Bali - Voyage avec Avène

Carte postale Balinaise

Me voici rentrée de cinq jours à Bali. J’ai vraiment hâte de vous parler du programme de sauvegarde des écosystèmes marins Pur Projet financé par Avène, qui faisait l’objet de ce voyage. J’y reviendrai dans un article dédié, car le sujet est dense, en attendant, voici quelques photos de ce très beau voyage.

Lorsque j’ai commencé à parler de cette escapade à Bali, tout le monde m’a dit « tu vas voir, Bali, c’est très pollué ». C’est tristement vrai, MAIS, il existe de très nombreuses initiatives locales, qui tentent d’enrayer ce problème. L’île est très touristique et avec le tourisme de masse, la pollution augmente. C’est donc surtout à nous, touristes, de respecter les populations locales et leur environnement. On peut aussi participer, en ramassant des déchets sur les plages notamment.

Cela dit, l’île Indonésienne est sublime, plutôt riche comparée à d’autres pays d’Asie, l’architecture est donc très belle. Quant à la végétation, en ce début de Printemps, elle est luxuriante grâce à la saison des pluies qui se termine. J’ai adoré les rizières en terrasses si typiques, les temples partout, les lumières… et les gens bien sûr. Grâce à nos guides, Edouard et Badu, nous avons vraiment été immergés dans la culture Balinaise.

Après avoir atterri dans le Sud de Bali, à Denpasar, nous avons filé au Nord, dans la région du Pejarakan. Deux des programmes Pur Projet y sont implantés, notamment car c’est ici que le corail est le plus varié et que deux communautés locales avaient besoin de soutien dans leurs initiatives.

Nous étions logés au sublime hôtel The Menjangan Dynasty. Il est situé non loin de l’île Menjangan, l’île aux cerfs. Accessible seulement en bateau, elle abrite un grand temple et de très nombreux cerfs et biches. Autour de l’île, le récif est encore très riche, c’est un spot très connu pour la plongée sous-marine. Nous y avons fait du snorkeling et c’était déjà assez magique.

Notre petit groupe a ensuite filé à Ubud. Et là… Coup de coeur ! C’est certes extrêmement touristique, mais je comprends pourquoi, tous les paysages sont très beaux et il y règne une ambiance particulière, très spirituelle ; notamment au temple Gunung Kawi. C’est le sanctuaire des rois et reines du XIème siècle, et on peut y méditer librement dans des petites cavités. J’y serai bien resté plus longtemps alors que je ne suis pas du tout mystique. Mais c’était simplement très apaisant, et magnifique !

Ces quelques jours à Ubud, nous avons également été au contact des locaux notamment à Sidemen. Le village était déserté, les jeunes se sont donc réunis pour le faire revivre. Ils proposent donc un « tour » hors des sentiers battus, à vélo par exemple, pour découvrir les maisons, manger chez l’habitant. Nous avons déjeuné seuls au milieu d’une rizière, c’était un moment magique.

C’était beaucoup plus authentique que la visite du village Balinais traditionnel de Tenganan.

Nous étions logés cette fois au Mandapa, un hôtel Ritz-Carlton. Si un jour vous avez envie de vivre une nuit exceptionnelle, je ne peux que vous le recommander. C’était vraiment incroyable, tous les détails soignés, l’environnement magnifique avec une rivière, des rizières, un temple, le tout très préservé… Sublime vraiment !

Et pour finir en beauté, ce qui m’a la plus rendue heureuse, c’est la visite de la Forêt des Singes. Je m’attendais à une vraie forêt dans laquelle il fallait marcher et ouvrir l’oeil pour apercevoir les singes… en fait il s’agit plutôt d’un sanctuaire très boisé et préservé, avec entrée payante et chemin balisé, et les singes partout !!! Ils sont extrêmement habitués aux visiteurs qui sont invités à ne pas leur donner à manger (exceptées les bananes distribuées par les gardes).

Je vous recommande vivement la visite en fin de journée. Avec un peu de chance, ce sera la « golden hour » et la lumière dans les arbres vous offrira un très beau spectacle. Si vous êtes aussi dingues de singes que moi, vous risquez de ne pas repartir ! J’aurais vraiment pu rester là des heures, ils sont tous différents, très près de nous, ils vivent leur vie… fascinants ! Je ne savais plus où donner de la tête, j’ai tellement de photos… je ne me lasse pas de les regarder.

J’arrête là avec ma petite passion singe ! Rendez-vous très vite pour la suite des ces aventures Balinaises

PS : le blog rencontre un petit souci d’affichage d’images qui devrait se régler bientôt (normalement) et les images seront à nouveau plus grandes !

Un grand, grand, grand, MERCI à Anne-Sophie et Aurélie d’Avène, de m’avoir fait confiance pour ce projet. ♥

7 commentaires sur “Carte postale Balinaise

  1. Moi qui envisage peut être d’aller à Bali, ça ne fait que renforcer mon envie ! Je pense que cette forêt des singes devrait me plaire ;) Tes photos sont superbes en tout cas! J’ai hâte de voir tes autres articles sur Bali et ce que tu y a fait !

  2. Les paysages sont justes incroyables ! J’aimerais aussi vraiment pouvoir croiser des singes comme ça en me promenant, c’est juste extra je trouve !
    Merci pour ce partage :)

  3. Aurèle

    Bah moi, désolée, mais je trouve le « greenwashing » d’Avène scandaleux ! Payer un billet d’avion AR France-Indonésie ULTRA POLLUANT pour 5 jours sur place pour nous vendre un programme destiné à protéger la nature, c’est une blague ????
    Il va falloir arrêter de prendre les gens pour des idiots, à un moment…
    Ca n’a rien contre vous NOémi, c’est le positionnement de la marque que je trouve scandaleux.
    Cordialement

    • Bonjour Aurèle, je comprends ton point de vue, nous pourrons en rediscuter lors de mon article dédié mais je peux déjà te répondre concrètement en quelques lignes… J’étais à Bali pour communiquer sur ce projet afin de sensibiliser le plus grand nombre de personnes possible. Parfois malheureusement, il faut être sur place pour se rendre compte de la réalité d’un projet et d’un engagement pour mieux le partager. Je travaille avec la marque depuis des années et son implication est réelle, ce n’est vraiment pas du greenwashing. D’autre part, je sais que ça peut paraître dérisoire mais la trace carbone de ce voyage a justement été compensée par Avène via Pur Projet dans des programmes de replantation (à raison de 66 arbres par personne). Je me tiens à ta disposition pour échanger à ce sujet.

  4. Ohlala tellement top ton article :D
    J’ai eu la chance de pouvoir passer 10 jours à Bali l’année dernière et je voudrais tellement pouvoir y retourner, j’ai l’impression de ne pas avoir assez profité.
    En tout cas ton article m’a refait voyagé avec tes magnifiques photos ;)

    Bisous & à bientôt,
    Marine

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.