Dans le vanity de Dorothée Gilbert, danseuse étoile
22 septembre 2014

BeautéDans le vanity de Dorothée Gilbert, danseuse étoile

Dorothée Gilbert - ITW Photo Noemi Micheau-1

Dorothée Gilbert est danseuse étoile à l’Opéra de Paris et adore My Little Box, elle est même abonnée depuis le début ! Quand je l’ai contactée pour savoir si elle accepterait de répondre à mes questions et que je la prenne en photo, elle a tout de suite dit oui. Ca commençait bien ! Je crois que quand on rencontre Dorothée, on a tout de suite envie de devenir son amie : elle est talentueuse (elle est une des plus jeunes femmes à avoir été nommée Etoile) tout en étant naturelle et accessible, son rire éclatant est une vraie merveille… Elle m’a reçu dans son grand loft blanc, un matin d’été, avec son sourire et son accent chantant. Entre deux éclats de rire (Dorothée Gilbert rit tout le temps et c’est communicatif), elle nous raconte comment elle prend soin d’elle, de son corps, très simplement…

Quelle est ta routine beauté ?

En général, je n’aime pas trop utiliser de l’eau, car je la trouve très calcaire ici. Le matin, j’utilise de l’eau micellaire, ou en ce moment, une eau de beauté Caudalie. Après, la crème, j’en mets une fois sur deux ! Je n’ai pas vraiment la peau qui tire… Et c’est tout !
Pour le maquillage, je ne mets pas de rouge à lèvres le matin, j’utilise juste un recourbe-cils et du mascara. Chez moi, le seul mascara qui arrive à tenir mes cils recourbés c’est le Shu Uemura. J’en ai essayé des tonnes ! Des recourbants, allongeants… Moi j’ai vraiment les cils dans l’autre sens, du coup ça fait un peu endormie, Droopy… (rires) et c’est le seul qui arrive à tenir la forme du cil recourbé, toute la journée. Je l’adore !
Ensuite le soir, pour me démaquiller, j’utilise l’huile démaquillante Shu Uemura, elle est vraiment top. Alors je ne suis pas du tout sponsorisée par Shu Uemura je précise ! (Rires) C’est comme pour le mascara, j’en ai essayé beaucoup mais c’est le seul démaquillant qui ne me laisse pas de noir sous les yeux le lendemain matin. Même pour le maquillage de scène, hyper épais, très pigmenté… l’huile enlève tout. Elle n’est pas grasse du tout. Je masse avec les mains mouillées, ça fait comme une petite mousse blanche, ça désincrustre vraiment et ensuite on rince ! Il n’y a pas besoin d’une lotion pour les yeux, un lait pour le visage… là c’est tout en un, c’est super pratique ! J’utilise cette huile depuis plus de quinze ans, j’y suis hyper fidèle !

Dorothée Gilbert - ITW Photo Noemi Micheau-4

Quand tu n’es pas sur scène, tu te maquilles donc très simplement…

Oui très… La journée juste mascara et blush. Je ne mets pas de fond de teint, je n’aime pas ça. C’est difficile de trouver un fond de teint qui ait l’air naturel, qui soit de la même couleur… Donc je préfère ne pas en mettre, et puis si j’ai un petit bouton tant pis ! Ou alors je le cache avec un peu de Touche Éclat d’Yves Saint Laurent. A la rigueur si je suis fatiguée je mets un peu d’anticerne. C’est vrai que pour les spectacles, je dois mettre beaucoup de fond de teint, ça fait masque de théâtre Nô !
Après quand je sors, je mets du rouge à lèvres. Le mien c’est un Dior, 999. Je le sais parce que j’en ai parlé déjà pas mal de fois, je l’adore ! Il est un peu orangé, je trouve qu’il me va plutôt bien ! (Rires) Et puis parfois je rajoute juste une ombre sur les yeux.

Dorothée Gilbert - ITW Photo Noemi Micheau-3

Ton corps est ton outil de travail, comment en prends-tu soin ?

Alors pendant la grossesse, j’ai mis beaucoup beaucoup de crème hydrante Weleda. Mais avant je ne mettais pas beaucoup de crème sur le corps. Là j’ai pris l’habitude d’en mettre donc je continue, je termine celles que j’avais. Et puis l’été, après avoir pris le soleil, je mets toujours de la crème hydratante. Je n’ai pas une peau sèche, elle est matte et solide !
Je prends soin de mon corps au niveau musculaire. Donc je vais plutôt mettre des crèmes à l’Arnica si j’ai mal aux muscles pour masser les mollets ou les jambes…

Fais-tu attention à la composition des produits ?

Pas du tout ! (Elle éclate de rire) C’est vrai que je ne fais pas du tout attention, j’achète un produit parce qu’il me plaît !

Qu’est-ce qui te fait pencher pour un produit plutôt qu’un autre ?

Je suis assez sensible aux odeurs, et surtout le résultat ! Je déteste choisir des produits de beauté, il y en a tellement, j’ai la flemme de chercher et d’essayer, je ne suis pas assez patiente ! C’est pour ça que je suis fan de My Little Box ! J’ai plein d’échantillons et j’essaye plein de trucs. Quand ça me convient, j’adopte ! Et puis je tiens aussi compte des recommandations de mes amies par exemple…
Et fait je ne prends pas assez soin de moi pour aimer acheter des produits de beauté. Je fais les choses basiques, mais c’est tout. J’oublie quand même souvent de mettre une crème hydratante… Je pense que je n’achèterai jamais de crème anti-rides de ma vie ! Je ne sais pas jusqu’à quel point c’est vraiment efficace, je suis sceptique… (Rires) Et puis j’ai une peau matte, qui ne marque pas beaucoup, je pense que ça me vient de ma mère, qui est espagnole…

Dorothée Gilbert - ITW Photo Noemi Micheau-5

As-tu une astuce beauté ?

J’adore mettre la Crème de Huit Heures d’Elizabeth Arden sur mes lèvres avant de me coucher. Le matin, en se réveillant, on a l’impression d’avoir une bouche ultra repulpée ! J’adore ! Ou alors je mets de l’huile Essence Absolue Shu Uemura juste sur mes pointes de cheveux. Parfois, quand je fais un sauna, j’en mets partout et beaucoup pour me faire un masque. Avec la chaleur ça pénètre vraiment bien.
Et sinon pour ma récupération physique, le sauna, c’est génial. Après je fais un bain d’eau froide, ça régénère, ça active la circulation sanguine. Et même pour la peau c’est vraiment top ! Ca évacue les toxines donc les points noirs, etc. C’est un très bon rituel de beauté. On n’en parle pas trop, ce n’est pas dans notre culture… Moi quand je n’en avais pas chez moi, j’y allais au moins une fois par semaine en fait.
Et ma dernière astuce, c’est de toujours, TOUJOURS, se démaquiller avant de se coucher. Je ne me suis jamais couchée maquillée de ma vie ! C’est comme me brosser les dents !

C’est quelque chose que ta maman t’a transmis ?

Ma mère justement, c’est l’opposé total de la personne qui prend soin d’elle ! Elle s’est lavée au savon de Marseille toute sa vie, le visage sous la douche, etc. Elle ne met pas de crème, se met au soleil… Tout ce qu’il « ne faut pas faire », elle le fait ! Pourtant, elle a une peau magnifique et pas si ridée que ça… Je la trouve très belle, hyper nature. Elle a gardé ses cheveux poivre et sel, elle ne met aucun maquillage si ce n’est un peu de rouge à lèvres, parce que je lui ai offert. Elle m’a appris que la beauté ce n’est pas une question de maquillage ou de crème hydratante mais c’est le reste…

Dorothée Gilbert - ITW Photo Noemi Micheau-6

Comme de faire attention à ce que tu manges ?

Heu… (Rires) Non ! Bon en fait j’ai une nature assez facile c’est vrai. Ma mère est comme moi alors qu’elle n’a jamais fait de sport de sa vie. J’ai la chance d’être fine. Pendant la grossesse j’ai quand même fait attention, presque pour la première fois de ma vie. Pour perdre j’ai juste continué à faire un peu attention à ce que je mangeais mais je me faisais plaisir quand même avec des glaces de temps en temps. Mais en fait le secret c’est de manger quand on a faim et de s’arrêter quand on n’a plus faim, il faut faire attention aux quantités… Ne pas manger trop vite et ne pas manger par gourmandise…

Mais ça ce sont des habitudes que tu as prises petite avec la danse non ?

Oui c’est sûr. En plus à l’école de danse j’avais beaucoup de mal avec la cantine ! Je n’avais jamais été interne ou demi-pensionnaire, alors je n’aimais pas les plats de cafétéria… la petite capricieuse ! (Rires) Je trouvais ça mauvais alors je ne mangeais pas beaucoup le midi, je me rattrapais pour le goûter à 4h. Bon maintenant j’essaie de manger plus équilibré, et puis avec le sport je suis obligée. Il faut que mon corps puisse récupérer, que je lui apporte de bonnes vitamines…

Dorothée Gilbert - ITW Photo Noemi Micheau-8

Qui sont tes icônes ?

J’adore les femmes hyper naturelles, comme Jane Birkin, Charlotte Gainsbourg, Inès De La Fressange… Des femmes très classes, qui jouent sur le masculin-féminin. Ca j’aime bien c’est vrai, un peu garçon manqué et en même temps ultra féminine… Je n’aime pas ce qui est trop « girly »… même si aujourd’hui, je suis tout en blanc un peu princesse ! Mais j’aime beaucoup mettre des smokings par exemple, et dans la vie de tous les jours, j’ai souvent des pantalons style « boyish », et je mets juste du rouge à lèvres. J’aime ces femmes qui ne sont pas trop sophistiquées, qui sont belles sans rien faire…
Bon en vrai, on ne fait pas rien ! Mais il faut le faire croire ! (Rires)

Dorothée Gilbert - ITW Photo Noemi Micheau-7

Maintenant que tu es de plus en plus exposée¹, quel est le rapport que tu entretiens avec ton image ?

A vrai dire, je suis habituée à travailler avec mon image depuis toute petite. Sauf que c’est l’image que le miroir reflète quand on travaille la danse. Là c’est différent parce que c’est une image qui est travaillée. Il y a une heure de préparation entre le maquillage et la coiffure, l’éclairage… ce sont des photos très belles, qui me mettent en valeur, donc je le vis bien, ce ne sont que des belles images. Ce n’est pas désagréable de se voir dans les magazines ou affichée sur les abribus sur une image qui me plaît… Ca ne me pose pas de problème.
Et puis je suis surtout contente que pour une fois, ce soit une vraie danseuse qui soit égérie d’une campagne avec une danseuse et pas une mannequin qui fait de la danse ! Dans les postures et les positions, on voit tout de suite (enfin mes collègues et moi) si la personne fait vraiment de la danse. Et je trouve que ça donne une image déformée de la danseuse, ça me gêne, ça donne un coté « culcul » et « gnangnan » alors que ce n’est pas ça la danse classique. Et d’ailleurs, on ne fait pas que de la danse classique à l’Opéra, on fait aussi du contemporain… En tout cas, moi je trouve que ça se voit et que ça a l’air niais, alors que là, c’est une vraie image de danseuse. On aime ou on n’aime pas, mais ces photos représentent une réalité.

¹ Dorothée Gilbert a notamment été choisie par la marque Repetto comme égérie du premier parfum de la maison

Dorothée Gilbert - ITW Photo Noemi Micheau-2

♦♦♦

Un grand grand merci à Dorothée Gilbert de m’avoir accordé un peu de son temps ! C’est un vrai honneur que d’avoir pu faire sa connaissance et d’avoir partagé un petit moment avec elle, avant qu’elle ne reprenne ses répétitions pour sa rentrée à l’Opéra de Paris.

Pour vous abonner à My Little Box (sans engagement), RDV sur cette page.

15 commentaires

  • Charlotte

    22 septembre 2014 de 09:48

    J’adore ces articles.
    Je ne suis pourtant pas une adepte des produits de beauté mais j’adore découvrir les petits rituels de chacune.

    Cet interview est particuliérement réussie. Dorothée a l’air adorable et j’aime bien voir une femme aussi belle qui n’en fait pas trop !

    Répondre

  • Cloé

    22 septembre 2014 de 12:31

    Joli article pour une belle personne :) Bon tout le monde n’a pas la chance d’un héritage génétique aussi sympa mais ça donne à réfléchir sur la relation au maquillage et à la beauté, merci Noémi de partager ça !

    Répondre

  • Anaïs

    22 septembre 2014 de 14:08

    J’adore tes interviews ! Elles sont tellement inspirantes ;) Merci Noémi

    Répondre

  • Laura

    22 septembre 2014 de 14:10

    Très belle interview, j’ai adoré ! Bravo !

    Répondre

  • Emilie

    22 septembre 2014 de 16:59

    Cette femme est sublime, très classe et tes photos sont très, très belles, bravo !

    Répondre

  • Louise la cerise

    22 septembre 2014 de 17:02

    Très joli article, et une interview réussi ! Dorothée a l’air d’être une belle personne et c’est agréable de la découvrir au travers de ses propos :)

    Répondre

  • Mademoisellevi

    22 septembre 2014 de 21:43

    Le genre d’interview très réussi
    J’adooooore
    Et la douceur des photos <3

    Répondre

  • Laureen

    22 septembre 2014 de 22:12

    J’ai adoré, l’interview est intéressante et les photos magnifiques, elles sont douces et lumineuses tout ce que j’aime.

    Répondre

  • Shalima / Céline

    24 septembre 2014 de 17:28

    Dorothée Gilbert n’est pas l’Étoile que je connais le mieux, et jusqu’à présent je n’étais pas très touchée par ses interviews (je la trouvais assez froide et distante), mais j’aime beaucoup celle-ci, et les photos sont très belles ! Merci Noémi :)

    Répondre

    • Noémi

      24 septembre 2014 de 17:38

      C’est souvent l’image que j’ai de la danse en général alors qu’en fait, Dorothée est tout le contraire : gaie, chaleureuse, rieuse… :-)

  • Marine

    27 septembre 2014 de 14:14

    Superbe brin de femme, on a effectivement envie de faire sa connaissance ! (Et c’est à ça aussi qu’on reconnait une bonne interview, à mon sens !) ;)

    Je suis vraiment fan de cette série d’articles !

    Répondre

    • Noémi

      29 septembre 2014 de 09:43

      Merci beaucoup ! Ca me touche énormément ! ^^

  • maryse

    30 septembre 2014 de 16:07

    Très belle interview ! J’aime beaucoup cette danseuse que je trouve non seulement talentueuse mais aussi très jolie :)

    Répondre

  • Géraldine // beautyarchi

    26 octobre 2014 de 10:30

    Ton interview donne envie de faire sa connaissance, elle a l’air très drôle et bonne copine :)

    Continue à nous présenter de belles personnes comme Dorothée !

    Répondre

Répondre

Your email address will not be published. Les champs marqués d'un * sont requis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.