Dans le vanity de Géraldine Cohen, co-fondatrice du site The Beautyst

4 commentaires

ITW Vanity Géraldine Cohen

Je vous parlais mercredi du site The Beautyst (avec plein de jolies choses à gagner). La toute première personne que j’ai interviewée pour My Little Word fut justement Géraldine, co-fondatrice du site. L’interview est parue dans le magazine en novembre 2013 et je ne l’avais pas publiée ici. Je me dis que c’est quand même drôlement le bon moment pour le faire !

ELLE EST TOMBEE, TOUTE PETITE, DANS UN POT DE CREME DE JOUR. AVEC SA SŒUR MARION, GERALDINE COHEN A CREE LE SITE THE BEAUTYST, TOUJOURS A L’AFFUT DES PETITES MARQUES QUI MONTENT, QUI MONTENT. JE ME SUIS FAUFILEE DANS LA SALLE DE BAINS DE CETTE JEUNE PARISIENNE ACCRO AU WEB.

ITW Vanity Géraldine Cohen

Comment prends-tu soin de toi au quotidien ?

Ma routine beauté change en fonction des saisons mais aussi des produits que j’ai sélectionné pour The Beautyst. J’ai tout de même quelques basiques. N’étant vraiment pas une lève-tôt, le matin, ma routine beauté et très rapide ! Je ne passe pas plus de 15 minutes dans la salle de bain. En général, sous la douche, j’ai toujours le gel nettoyant Rosa Centifolia de REN à portée de main. Une fois devant le miroir, j’utilise Even Better Eyes de Clinique (décongestionnant) et une crème de jour. L’été, j’aime bien les texture légère comme, par exemple, l’Hydratant Anti-Oxydant à la Crème de Persil d’Aesop. L’hiver j’opte pour des produits plus hydratants car j’ai la peau sèche. J’aime beaucoup Biokaliftin de Patyka, l’Ultra Moisture Day Cream de REN ou la Crème de Rose By Terry.
Je me maquille également assez rapidement. L’été, avec une BB cream et un peu de poudre du soleil. L’hiver j’utilise un fond de teint – parce que j’ai tendance à avoir le teint un peu blafard – puis une touche de blush, toujours un peu de rouge à lèvres nude ou transparent avant de sortir. Et je ne sors jamais sans mascara, le Terrybly By Terry, c’est simple, je ne peux pas vivre sans !

Comment choisis-tu tes produits de beauté, au-delà du résultat ?

Le plus important pour moi, c’est la texture. Ayant testé beaucoup de produits, je repère tout de suite s’il va me convenir. Je fais également attention à la composition. Je ne suis pas spécialement « addict » aux soins bio mais je trouve que, dans un produit, on sent tout de suite si la texture est bonne ou mauvaise. C’est ce qui fait la différence entre un « bon » et un « mauvais » produit. Je n’aime pas non plus les odeurs trop fortes. J’ai tendance à aimer les odeurs neutres, c’est pour ça que j’adore REN. J’adore aussi Caudage, une marque qui crée des soins sur-mesure et qui travaille sur les actifs. Ce sont des produits très neutres.

ITW Vanity Géraldine Cohen

D’ailleurs, quelles sont tes marques préférées ?

J’ai dans ma famille deux femmes qui ont fondé des marque [NDLR : Nuxe et By Terry] avec lesquels j’ai un vrai lien sentimental. L’Huile Prodigieuse de Nuxe, j’ai baigné dedans toute enfance et le Baume de Rose By Terry est dans mon sac à main depuis que j’ai l’âge d’avoir un sac à main ! Ce sont des produits qui sont cultes pour moi et que je ne quitterai jamais.

Tu ne nous as pas parlé du corps, ça ne rentre pas dans ta routine beauté ?

Je zappe un peu l’hydratation le matin parce que je n’ai pas encore trouvé la recette miracle pour faire sécher la crème ou l’huile directement après l’application ! En revanche, le soir je prends plus de temps. Ah et précision : je mets toujours de la crème pour les mains le matin. Toujours !

ITW Vanity Géraldine Cohen

Laquelle utilises-tu ?

J’aime bien le Baume Aromatique Résurrection d’Aesop mais je ne le mets que l’hiver. L’été, je mets de l’écran total. C’est un petit tic que je tiens de ma belle-mère, Terry, que j’ai toujours vu mettre de l’écran total sur ses mains. Elle nous a toujours dit « Les filles c’est LE truc anti-âge qu’il faut adopter ! ». C’est bête mais ça vieillit très vite les mains. Quand on a une vie active, on est toujours en mouvement et on ne se rend pas forcément compte du soleil.

T’arrive-t-il de fabriquer tes propres produits de beauté ?

J’aime mixer mes propres jus, smoothies, etc. On n’y pense pas forcément mais c’est le genre de choses qui rentrent dans une routine de beauté. On se dirige de plus en plus vers la « beauté Lifestyle ». Les médecins on parle beaucoup : la beauté passe par le mode de vie, ce qu’on mange.
(Retrouvez une des recettes de Géraldine à la fin de l’interview.)

Donc tes astuces beauté, c’est de faire attention à ce que tu manges ?

Oui, et de bien dormir évidemment. Enfin… essayer ! À Paris, on a tendance à courir beaucoup, tout le temps, à ne pas faire attention, à manger sur le pouce. Si je m’écoute, je ne vais pas prendre de pause déjeuner, je vais avaler un sandwich devant mon ordi ou même dans la voiture avant un rendez-vous. Mais c’est mauvais et je vois vraiment la différence quand je décide de me poser et de manger sainement. Je trouve que c’est mieux que de commencer à se faire des peelings et des gommages à tout-va pour essayer de retrouver son éclat.

ITW Vanity Géraldine Cohen

Où vas-tu dénicher des nouveaux produits ? Sur quel site te rends-tu pour connaître les vraies nouveautés cosmétiques ?

Je regarde beaucoup les sites américains et les sites anglais. Ils sont beaucoup plus ouverts aux nouvelles marques et il y a un dynamisme extraordinaire. En Asie également mais malheureusement c’est moins accessible. Je consulte beaucoup Beautylish, c’est un réseau social sur la beauté. À la base j’y allais beaucoup pour consulter les tutoriels mais il y a aussi beaucoup d’astuces. J’aime aussi Cult Beauty est Niche Beauty.

Tu regardes beaucoup de tutoriels beauté ?

Oui beaucoup, j’adore ! Je trouve ça vraiment génial car on ne sait pas toujours comment faire dans sa salle de bain. On a beau être entouré de gens qui savent, je trouve ça hyper sympa de pouvoir reproduire des coiffures ou des maquillages comme ça. Je suis toujours très connectée, j’ai toujours mon téléphone sur moi ou même mon iPad quand je prends mon bain.

Quels sont tes « Youtubeuses » préférées ?

Bien sûr les grandes stars : les sœurs Pixiwoo, Lisa Elridge et Michelle Phan.

Y a-t-il des femmes qui t’ont transmis des astuces ?

Ma mère, bien sûr, qui, comme toutes les mamans, transmet tout. C’est une femme que j’admire comme on peut admirer sa maman. En beauté particulièrement, ma seconde maman, c’est Terry [NDLR : Terry de Gunzburg, fondatrice de By Terry notamment], ma belle-mère depuis que j’ai cinq ans. Elle m’a aussi élevée et j’ai appris beaucoup de choses en la regardant se maquiller. Dès qu’on a un événement familial, toutes les filles se retrouvent dans la salle de bain. Terry ne nous maquille pas parce qu’on est cinq sœurs, ce serait un peu long mais elle donne toujours la petite retouche ou le petit conseil qui t’inspire !

ITW Vanity Géraldine Cohen

Et quel est le meilleur conseil que tu aies reçu ?

Le coup de l’écran total sur les mains. Et ma mère m’a toujours dit que même si on ne se maquille pas, tous les soirs, il faut se démaquiller ! C’est basique comme conseil, mais c’est très vrai. Démaquillage intensif tous les soirs, je ne zappe jamais.

A quel âge as-tu commencé à te maquiller ?

J’avoue que j’étais vraiment un garçon manqué donc ça ne m’intéressait pas. J’ai découvert le maquillage vers 17, 18 ans quand j’ai commencé à sortir, pour me vieillir un petit peu. Je me maquille tous les jours depuis que j’ai 20 ans. Mais je n’ai jamais été un pot de peinture ! En fait chez moi tout le monde est ultra naturel. Même Terry se maquille très peu à la maison, seulement pour sortir. Un peu par mimétisme, mes sœurs et moi, on ne se maquille pas énormément. Je n’ai jamais eu l’habitude de sortir la journée avec du rouge à lèvres très rouge par exemple. Je le garde pour les grandes occasions.

ITW Vanity Géraldine Cohen

As-tu une obsession beauté ?

Je suis un peu obsédée par les cheveux. J’ai tout fait avec mes cheveux ou presque ! J’étais obsédée par le fait d’avoir les cheveux trop fins, donc je suis passée par la case extension, fers à friser tous les matins, shampooing volumateur, gélules… tout ! J’ai eu le courage récemment de les couper (j’ai toujours eu les cheveux très longs). C’est un nouveau départ dans la vie. Ça faisait longtemps que j’en avais envie mais j’évitais le coiffeur car j’avais trop peur. Je trouve qu’une coupe de cheveux, ça change ta manière de te sentir. Quand tu es bien coiffée, c’est bête mais tu te sens bien, tu as confiance en toi. Les cheveux aux épaules pour moi, c’est être plus « femme » que les cheveux longs d’ados comme j’avais avant.

As-tu une icône, une femme à qui tu aimerais ressembler en vieillissant ?

Il y a beaucoup de femmes à qui on a envie de ressembler mais même temps je n’ai pas une icône en particulier… je suis peut-être assez bien dans mes baskets !
En revanche, j’ai beaucoup de modèles de femmes indépendantes, accomplies, épanouies autour de moi. J’aimerais beaucoup ressembler à ma mère. Elle a 55 ans mais elle est toujours à l’affût des dernières technologies, elle est hyper jeune dans sa tête, elle fait énormément de choses, s’intéresse à tout, voyage beaucoup. Ca m’attire, mais je ne me dis pas que j’ai envie d’être physiquement comme quelqu’un. J’ai plutôt envie de vieillir en étant bien dans ma peau, en accomplissant les choses que j’ai envie de faire dans ma vie. C’est ça qui est important.

Tu n’as donc pas d’appréhension à l’idée de vieillir…

Non parce que j’ai des modèles de femmes bien dans leur peau. Dans ma famille, les femmes sont jeunes mamies et le vivent super bien, ça leur donne un nouvel élan. Je le vois plus comme quelque chose de positif. Si on commence à se regarder le nombril et à compter le nombre de rides… après tout c’est la vie ! Il y a plein de femmes qui sont hyper belles même plus âgées. Elles ont peut-être la peau un peu moins tendue mais je ne trouve pas que ce soit ça qui en face des femmes moins belles.
On peut être beaucoup plus belle à 40, 50, 60 ans qu’on ne l’a été à 20 ans si on est bien dans sa peau, si on a une vie qui nous plaît plus. J’ai rencontré à New York, Linda Rodin, un top model. Elle a 65 ans, les cheveux blancs, elle est super fine, très ridée et juste sublime. Tu la vois, elle est en jean baskets, promène son chien dans les rues de New York et elle s’éclate. Cette femme a toujours été top model, elle travaille autant maintenant que quand elle avait 20 ans.

ITW Vanity Géraldine Cohen

Quand tu te regarde dans le miroir tout va bien alors !

En grandissant j’ai souvent eu des complexes, comme beaucoup de filles. Et forcément quand on se regarde dans le miroir, on a tendance à fixer ce genre de truc. Mais ça passe avec l’âge. J’ai 26 ans, je suis bien dans ma vie. J’ai la chance d’être mariée, j’attends mon premier bébé, j’ai un boulot dans lequel je m’éclate. Du coup on a moins tendance à se fixer sur les complexes.
En ce moment, quand je me regarde dans le miroir, je ne pense pas à ce que je vois en face de moi mais à ce que je dois faire dans la journée. Et puis quand je suis dans la salle de bain, je m’amuse avec des produits que j’aime. Je cherche toujours la nouveauté. Je suis plus focalisé sur la technique que sur le fait de cacher mes défauts.

♦♦♦

La recette de Géraldine :

Mixer une pomme, un kiwi, un concombre, une orange et les herbes (pousses d’épinards par exemple).
Le matin, ça fait carrément un petit dej’. C’est un véritable « shot » de vitamines, c’est nourrissant et on voit vraiment l’action des vitamines sur la peau, surtout l’hiver. On a tendance à manquer de sommeil, de lumière et ça marche vraiment sur le teint.

♦♦♦

Un grand merci à Géraldine de m’avoir accueillie chez elle pour ce premier essai !

Pour vous abonner à My Little Box (sans engagement), RDV sur cette page.

4 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.