’ai pu assister aux backstages et ensuite défiler. Et non pas grâce à mon look démentiel qui consiste à mettre tous les jours un jean et un t-shirt (hum hum).

Je suis arrivée à 13h au Palais des Congrès ce jour-là, juste après que le casting ait eu lieu. Quand j’ai mis les pieds dans la salle immense où s’affairaient des dizaines et des dizaines de coiffeurs et de maquilleurs, je dois vous avouer que j’ai été assez époustouflée ! Des looks démentiels pour le coup, il y en avait, et des vrais ! Les filles, comme les mecs, très nombreux eux aussi, avaient bien joué le jeu. Il en fallait pour tous les goûts, il y avait de la pouf (beaucoup), de la petite, de la grosse (heu, pas beaucoup en fait), de la grande brindille, de la pas toute jeune, de la gamine… et j’en passe.

Ambiance dans les coulisses (par les Galeries Lafayette) :

En l’espace de 5 petites heures, tout le monde était coiffé et maquillé. YSL avait des chartes très établies, un maquillage  pour chaque style (rock, glamour, bcbg, bohème, streetwear ou fashion).

Maquillage YSL "Bohème-Chic"

Quant aux coiffeurs de chez L’Oréal Professionnel, ils sont été assez impressionnants de créativité ! Pas une seule coupe identique ! Les 700 personnes qui sont passées entre leurs doigts de fées sont ressortis avec une tête différente.

Moi j’étais dans le groupe « bohème-chic », j’ai donc eu droit à un make-up assez nude avec les cheveux ultra-lissés et le bout des pointes bouclé-crêpé, Laura Ingalls like.

Laura Ingalls like !

On ne se moque pas de mon sticker sur mon portable, c’est un cadeau !

Après l’étape mise en beauté, petit tour sur le catwalk d’entraînement. 70 mètres de tapis rouge, le même que sur Haussmann. Crâner, le maître mot : on me dit de bomber le torse, me tenir droite, mettre le menton en avant, me déhancher, m’amuser, poser 4 secondes au bout du podium… Autant de consignes que j’aurai oubliées le moment venu…

Petit entraînement sur le catwalk du Palais des Congrès

Et puis vient le moment de monter dans un des 12 bus âpretés pour tout ce beau monde. Je me retrouve entre une chanteuse de R’n’B en herbe qui me fout son Ipod dans les oreilles, un trans assez mal rasé, deux potes qui se croient hypes en ne se parlant exclusivement qu’en très mauvais anglais… Là je me dis d’abord : « OMG mes oreilles, cette chanson est ignoble », puis « Mais où est-ce que je suis tombée ? ces gens sont bizarres ! ».

Descendue du bus infernal, je me retrouve à Opéra, entourée de plus de 700 personnes. On attend. Puis ça avance, on ne sait pas trop ce qu’il se passe. Je rencontre des filles sympas, jolies, on discute, on se demande comment ça va être. Entre trois gouttes de pluie, un coup de laque, une retouche maquillage, ça y est, je pose le pied sur le catwalk. Le stress s’efface, je marche, fais gaffe à ne pas me casser la figure dans les escaliers, pose très très vite en crânant, puis repars très vite aussi. Finalement les 140 mètres m’ont paru extrêmement courts !

Et voici le résultat (toujours par les Galeries Lafayette) :

Cette journée était vraiment chouette, complètement surréaliste ! Alors un grand merci à Virginie de L’Oréal Professionnel qui a rendu ça possible et qui m’a accompagnée ce jour là…

CatégorieMode

par

J'aime surfer, lire des romans historiques, les singes, prendre des gens en photo, l'escalade, voyager, manger, cuisiner, les Belges, rêver, les feux de cheminée, Pierre Rabhi, la bande dessinée, chanter, mes amis, mon Nikon FM2, travailler.

7 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.