Week-end d’escalade dans l’Essonne et l’Yonne

20 commentaires

La marque Citroën m’a gentiment prêté cette belle C4 Cactus rouge pour m’enfuir loin de mes soucis parisien. Nous avions donc prévu de partir grimper en Bourgogne, à Merry sur Yonne plus précisément. Mais la météo du mois de mars étant assez capricieuse, nous avons finalement fait un petit crochet par le Viaduc des Fauvettes avant notre week-end à la campagne, profitant des éclaircies et d’un site abrité.

J’ai déjà un peu parlé de ma pratique de l’escalade cet été (parce qu’il y a de beaux sites chez moi, en Charente). J’avais pas mal perdu ces derniers temps car je grimpais moins qu’avant. Cela dit, depuis que je suis allée aux Fauvettes, je m’y suis remise et j’ai quand même bien progressé, je travaille désormais sur des voies en 6a. Ca m’a bien remotivée ! Grimper en extérieur, il n’y a que ça de vrai !

* Musique de la vidéo : « You ask for Cornflakes, I give you Coffee & Cornflakes » Mr & Mrs Smith

LE VIADUC DES FAUVETTES

La grande difficulté au Viaduc des Fauvettes ce sont les prises ! Elles font super mal aux mains, les premières voies sont donc assez difficiles, il vaut mieux s’échauffer sur des petites faciles. Contrairement aux falaises classiques, c’est quasiment impossible de faire une lecture de voie, on ne voit ses prises que lorsqu’on a le nez dessus. Il faut un grand engagement, monter avec ses pieds sans se tracter avec les bras. Le grand avantage de ce site d’escalade, c’est qu’on grimpe sur les différents piliers du viaduc et qu’il y a donc des hauteurs très variables. C’est aussi très proche de Paris, au calme, on peut pique-niquer et il y a un grand choix de niveaux.

Processed with VSCOcam with g2 preset

J’ai un vertige monstrueux dans la vraie vie, faire de l’escalade me fait travailler sur ce problème qui m’handicape parfois à certains endroits. La varappe demande une grande concentration, cela me fait oublier le vide (enfin… pas toujours hein !). Je n’arrive toujours pas à monter en tête, j’ai besoin de sentir la corde au dessus de moi. Je suis assurée en moulinette dans la vidéo, alors que mon copain est assuré en tête, il doit donc dépasser la dégaine pour aller s’assurer plus haut. S’il tombe, il tombe donc de plus haut, ce qui fait beaucoup plus peur ! Cela dit, j’ai réussi à monter une voie très haute et j’avoue que la fierté a pris le pas sur le vertige. J’ai même réussi à en profiter arrivée là haut ! Bref, si vous avez le vertige, l’escalade un très bon sport qui ne le fera pas disparaître, mais qui vous aidera à le gérer dans la vie quotidienne.

Processed with VSCOcam with 4 preset

MERRY S/ YONNE

Il y a de très belles falaises, et nous nous sommes promis de revenir dès qu’il fera beau. En ce moment, certaines voies sont fermées pour permettre aux faucons Pèlerins de nicher tranquillement. A priori, les voies sont bien équipées, pour tous les niveaux et la vue sur la vallée de l’Yonne est magnifique, même sous la pluie ! Je n’étais jamais allée dans ce coin là dans la Bourgogne et j’ai adoré me promener dans ces très beaux villages français. A un peu plus de deux heures de Paris, ce sont des paysages très différents, c’est parfait pour un week-end (ou pourquoi pas même pour y vivre ?!).

Nous avons logé dans une très belle chambre d’hôte : Le Charme Merry. Les propriétaires ont rénové cette maison avec beaucoup de goût, leur cuisine est délicieuse et nous avons partagé avec la famille un repas digne d’un restaurant gastronomique.

Processed with VSCOcam with c1 preset

Processed with VSCOcam with c1 preset

Processed with VSCOcam with 4 preset

MATÉRIEL

On ne blague pas avec le matériel, il en va quand même de notre vie ! On veille donc bien à avoir une corde, des dégaines et un baudrier en très bon état. Comment savoir quand on doit en changer ? Quand on a un doute, on va se renseigner auprès de son vendeur (nous on va au Vieux Campeur parce qu’ils sont calés et super sympas). Concernant l’habillement, je grimpe désormais avec un jean stretch (H&M il me semble), ça évite de m’abîmer trop les genoux et l’élasticité me permet quand même une grande souplesse de mouvement.

Voici le détail de notre équipement :

Un grand merci à Citroën pour le prêt de la C4 Cactus !

Jusqu’au 13 juillet 2015, Citroën organise un concours sur le site #LoveC4Cactus avec à gagner : un week-end en C4 Cactus entièrement personnalisé, pour faire de l’escalade si vous en avez envie ! Pour participer, il faut poster votre envie de week-end sur la plateforme dédiée.

20 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.