Mon avis sur le Dôme Shoot pour GoPro

Depuis que j’ai rejoint la GoPro Family il y a deux ans maintenant, il est rare que je parte surfer sans ma GoPro. J’adore la sensation sous l’eau, la vue extraordinaire qu’on a, sous les vagues, ou sur les récifs. En Australie, il m’est arrivé de ne pas surfer et d’être simplement dans l’eau avec mes palmes et ma GoPro pour photographier mes amis. Et évidemment, quand je fais du snorkeling, je ne peux même pas envisager une sortie sans ma HERO5 !

La photographie faisant partie intégrante de ma vie, j’ai cherché à avoir de beaux rendus avec la GoPro. Très vite, je me suis rendu compte que j’étais particulièrement fascinée par les photos où l’on voit à la fois sous et à la surface de l’eau. Pour obtenir ce rendu, il faut un grand angle, ce qui est le cas de toutes les GoPro mais il faut surtout une vitre qui repousse l’eau afin de photographier ce qui se passe à la surface mais aussi en profondeur.

Avec beaucoup de chance et de nombreux essais, on peut parvenir à photographier un peu des deux côtés de la surface de l’eau. Mais ce n’est clairement jamais aussi bien qu’avec un « dôme ». Le dôme, c’est un caisson vitré arrondi qui écarte l’eau de l’objectif.

Très honnêtement, ne vous attendez pas à obtenir des photos « Instagram » de ce type avec votre dôme, dès le début :

Pour ce type de photo sous-marine, il faut de nombreux critères réunis avec son dôme :

  • une très bonne luminosité
  • une eau très claire
  • un arrière-plan particulièrement intéressant ET proche
  • quelque chose de cool à photographier aussi sous l’eau

Le plus compliqué, c’est vraiment d’avoir un arrière-plan proche. Souvent, je me suis retrouvée en pleine mer et je voyais la terre, mais en photo, ça ne rendait pas aussi bien. On voit donc bien sous l’eau et à la surface, mais il n’y a pas grand-chose d’autre que le ciel. C’est joli quand même !

Autre désagrément du dôme : une grande surface vitrée. Et qui dit grande surface vitrée, dit beaucoup plus de gouttes et de rayures, saletés potentielles. Je recommande vraiment l’achat d’un produit qui empêche l’eau de couler. Je n’en ai pas et ça me manque cruellement. Heureusement, souvent, les gouttes peuvent s’enlever à la retouche (je ne l’ai volontairement pas fait sur l’image d’illustration ci-dessous).

Côté vitre toujours, je ne sais pas si c’est dû à la qualité de mon dôme – de la marque Shoot – mais il est très fragile. Je le garde toujours dans sa housse et malgré ça, il a une grosse rayure sur la vitre. Elle se voit systématiquement sur les photos, c’est comme si mon objectif était rayé. Heureusement, elle est placée assez haut et donc souvent dans le ciel, ce qui me permet de la retoucher en post-prod très facilement. Faites donc vraiment attention à nettoyer et à protéger correctement votre dôme entre les utilisations. S’il est sale, les photos sont vraiment ratées.

Autre petit point négatif, face au soleil, certaines parties de l’intérieur du dôme se reflètent dans la vitre et apparaissent donc sur les photos.  C’est le cas de la photo ci-dessous. Parfois, je peux supprimer ces reflets à la retouche, mais ce n’est malheureusement pas toujours le cas.

Enfin, le dôme est très chouette pour les photos à la surface, en revanche, dès qu’on est en plongée complète, c’est très décevant et on perd en qualité. Rien ne vaut l’objectif seul de la GoPro dans ce cas. Ça nécessite du coup des manipulations pas très pratiques : c’est assez fastidieux de retirer la GoPro du dôme Shoot. Heureusement car on ne risque pas de la perdre, mais dans le cas où l’on serait pressé, c’est mort !

J’ai payé mon dôme Shoot 59,99€, et il est compatible avec les GoPro HERO5 et HERO6. Le prix est plutôt convenable car l’action cam est bien protégée. Il flotte donc on ne risque pas de le perdre et je suis vraiment contente des résultats que j’obtiens. Je sais qu’il faut que je progresse encore mais je vois le potentiel. Malgré son encombrement assez important, il est très léger. Je ne me vois vraiment pas partir sans quand je sais que je vais être à l’eau.

6 commentaires sur “Mon avis sur le Dôme Shoot pour GoPro

  1. Bonjour,

    Merci pour cet article qui explicite bien les possibilités et les inconvénients du dôme de chez Shoot. Je viens tout juste de recevoir mon équipement et j’ai très hâte de l’essayer.
    Les gouttes constituent en effet un problème. Après prise de renseignements auprès de photographes avisés, le monoï serait très efficace. Il suffit d’enduire le dôme transparent et de le rincer. Une fine pellicule hydrophobe et invisible s’est formée. Après ce traitement, les gouttes n’adhèrent plus.

    Bonne continuation!

    • Merci pour l’astuce, je serais curieuse d’avoir ton avis quand tu l’auras testée ! J’imagine que ça fonctionne avec n’importe quel corps gras ?

  2. Hello!
    Merci pour ton post, ça me tente bien d’en acheter un pour partir à la rencontre des baleines en Australie.
    Sais tu si l’on utilises le caisson seul pour plonger, si il y a un filtre rouge qui s’adapte dessus?
    Merci

    • Non je ne pense pas que ce soit possible, et d’ailleurs, je déconseille le Dôme pour autre chose que les photos semi-immergées car on perd en qualité. Mieux vaut utiliser le caisson classique de la GoPro ou la GoPro seule si c’est une 5 ou 6.

  3. Je n’utiliserai pas le dôme pour mes plongées, juste le caisson.
    ça aurait été bien d’avoir un tout en un et éviter de devoir acheter un autre caisson étanche 40m et filtre à côté :-)

    Merci pour la rapidité de ta réponse.

    • Avec ce dôme là, du coup tu ne peux pas utiliser l’un sans l’autre… Ce n’est pas un caisson d’un côté sur lequel tu « plug » le dôme.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.