10 conseils de surfeuse débutante

30 commentaires

Ce à quoi on ressemble, en vrai.

Toute ressemblance avec une situation ayant déjà existée serait bien entendu purement fortuite…

  1. ne pas oublier de mettre de la crème solaire sur les quelques centimètres de peau qui dépassent entre le lycra et le bas de maillot ;
  2. mais oublier toute notion de style (n’est pas Alana Blanchard qui veut) et attacher solidement ses cheveux : quand on a besoin d’oxygène c’est mieux de ne pas avoir des cheveux dans la bouche et le nez ;
  3. ne pas accuser systématiquement sa planche d’être nulle si on n’avance pas vite à la rame ;
  4. ne pas rester planter là en se demandant quoi faire quand une vague de 3 mètres nous arrive sur le coin de la figure ;
  5. se calmer, respirer et nager vigoureusement vers le rivage en arrêtant d’imaginer qu’on va se noyer alors qu’on a juste perdu son leach (et ensuite récupérer sa planche rentrée bien sagement sur la plage) ;
  6. SE PROTÉGER !!! les jambes, les genoux et tout ça peut prendre, en revanche on met ses bras autour de sa tête quand on remonte à la surface, une planche ou un aileron dans le nez, ça fait mal ;
  7. savoir nager avant de s’aventurer sur une planche ;
  8. écouter les conseils qu’on nous donne, parfois, ça peut vraiment servir (même si après on intellectualise tout et on n’arrive plus à rien) (mais ça veut dire en général qu’il est temps de faire une pause) ;
  9. aimer le goût de l’eau salée ;
  10. kiffer ! Oui le surf, c’est sacrément ingrat au début, mais même sur les genoux dans les mousses, c’est tellement génial de sentir cette sensation…

Dans 10 jours je remonte sur une planche, et pas n’importe laquelle : la mienne ! Mon longboard m’attend bien sagement chez Chipiron et j’ai tellement, tellement hâte de la mettre à l’eau ! Je ne pense presque plus qu’à ça !

Et sinon plus sérieusement, on me demande souvent si je pratique le surf depuis longtemps, et si on progresse vite. Alors non, je suis une jeunette côté surf : je n’ai fait ma première initiation qu’il y a quatre ou cinq ans et je n’avais pas remis les pieds sur une planche. Mais depuis un an et demi j’essaye de pratiquer assez souvent (je n’ai pas repris de cours, j’en fais avec mes amis et en essayant d’observer et d’écouter ce qu’on me dit). Des week-end à St Gilles Croix de Vie, une semaine à Hossegor, presque quinze jours au Sri Lanka… on progresse assez vite en étant motivé et en bonne condition physique. C’est à la portée de tous, si on aime nager et si on n’a pas peur de l’eau !

 

CatégorieSport Surf

par

J'aime surfer, lire des romans historiques, les singes, prendre des gens en photo, l'escalade, voyager, manger, cuisiner, les Belges, rêver, les feux de cheminée, Pierre Rabhi, la bande dessinée, chanter, mes amis, mon Nikon FM2, travailler.

30 commentaires

  1. On peut dire que ça sent le vécu au moins ;-) personnellement, habitant au bord de la mer (CCharente-Maritime) je vais sûrement me laisser tenter par quelques heures de longboard en club d’abord car quand je vois le prix de la planche ooouc, et moi aussi je tenterai bien le longboard mais à roulettes.
    J’espère que tu seras contente de ta nouvelle planche, à bientôt.

    • Je vais passer une bonne partie de mes matinées cet été à surfer à côté de Royan ou sur Oléron donc je ne peux que valider ! ^^

  2. Tes conseils tombent à pic !
    Avec mon copain, on est en train de regarder ce qu’on va faire en septembre, pour nos vacances, et on se laisserait bien tenter par un stage de surf d’une semaine.
    Dans l’idée ça me dit bien, mais je n’en ai jamais fait. J’ai un peu peur qu’une semaine ce soit trop, que je sois trop fatiguée pour apprécier et en même temps je me dis qu’en moins d’une semaine, je n’aurais pas le temps d’apprendre vraiment et donc d’en profiter un minimum !
    Pas facile :-)

    • Je pense qu’une semaine de cours c’est pas mal quand même, tu devrais bien progresser. Après c’est vrai qu’il y aura peut-être un moment où ton corps va être très fatigué, mais si tu fais une petite journée de pause, ça me semble tout à fait envisageable !

  3. Après une initiation en Indonésie l’été dernier, je remonte sur la planche cet été du côté de Biarritz et Hossegor! Et pour finir les vacances, un petit coup d’oeil du côté des pros à Lacanau pour les compétitions de surf!
    Merci pour tes conseils qui vont m’être utile pour cet été, le n° 2 a déjà été testé et je plussoie ;-)

    • Je ne peut que dire oui!

      Pour moi il vaut mieux commencer encadré et avec un professeur ! Ça permettra de prendre tout de suite les bons réflexes et d’avancer bien plus vite et bien plus en sécurité.

  4. J’ai bien ri en lisant ton article ! Je suis comme toi, une « jeunette » du surf mais j’adore ça, en bonne bretonne qui se respecte. Et comme tu le dis, c’est l’un des sports les plus ingrats dans la mesure où les débuts sont très difficiles. Mais il ne faut pas baisser les bras car le moment où tu arrives enfin à tenir sur ta planche, tu te sens la reine du monde. Merci pour ce moment qui m’a rappelé de bons souvenirs sur ma propre planche :)

  5. Han, mais tellement la classe pour ta planche !
    Ca me manque tellement, le surf, je crois que c’est une des raisons pour laquelle je serai incapable de faire toute ma vie à Montréal, l’océan est bien trop loin ! (Même si je me suis mise au snowboard et que c’est quand même pas mal kiffant aussi !)

    • Oui hi hi c’est mon cadeau d’anniv pour mes 30 ans, tout mes amis et parents y ont participé, c’est trop chouette l’histoire qu’il y a autour en plus ! ^^
      J’avais essayé le snowboard mais c’était vraiment trop ingrat alors que j’avais un bon niveau de ski, du coup j’ai laissé tomber. Tu vas revenir un peu cet été du coup ? Il n’y a pas du tout de spot de surf au Canada (même avec une bonne grosse combi) ?

    • Je reviens à l’automne pour deux ou trois semaines, mais cet été, non, on a trop peu de vacances au Québec pour rentrer 2 fois dans l’année !
      Et si, il y a bien des spots de surf, mais plus sur la côte Ouest, qui est à 8 ou 9h d’avion… Je suppose que sur la côte Atlantique, en descendant aux Etats, il y a de quoi, mais ça implique plus d’organisation que quand je suis chez mes parents à Biarritz ! ^^

    • Oui j’imagine… On va peut-être aller à Santa Cruz en fin d’année nous, je te ferai signe au cas où ! ^^

    • Merci ! ^^ (je me suis dit que ça ne faisait pas de mal de publier des photos où on est moche aussi…)

  6. Aha super ces petits conseils ! Moi j’avais essayé une journée en Indonésie avec mon copain (qui en faisait étant ado) et c’était bien marrant même si je me suis rendue compte de mon manque de muscles dans les bras pour ramer ! Mais les sensations de glisse m’ont vraiment donné envie de réessayer, mais bien protégée du soleil. Moi et ma peau blanche allons relire ton article sur la crème solaire ;)

    • Haha ! C’est clair que le dos crâmé c’est pas super cool après, surtout pour dormir !
      Et sinon c’est vrai que c’est bien d’être en bonne condition physique si on veut progresser rapidement. Les premières fois, je ne faisais aucun sport et du coup ça se ressentait, je n’avais aucune force ni endurance.

  7. Je ne surfe pas, mais je dois avouer que tes articles me donnent envie. Peut-être lors de mon prochain retour en Bretagne ! En tout cas, malgré le côté ingrat, ça semble bien tout de même.

    • Mais oui ! C’est top, même si c’est difficile, même au début il y a des petits moments d’intense bonheur !

  8. J’ajouterai : ne JAMAIS baisser les bras, puisque de chutes en chutes, on arrive à se mettre debout et c’est ça qui donne l’envie de recommencer, encore et encore :)

  9. Oh purée, bravo ! Moi, au début du troisième cours, j’ai eu une grosse peur, j’ai décidé d’arrêter… Et pourtant, j’habite sur une île… Ma seule alternative : le bodyboard.

  10. J’aimerais beaucoup essayer, tu as des stages et des spots à conseiller pour débuter?
    Merci pour cet article!

  11. HAAAAAAAAa!! Je rentre de mon 1er cours de surf , je suis actuellement aux antilles : quelles sensations mais aussi quels efforts physiques à fournir!! Je n’ai plus de bras…Mais je suis heureuse de cette expérience : à renouveller ! je t’avoue que ce sont tes articles et photos qui m’ont poussé à essayer et je ne le regrette pas : MERCi! :-)

    • Oh génial, je suis trop contente pour toi ! Effectivement c’est assez ingrat au début mais encore un peu de persévérance et tu auras déjà de bonnes sensations !

  12. Pour reprendre Cathy, c’est également toi Noémie qui m’a donné envie de faire du surf.
    J ai en tête une photo de toi sur ce blog avec ta combi parmi les pins. Cette photo m’a marquée, ca sentais la pinède et l’océan à la fois.
    Ducoup je me renseigne pour faire un stage de surf en septembre ;-).
    Je vais lire tout ce qui s y rapporte dans tes articles!
    Merci d’ailleurs pour tous les conseils que tu partages!

    • Oh c’est super chouette ! Il y a l’UCPA pour les stages de surf en France. Si tu pars en voyage, ça peut être aussi un bon moyen d’apprendre. Selon l’endroit, il y a en général beaucoup de stages disponibles sur place (au Maroc, à Bali, au Sri Lanka par exemple).

  13. Ahhh super ces petits conseils :) Je viens de tomber sur ton article, qui tombe à pic ! J’ai super envie de me remettre au surf prochainement, ce sera surement lors de mes prochaines vacances au Maroc, ou à Saint Gilles croix de vie, j’ai vu que tu y allais aussi :) Je ne sais pas trop pourquoi, une envie de cette sensation de glisse… Je viens de tester le skate aussi, c’est chouette !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.