St Petersbourg, la Perspective Nevski et moi…

18 commentaires

L'Ermitage - St Petersburg

La Russie, j’en rêve depuis que je suis adolescente. Je me nourris à la littérature Russe depuis des années. Bref, il fallait que j’aille un jour en Russie, que je me frotte à cette culture si particulière et pourtant très proche de la nôtre ; les Russes ont une Histoire qui n’est pas si éloignée de la nôtre niveau Révolution entre autre (à la différence que nous on a tranché la tête à nos Rois et qu’eux ils ont préféré leur tirer dessus).

St Petersbourg est une ville grandiose, démesurée, vieille de seulement 300 ans, construite par un Tsar aux idées modernistes ayant quelque peu la folie des grandeurs. Pierre Le Grand a voulu ouvrir la Russie à l’Europe, la faire rayonner, il a alors construit une ville sublime dans laquelle il a installé d’office toute sa cour (tiens, tiens, ça me rappelle quelqu’un…). Je ne vous ferai pas un cours d’Histoire, car à chaque fois que je me lance là dedans, les gens autour de moi s’éclipsent discrètement et ceux qui restent me disent chiante… J’vous jure… Mais filez acheter un livre d’Histoire de la Russie, c’est passionnant, vraiment et lisez aussi Crime et Châtiment pendant que vous y êtes parceque c’est le meilleur livre de tous les temps (avec Harry Potter, haha nan j’rigole, enfin presque…) et que si on a pas lu Crime et Châtiment à 25 ans on a raté sa vie. Ah et puis lisez Anna Karénine aussi c’est le plus passionnant des romans de gare qui existe, une merveille !

Bref, je pars à St Petersbourg pour le Nouvel An, avec ma Bible (Le Routard) sous le bras, elle commence à être sérieusement écornée à force d’être traînée partout. je veux tout voir, aller partout, tout goûter, tout photographier. Je n’y vais pas à la meilleure saison (de mai à juillet pour les Nuits Blanches) mais j’aime le froid et la neige. On m’a dit que les Russes n’étaient pas très sympathiques (mais en même temps, je vis à Paris, y’a moins sympa que les Parisiens ?), il y fera -25°, le soleil se lèvera tard et se couchera tôt… M’en fous, je me réjouis d’avance, j’ai tellement hâte d’y être, quoiqu’on me dise, personne ne pourra égratigner le moindre millimètre de mon enthousiasme ! Mon corps est encore à Paris, ma tête est déjà ailleurs, sur les routes Russes.

J’espère que je ferai des belles photos, je ne prends que mon Reflex argentique, le vieux Minolta de ma mère et un Instax. Vous verrez peut-être ici plein de photos ratées, mais au pire je vous raconterai !

(La photo de L’Ermitage est honteusement piquée sur Google Map, je m’en excuse)

CatégorieLa vraie vie

par

J'aime surfer, lire des romans historiques, les singes, prendre des gens en photo, l'escalade, voyager, manger, cuisiner, les Belges, rêver, les feux de cheminée, Pierre Rabhi, la bande dessinée, chanter, mes amis, mon Nikon FM2, travailler.

18 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.