L’aventure du vernis corail…

42 commentaires

Pour mon anniversaire, j’ai eu des bons cadeaux chez Sephora. Comme je n’avais rien besoin de particulier je me suis mis dans la tête de m’offrir LE vernis à ongles corail parfait. Ben oui corail… pour changer !

Et ce ne fut pas une mince affaire ! Moi j’avais envie d’un corail doux, d’un vernis léger, pas flashy pour deux sous. Alors je me suis mis à la recherche du Graal. Et la quête fut longue. D’habitude, j’achète toujours les petits vernis Sephora, le pinceau est bien, la tenue correcte, le séchage rapide, la contenance parfaite, le produit fluide, s’étale bien… Bref, pas de raison de changer une équipe qui gagne ! Mais ma peine fut grande quand je découvris qu’aucune teinte ne correspondait à ce que je recherchais : du rouge il y avait, du rose aussi, mais point de corail !

Le coeur lourd, je me dirigeais donc vers le rayon des marques. Il faut dire que mettre 20€ dans un vernis à ongles c’est le genre de truc qui m’horripile, auquel je ne peux me résoudre. Parceque d’une, je trouve toujours l’équivalent dans les vernis Sephora, et de deux, parceque c’est beaucoup trop cher, un point c’est tout ! Seulement là, je voulais le Graal.

Alors j’ai arpenté les rayons des heures durant, essayant les teintes sur mes petits ongles meurtris. J’ai demandé mon chemin parfois mais les manantes ne savaient pas le reconnaître… Oui corail, c’est du rose dans lequel on a mis un peu de orange, ce n’est pas un vulgaire rose tirant sur le rouge. J’étais seule dans ma quête. Et puis je l’ai aperçu lui :

La laque n°10 - vernis à ongles longue tenue - Yves Saint Laurent

Las, j’ai cru le perdre en l’essayant. Trop de paillettes à mon goût. Alors j’ai poursuivi ma route. Mais mon coeur me murmurait que c’était Lui, je suis retournée le voir, je l’ai rééssayé et là j’ai compris. J’avais trouvé le Graal ! Qu’importe qu’il soit à 19,73€, avec un tube trop grand, qu’importait s’il ne tenait qu’une journée, s’il séchait au bout d’une heure… J’avais trouvé LE vernis à ongles corail parfait !

Je rentrais donc chez moi le coeur léger, enthousiaste, fébrile même tant je voulais l’essayer rapidement. Oh, combien je ne fus pas déçue quand je vis qu’il répondait à tous les critères du vernis parfait : il sèche vite, il s’étale super bien, on n’en met pas partout, la première couche est sublime, la deuxième est merveilleuse, point de paillette mais un léger reflet irisé à la lumière, qui fait tout son charme…

Voilà, plus jamais je ne quitterai mon vernis Yves Saint Laurent, La Laque teinte n°10. C’est le Graal du vernis corail, je vous évite un parcours semé d’embûches, mais votre quête n’en restera pas moins belle tant sa découverte est un bonheur !

CatégorieBeauté

par

J'aime surfer, lire des romans historiques, les singes, prendre des gens en photo, l'escalade, voyager, manger, cuisiner, les Belges, rêver, les feux de cheminée, Pierre Rabhi, la bande dessinée, chanter, mes amis, mon Nikon FM2, travailler.

42 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.