Kate Tempest donne le rythme ! [Concours terminé]

10 commentaires
Kate Tempest - Auteure londonienne

Kate Tempest, ce nom vous dit peut être quelque chose ? Cette londonienne est un phénomène qui casse les barrières entre la littérature et la musique ! Un plaisir aussi bien pour les yeux que pour les oreilles. Si vous croisez une brune qui lit en chuchotant dans le métro, c’est bien moi, incapable de me suffire du résonnement des mots de Kate Tempest dans ma tête !

De la poésie oui, mais écrit et déclamée par une chanteuse ça casse les genres et ça nous fait du bien ! Afin de rentrer dans son univers, je vous propose de commencer par son roman « Écoute la ville tomber » sortie en août 2017 aux éditions Rivages en même temps que son recueil « Les nouveaux Anciens » chez L’Arche que vous venez d’entendre.

« Écoute la ville tomber » de Kate Tempest

« Pourtant, en dehors de ces jardins publics, les couleurs se fanent brutalement. En ville tout est gris pigeon, tapissé de crachats et de chewing-gums séchés. »

Londres on l’aime en automne, un peu humide avec ses ruelles et ses façades de briques rouges. Dans ce décor, les personnages de Kate Tempest déambulent pour devenir des passants, des être humains avec leur propre complexité que nous avons peut être croisés. Comme nous, ils ne se reconnaissent pas dans une seule définition. Ils sont ce qu’ils sont à un instant précis mais peuvent vouloir être autre chose la seconde d’après.

A chacune des pages, nous sommes happés par un rythme d’écriture qui soutient les émotions de nos trois londoniens. Tout se construit au grès des rencontres, tout se perd ou se gagne avec les relations.

« Becky tend les bras au maximum au-dessus de sa tête, noue ses mains, présente ses paumes au plafond. Elle se hisse sur ses orteils. Etirée au maximum, respirant par le ventre, elle se plie en deux, pose les mains à plat par terre, expire lentement. »

Une chorégraphie où les mots apportent à Becky, Harry et Leon la force d’oser, de bousculer tout pour atteindre leur rêve. Qu’il soit grand ou petit, il leur apportera la vie qu’ils souhaitent avec un sentiment de sécurité immense.

« Elle se sentait à vif. Fébrile, en dehors d’elle-même. »

Concours

Si quelque fois cet article vous a donné envie de lire « Écoute la ville tomber » de Kate Tempest il y a un exemplaire à remporter sur le blog et deux autres sur mon Instagram ! Filez sur @charlottefoiplus ou tentez votre chance en commentaire sous cet article en indiquant ce qui vous motive à lire ce roman ! Bonne chance à tous et à toutes ! 

Tirage au sort le 27/11/18 : Bravo à Coraline ! 

10 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.