Seydou Keïta au Grand Palais : une expo incontournable

4 commentaires
Seydou Keita - Photographie

Seydou Keïta est un des plus grands portraitistes de l’histoire de la photographie. Né à Bamako au Mali, il a ouvert son studio photo en 1948 dans cette même ville. Autodidacte, il est pourtant devenu en quelques années une vraie star et tous les jeunes gens un peu aisés se devaient d’avoir un portrait de lui. Une rétrospective est consacrée à Seydou Keïta au Grand Palais et vous devez aller la voir ! Les tirages – modernes – sont magnifiques, la scénographie bien pensée. C’est vraiment une très belle exposition. J’ai la chance d’aller voir régulièrement les expo du Grand Palais et celle-ci est particulièrement réussie ; et amusante pour ne rien gâcher : on se délecte des petites phrases de Keïta expliquant son travail.

Je n’ai volontairement pas mis beaucoup de photographies pour illustrer cet article car on doit vraiment les admirer en vrai. Sur la plupart, posent des inconnus, que Seydou Keïta a consciencieusement mis en scène. Il avait de nombreux accessoires à disposition de ses clients, on les retrouve d’ailleurs souvent d’une photo à une autre. Les poses sont également très réfléchies et le photographe passait du temps à positionner les mains, les bustes… pour ne faire au final qu’une seule photo !

De nombreux anciens tirages sont également réunis dans une pièce de l’exposition. Certains sont d’ailleurs colorés à la main pour satisfaire les clientes.

Phographies-anciennes-Keita

Au delà de la beauté intrinsèque des photos de Seydou Keïta, il y a aussi ce qu’elles nous racontent du Mali des années 40 à 80, de l’évolution de la société. Elles sont toutes prises en noir et blanc avec une chambre 13×18 pour ne pas avoir recours à un agrandisseur ; la plupart du temps en lumière naturelle. Le but de Keita était que ses clients soient les plus beaux possibles et que les photographie soient extrêmement nettes.

À découvrir au Grand Palais, jusqu’au 11 juillet.

Affiche Seydou Keita

Design graphique affiche : Alain Bourdon

4 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.