Samba : une belle comédie dans la lignée d’Intouchables

7 commentaires

Samba - Affiche

Samba, le nouveau film d’Eric Toledano et Olivier Nakache sort aujourd’hui. J’ai eu la chance de le voir il y a quelques jours et donc de le digérer un peu avant de pouvoir vous en parler. Je dois d’abord vous avouer que j’avais vu Intouchables dans les mêmes conditions et j’avais aimé. J’avais beaucoup ri mais je n’avais pas non plus été transportée, j’avais trouvé ça sympa quoi, une bonne comédie. Mais Samba, c’est autre chose…

J’avais vu la bande-annonce il y a quelques temps je connaissais donc le thème de l’histoire : les sans-papiers en fond, une histoire d’amour un peu improbables par dessus. Pour moi, Samba, malgré son thème potentiellement dramatique – tout comme Intouchables – est une vraie comédie. J’ai vraiment eu des fous rire pendant le film, certains gags sont ultra fins et vraiment très très drôles. Et si Omar Sy garde un vrai potentiel comique, c’est Charlotte Gainsbourg qui lui vole la vedette à ce niveau là (mais ça ne m’étonne pas, elle était géniale aussi dans « Prête-moi ta main »).

Samba - Charlotte Gainsbourg

Dans Samba, Charlotte Gainsbourg incarne Alice, nouvelle venue dans l’association d’aide aux sans-papiers, complètement larguée, totalement à la ramasse. Evidemment, elle est en décalage totale avec Samba, le personnage d’Omar Sy, qui lui, a beaucoup d’humour (qu’elle ne comprend pas évidemment : le quiproquo, LA base !). Non vraiment, Charlotte Gainsbourg est exceptionnelle et j’applaudi Toledano et Nakache de lui avoir donné ce rôle.

Samba - Omar Sy

Concernant l’histoire de Samba, c’est parfois dramatique évidemment mais jamais tire-larme-violon-et-compagnie. Peut-être la fin est-elle un peu attendue mais ça ne m’a pas gâché le plaisir. Si autant de monde se déplace en salles que pour Intouchables, cela permettra peut-être de faire également un peu avancer la cause des sans-papiers. A part le très beau (mais confidentiel) Welcome, il y a peu de films qui aborde ce sujet.

Samba - Tahar Rahim et Omar Sy

D’ailleurs j’en profite pour vous informer qu’en Charente, l’association BAOBAB est là pour défendre les droits des étrangers, leur venir en aide et les soutenir dans leurs démarches. Si vous êtes intéressés par la question, n’hésitez pas à leur rendre visite !

7 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.