Pina, Wim Wenders

6 commentaires

Pina, Wim Wenders

© Donata Wenders

Un jour, chez Pascale Clark, j’ai entendu Wim Wenders parler de son amie Pina Bausch. Il expliquait qu’il avait longtemps voulu la filmer mais que ça ne rendait rien, c’était dénaturer la beauté de son travail. Et puis la 3D est arrivée et il y a vu un moyen de retranscrire la vérité, de nous transporter au coeur de Pina Bausch.

Seulement, à ce moment là, Pina a disparu, emportée très vite par la maladie. D’un documentaire sur Pina Bausch, le film de Wim Wenders s’est transformé en un hommage puissant et magnifique à cette danseuse et chorégraphe fabuleuse. Je n’ai jamais autant aimé la 3D dans un film, j’ai été transportée au coeur de la scène, entre les danseurs, avec eux. C’était une expérience vraiment géniale.

Ce soir, Arte diffuse Pina, ce film de Wim Wenders, alors même si vous n’avez pas la 3D chez vous, regardez-le, parcequ’il est quand même très beau et très intéressant. J’ai des frissons rien qu’à voir cet extrait :

Si vous aimez Pina Bausch, je vous conseille aussi « Les rêves dansants de Pina Bausch », un film très très émouvant sur un spectacle qu’elle a monté avec des adolescents qui n’avaient jamais dansé de leur vie.

6 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.