10 conseils pour inviter la slow life au bureau !

Cet article est rédigé par Cindy Chapelle, sophrologue, auteure et créatrice du blog LaSlowLife.fr

L’art de vivre « slow » s’applique à tous les domaines de notre vie. Dans le milieu professionnel où règne souvent en maître le stress, les bienfaits de la lenteur sont d’autant plus appréciables. Découvrez en 10 conseils comment intégrer la slow life au bureau et ainsi améliorer votre bien-être quotidien !

Faisons un rapide calcul : combien de temps passons-nous à travailler par jour ? Si on s’en réfère aux horaires « classiques » nous consacrons en moyenne 7 heures quotidiennes aux tâches professionnelles soit 35 heures par semaine. Ce temps-là est tout aussi précieux que notre temps libre et mérite donc toute notre attention pour faire en sorte qu’il soit plaisant, constructif et enrichissant à tout point de vue. La slow life propose des pistes concrètes pour transformer son travail en happy job !

Happy job - Slow Business - 10 conseils pour intégrer la slow life au bureau - Trendy Mood

Petite histoire du slow business

L’histoire du slow business est intimement liée à la naissance du mouvement slow. C’est en 1986 que Carlo Pétrini crée en Italie Slow Food un mouvement international qui défend la biodiversité alimentaire sous la philosophie « bon, propre et juste ». Dès lors différents courants slow s’éveillent. Différents hommes et femmes d’affaires à la tête d’entreprises florissantes promeuvent alors le slow business. C’est notamment le cas d’Yvon Chouinard président fondateur de Patagonia mais aussi alpiniste et surfeur entres autres ! Loin de la simple cool attitude au bureau, le slow business s’appuie sur des expériences concrètes de réussite professionnelles qui sont autant d’inspirations pour évoluer en ce sens. En la matière, le livre Slow business de Pierre Moniz-Barreto, que j’ai eu l’occasion de chroniquer, est une mine d’informations !

1. Vitesse contre décélération

C’est un constat récurrent : lorsque l’on fait les choses vite on a souvent besoin d’y revenir dessus (pour les corriger, les approfondir, ou autre). Ainsi, on s’aperçoit que vitesse et performance ne vont pas forcément de pair, bien au contraire. Décélérer dans ses actions professionnelles permet bien souvent de gagner du temps (nul besoin de revenir sur une tâche accomplie dans les règles de l’art) et aussi de gagner en efficacité.

2. Améliorer votre bien-être professionnel

L’état d’esprit influence les situations que l’on rencontre. Occupant un même poste de travail, dix personnes auront un état d’esprit différent, plus ou moins adaptatif, plus ou moins sociable, plus ou moins expressif ou plus ou moins optimiste… Voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide est une forme d’optimisme dont il est bon de se parer. Elle ne consiste pas à voir tout en rose mais bien à intégrer plus de légèreté et d’ouverture d’esprit dans son quotidien. Au travail, cette attitude positive peut être réellement stimulante.

3. Laisser infuser la slow life au bureau

Régulièrement dans votre journée de travail, reliez-vous à votre monde intérieur. L’occasion de vous mettre à l’écoute de vos sensations physiques (tension au niveau des épaules et autres), de votre ressenti émotionnel (enthousiasme face à un projet et autres) ou encore de vous relier à votre respiration pour vous ancrer pleinement dans l’instant présent. Il est essentiel de trouver l’équilibre entre la sursollicitation de l’esprit et la considération plus timide du corps.

4. Créer votre « happy job »

Amener des touches personnelles au bureau est un bon moyen de rendre l’ambiance plus chaleureuse et plus relaxante. Instiller un peu de vous dans la décoration de votre espace de travail afin de vous sentir un peu « comme à la maison » ou en tous cas de favoriser une atmosphère agréable. Ce peut-être aussi en écoutant votre playlist préférée du moment !

Décorer son bureau - Slow Business - 10 conseils pour intégrer la slow life au bureau - Trendy Mood

5. Faire confiance aux temps calmes

Utilisez consciencieusement votre temps libre est une clé pour intégrer la slow life dans votre vie professionnelle. Ces temps calmes au sein d’une journée de travail permettent de se ressourcer à tout point de vue. S’offrir une parenthèse à « ne rien faire » et bien plus productive que ce que l’on peut croire. Ces instants off laissent émerger des idées, naître des inspirations et font mûrir des projets. En prenant du recul, en lâchant prise un moment, on y voit plus clair et on revient à ses tâches en cours de façon plus productive.

6. L’excès de travail a tout faux

Dans l’excès, on perd de vue le sens des choses. Au contraire, miser sur un temps de travail qualitatif permet d’être plus productif. Cela passe notamment par le fait d’éviter toute distraction durant des périodes définies ou encore par le fait d’estimer ce qui est véritablement urgent et ce qui ne l’est pas. Prendre du recul plutôt que de rester en apnée sous une masse de travail permet d’y voir plus clair, d’améliorer l’efficacité de plages de temps de travail et de gagner du temps pour notamment éviter les heures supplémentaires.

7. Avec parcimonie

« Sois parfait(e). » Cette injonction que certains ont pu entendre étant enfant a la peau dure à l’âge adulte. Elle incite au perfectionnisme. Dis comme cela, on ne voit pas où est le problème. Sauf que l’excès de perfectionnisme notamment au travail est un mangeur de temps. Relire un dossier une fois plutôt que cinq permet pourtant d’améliorer considérablement sa gestion du temps. De plus, ce perfectionnisme est parfois sous couvert d’une forme de procrastination intelligente : je relis mon dossier encore une fois pour éviter de passer à la tâche suivante qui m’attend.

8. Slow par nature

Jouer les naturalistes dans son travail, une idée suggérée par Pierre Moniz-Barreto dans son livre Slow business. Cette posture consiste à renforcer ses capacités d’adaptation mais aussi à retisser du lien avec la nature pour s’y ressourcer et pour y enrichir sa créativité. La fin de journée est un moment idéal pour aller se promener dans un parc ou en pleine nature avant de rentrer à la maison et ainsi de bénéficier d’un sas de décompression entre vie professionnelle et vie personnelle.

Marcher après le travail - Slow Business - 10 conseils pour intégrer la slow life au bureau - Trendy Mood

9. Lentement mais sûrement

Les entrepreneurs slow tels que Yvon Chouinard, précédemment évoqué, nous apprennent notamment la patience. L’idée est de privilégier la qualité à la quantité en s’appliquant sur une tâche, en étudiant sereinement une situation, en prenant du recul plutôt qu’à miser sur la vitesse comme voie de réussite.

10. Mais aussi…

Parmi d’autres pistes slow pour ralentir au bureau, pensez à vous planifier des pauses régulières dans vos journées de travail (une pause peut être d’une minute et plus), prenez l’habitude d’une sieste récupératrice à la pause-déjeuner, et aussi privilégiez un papier et un crayon à un écran d’ordinateur lorsque c’est possible.

Quelle sera votre première action slow pour un travail plus serein ?

Retrouvez plus de conseils « slow » sur le blog de Cindy Chapelle. 

Commentaires sur “10 conseils pour inviter la slow life au bureau !

  1. Merci pour ces petits conseils :)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.