Quelle protection solaire pour cet été ?

Laisser un commentaire

Préambule : cet article est écrit en partenariat avec la marque Eau Thermale Avène. Je reste néanmoins libre de mes propos et du traitement du sujet.

Ces dernières années, focalisé sur les problématiques environnementales, on recherche une protection solaire la plus inoffensive possible pour l’environnement. Certains pays interdisent même leur utilisation dans certaines zones protégées. Mais aurait-on oublier le principal avec la protection solaire ? Protéger sa peau des impacts néfastes du soleil (un cancer sur trois est un cancer de la peau – source OMS).

Je me rends compte que dans mes derniers articles, j’ai surtout abordé l’aspect environnemental, oubliant un peu de parler de l’importance de bien se protéger quand on s’expose aux UV. C’est évidemment un critère très important me concernant dans le choix de ma protection : je veux une protection solaire qui ait le moins d’impact possible sur mon environnement, notamment parce que je pratique des sports dans la nature. Mais je veux aussi être sûre que les produits solaires que j’utilise soient efficaces et que ma peau les tolère correctement.

Protéger les peaux sensibles

Fidèle à Avène depuis l’adolescence, je renouvelle cette année encore ma confiance en la marque de dermocosmétique concernant le choix de ma protection solaire. Les produits Avène ne contiennent en effet que 4 filtres garantissant à la fois une grande photostabilité, mais aussi une large protection contre les rayons UVB et UVA. Cela permet notamment d’avoir une formule assez courte, qui, associée à l’Eau d’Avène naturellement apaisante, protège efficacement tout en étant très bien tolérée par les peaux très sensibles.

Depuis que j’utilise les différents produits solaires de cette gamme, je n’ai eu aucun problème, aucun coup de soleil, ni même de masque de grossesse. Et pourtant, je m’expose souvent en pleine journée, dans l’Océan. Entre la très forte exposition, l’eau et la transpiration, ce sont des conditions qui pourraient vraiment mettre à rude épreuve ma crème solaire !

La plupart du temps, à vélo ou en surf, j’utilise le Fluide Sport 50+ ; la crème B-Protect 50+ en ville quand j’ai des shootings photo. Je pense également glisser dans mon sac le Réflexe solaire enfants 50+ pour l’avoir toujours avec moi.

Toute la gamme de solaires pour peaux sensibles respectueuse de l’environnement est disponible sur le site d’Eau Thermale Avène.

Un partenariat entre Eau Thermale Avène et PUR Projet

Depuis 2016, Avène a sollicité l’entreprise sociale PUR Projet pour sauvegarder les écosystèmes marins. Souvenez-vous, j’avais pu me rendre à Bali pour découvrir comment les communautés locales s’engagent dans la restauration des récifs coralliens, ainsi que dans la replantation de la mangrove.

Aujourd’hui, les chiffres sont vraiment encourageants : 42 structures sont désormais installées et 4700 coraux ont été implantés, représentant 16 espèces de coraux différentes. Cette année et la prochaine, PUR Projet a aussi comme objectif de collecter et recycler 45 tonnes de plastique en Indonésie.

Skin Protect Ocean Respect

Ce partenariat entre PUR Projet et Eau Thermale Avène s’inscrit de manière cohérente au sein du programme de la marque : Skin Protect Ocean Respect. Avène développe depuis plusieurs années des solaires plus respectueux de l’environnement, focalisés sur le respect de la biodiversité marine. À la fois au sein des formules, mais aussi des packagings. Les sprays solaires Avène par exemple, n’ont pas de bouchon amovible, impossible donc de les égarer sur la plage ou dans la nature !

Les formules de la gamme solaire Skin Protect Ocean Respect contiennent peu de filtres solaires, et ceux-ci sont non éco-toxiques. La marque avait jusqu’ici testé ses formules sur le corail. Elle a aujourd’hui fait appel à des laboratoires indépendants (Sorbonne Université, CNRS, l’Observatoire Océanologique de Banyuls-sur-Mer) pour élargir la recherche aux phytoplancton et zooplancton, à la base de la chaîne alimentaire.

En complément de cet article, et si le sujet des solaires vous intéresse particulièrement, que vous avez des doutes… je vous invite à consulter les Stories Instagram de Sophie Strobel (Filtres UV et Q&A Solaires). Elle les a épinglées à la « Une » de son compte. Sophie est biologiste et travaille comme consultante pour plusieurs marques de cosmétiques. Je la connais personnellement et je suis convaincue de son indépendance et de son expertise. Elle va parfois à l’encontre des discours à la mode, et je trouve son point de vue toujours très intéressant et documenté.

De mon côté, je trouve toujours très délicat de « vulgariser » sur ces différents sujets. J’ai l’impression de ne pas rentrer assez dans le détail mais j’ai aussi toujours un peu peur que vous trouviez ce type d’article imbuvable ! J’espère donc avoir pu répondre à vos questions sur ces sujets parfois controversés. N’hésitez pas à réagir dans les commentaires et je m’efforcerai d’aller trouver les réponses !

À relire :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.