Bien-être

Planifier sa semaine de travail selon son énergie

Extrait d'un bullet journal - Planifier sa semaine de travail

© Peach Study

J’ai récemment lu un article sur Career Girl Daily qui est en train de changer ma manière de travailler. Il s’appuie sur le planning des employés de Google, de la manière dont leurs tâches sont programmées en fonction de leur énergie. Comme l’article est en anglais et que je le trouve extrêmement pertinent, je me suis permis d’en traduire une partie.

Grâce à ce planning, on comprend mieux comment on fonctionne (du moins la majorité des gens), et on peut ainsi adapter nos tâches de travail à notre état d’esprit et de fatigue. Il peut tout aussi bien être appliqué par des salariés que par des freelances.

Comment planifier sa semaine de travail ?

Lundi : efficacité limitée ⇒ planification

En début et fin de semaine, votre énergie est faible. Le lundi est donc le jour parfait pour les réunions. On prend connaissance des différents projets, on planifie, on s’organise.

Personnellement, je fais effectivement le point les lundis matins sur tout ce que j’ai à faire, et je priorise. J’en profite également pour répondre à tous mes mails, et travailler sur des sujets qui ne me demandent pas trop de réflexion, les tâches un peu robotiques (comme un reporting par exemple, ou de la broderie).

Mardi : hausse de productivité ⇒ tâches difficiles

Le mardi est une excellente journée pour les tâches difficiles et les situations sous pression. Votre esprit sera vif et vous serez en mesure de faire face à de hautes exigences. C’est le moment de s’occuper des tâches plus difficiles, celles repoussées indéfiniment. Vous serez fort et confiant ce jour là !

Mercredi : pic d’efficacité ⇒ création

Ça y est, vous avez pris un rythme de travail, c’est le milieu de la semaine et votre énergie est au beau fixe. Le mercredi, vous êtes donc habitué à travailler efficacement, mais aussi très créatif. En plus de vos projets en cours, organisez une session de brainstorming par exemple. C’est également ce jour-là que vous pourrez programmer une activité en plus, en sortant du travail.

De mon côté, je suis totalement d’accord avec ce planning. Le mercredi, je m’inquiète un peu de voir que la semaine est déjà bien entamée et que le temps passe vite ! Alors je m’active ! Et je sais que je vais pouvoir à la fois beaucoup écrire et travailler sur des projets au long cours. Le soir, j’ai généralement encore assez d’énergie pour aller à l’escalade.

Jeudi : perte d’efficacité ⇒ relation client

Chez Google, c’est la journée où les employés organisent des réunions ou sortent de leur bureau car leur énergie est en baisse.

Me concernant, j’ai tendance à relâcher la pression quand j’ai hyper bien travaillé. Mais le jeudi, je sais que je bosse encore pas mal. En appliquant ce planning, je pense caler mes rendez-vous clients les jeudis, et si j’ai des photos à faire, je me réserverai ce jour-là.

Vendredi : énergie au plus bas ⇒ début de projets

Réservez le vendredi aux tâches qui requiert peu d’énergie. Vous pouvez commencer des projets, établir des plans de présentation par exemple et laisser les choses infuser. En général, le vendredi après-midi, vous n’aurez vraiment plus d’énergie.

Malheureusement, dans certaines entreprises, les horaires sont assez rigides, mais si vous avez la possibilité de partir, profitez-en pour quitter le bureau plus tôt. Allez faire une expo avec vos amis, prenez l’apéro, faites une balade… c’est aussi très inspirant et ça vous servira aussi dans le boulot.

J’ai du mal à établir une frontière stricte entre vie professionnelle et personnelle. Tout ce que je fais dans ma vie me nourrit. Alors depuis que je suis freelance – même si c’est très difficile – j’essaie de ne pas culpabiliser quand je ne suis pas assise derrière mon ordinateur. Si je pars faire du vélo en milieu d’après-midi, je pense à plein de choses, et la plupart du temps, je m’en sers ensuite dans mon travail.

Voici enfin un petit mémo à imprimer et partager. N’hésitez pas à réagir dans les commentaires !

Planifier sa semaine selon son énergie

Recevez chaque dimanche la newsletter de Trendy Mood en vous inscrivant ici. Elle contient des petits bonus du blog, des mantras, le fond d’écran du mois, des coups de coeur… 

8 Commentaires

  1. Aurélie/Lulu dit

    Coucou :)
    C’est très intéressant ! De mon côté, c’est assez différent et plutôt en fonction du moment de la journée (le matin je suis à fond, vers 15h c’est le coup de barre, retour d’énergie vers 16h, etc.) et aussi des demandes de mes clients. Par exemple le vendredi, je suis plutôt du genre à m’activer pour terminer les projets en cours afin de ne pas me sentir débordée le lundi matin et de parer aux imprévus. Mais il arrive que je sois trop crevée, dans ce cas, je pars faire autre chose le vendredi en milieu d’après-midi tout en me promettant de terminer un article par exemple le samedi pendant l’heure où je suis à peu près tranquille, ça me permet de m’alléger l’esprit le reste du week-end.
    Bonne semaine !

  2. Merci pour cet article ! Je vais démarrer un année bien chargée (6 mois de formation intense sur paris – alors que j’habite Lille, gné…- avant un stage avec objectif embauche de 6 mois également) et je trouve ça hyper intéressant. J’ai eu la chance de travailler dans une entreprise qui prenait vachement en compte l’état d’esprit des collaborateurs pour l’organisation du travail (en gros ils m’ont vraiment laissé faire ce que je voulais, comme je le voulais… alors que je n’étais que stagiaire !) et je trouve ça très important. Démocratiser cette façon de penser et de s’organiser c’est une sacrée lutte dans certaines entreprises ou les employés sont clairement la pour faire du rendement… Après j’ai assez peu d’expérience finalement. Passer au bullet journal a déjà été très salvateur pour mon organisation pro comme perso et ton article vient enrichir tout ça ;) alors merci :)

  3. Wahou quelle découverte ! Je n’avais jamais entendu parlé de cette technique et quand on y pense c’est vrai que cela parait plutôt logique… Je la trouve très intéressante et facile à mettre en place, ce qui est essentiel. Je sens que je vais vite la tester…
    Merci pour ce partage en tout cas.
    Bisous,
    Pêche
    [lien supprimé]

  4. Harmony dit

    Je pense que c’est très pertinent, surtout si on travaille à son compte et qu’on a la possibilité de planifier ses journées et ses activités à sa guise. Je danse 2 fois par semaine (ca fait partie de ma réorientation professionnelle) et ne me couche pas avant 2 heures du matin, donc je ne me mets pas la pression pour me lever tôt le lendemain et être productive.

Laisser un commentaire