Londres, énigmes sous le soleil…

7 commentaires

Mardi dernier, au lieu d’aller travailler, je suis partie à Londres. C’était la première fois (oui ça existe encore des gens qui n’y sont jamais allés). Et c’était une géniale première fois, idéale même… Tellement idéale que j’ai un peu soûlé mon chéri avec mes envies d’y retourner, voire d’y aller vivre si jamais le Docteur Manhattan explosait Paris (si vous n’avez pas vu The Watchmen ben allez-y !).

J’ai découvert la ville grâce à un merveilleux petit guide Hachette : « Jeux de piste et énigmes à Londres« , accompagnée par les deux auteurs, par les éditrices et quelques blogueuses, désormais amoureuses elles aussi de la ville. Quand on ne connaît pas Londres, ce guide décalé permet de s’aventurer hors des sentiers battus. J’ai ainsi découvert les petites ruelles secrètes d’Harry Potter, des placettes hyper colorées, des cryptes étranges sous les églises… Quand on connait la ville, le guide est parfait aussi pour découvrir les recoins secrets.

[imagebrowser id=2]

Le matin, avec Anne, Laetitia et Nath, nous nous sommes baladées dans Covent Garden avec Marjolaine, une des deux auteurs, qui blogue également sur Mille choses à faire à Londres. Nous avons ensuite rejoint La Méchante, Anne-Solange et Larcenette pour déjeuner dans un resto végétarien au concept vraiment génial : on paie au poids de l’assiette. Ma gourmandise fut donc mise à rude épreuve devant le buffet plus qu’appétissant !

Après une courte digestion (j’ai quand même été raisonnable), Nath nous a lâchement abandonné pour Hurvin Anderson, d’autres ont fait du shopping mais avec Laetitia et Anne, on n’avait pas trop envie de dépenser des sous. Alors après être passées voir à quoi Liberty ressemblait (c’est beau)…

Liberty à Londres

… nous nous sommes dirigées vers Camden. Au début un peu déconcertées par l’univers trash et underground de l’avenue principale, nous nous sommes aventurées dans ce repère à hippies, goths et écolières qui s’encanaillent. Toujours en suivant le guide, nous avons découvert Little Venice.

Après, on s’est un peu perdu, on a longé le zoo de Londres, puis nous avons rejoint Primerose Hill pour profiter de la vue, nous étions fourbues et c’était l’heure du thé. Nous avons donc fini notre après-midi dans un salon de thé russe dont les murs étaient couverts de Matriochkas

[imagebrowser id=3]

C’était plutôt une belle journée ! Et si le guide vous intéresse, sachez qu’il y a dans cette collection toutes sortes de jeux de pistes, dans les musées, dans d’autres villes… Je crois bien qu’ils seront de tous mes voyages ceux-là !

CatégorieCulture La vraie vie

par

J'aime surfer, lire des romans historiques, les singes, prendre des gens en photo, l'escalade, voyager, manger, cuisiner, les Belges, rêver, les feux de cheminée, Pierre Rabhi, la bande dessinée, chanter, mes amis, mon Nikon FM2, travailler.

7 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.