La slackline du Sri Lanka

11 commentaires

Quand on était au Sri Lanka*, on logeait dans une géniale surf house**. Toutes les nationalités s’y mélangeaient. En fin d’après-midi, deux Australiens installaient une slackline entre deux arbres et à force de les regarder faire, j’ai essayé. Ça a scellé le début de notre amitié, qui continue aujourd’hui, à travers le globe. C’est même avec eux que nous avons fait de l’escalade en Croatie.

S & N nous on fait un super cadeau en nous quittant pour continuer leur tour du monde : ils nous ont offert la slackline ! Depuis, on l’emmène partout et elle est installée tout l’été entre mon Tilleul et les bouleaux, chez moi en Charente.

Slack-line

La slackline est hyper efficace pour travailler l’équilibre bien sûr, mais surtout le gainage et les cuisses. Je m’entraîne à rester en équilibre longtemps sur un pied, puis l’autre. Je suis encore bien incapable de faire des figures et progresse lentement. L’important, c’est de ne rien lâcher et de contracter à mort les abdos pour ne pas tomber. Tout cela, en fixant un point loin devant (jamais le sol) et en essayant de rester cool et souple !

Désormais je fais des longueurs plutôt facilement. En revanche, j’ai toujours du mal à faire demi-tour. C’est mon challenge de l’été.

Slackline-3Slackline-2

Notre slackline est une Gibbon, mais on en trouve des pas très chères chez Décathlon. Je vous conseille de commencer au début avec une slackline assez large. Et si vous maîtrisez, vous pourrez passer à une plus fine. Cela dit, j’en ai testé une fine chez des amis au début de l’été et ça ne m’a pas trop perturbée…

Et si vous vous dites que la slackline est un truc de babos, dépassez vos à priori et essayez ! Vous verrez, quand on monte dessus la première fois, la sensation est tellement perturbante qu’on a tout de suite envie de continuer pour réussir à marcher dessus. Installée comme ça dans le jardin, elle est très conviviale. Tout le monde tente le coup, tombe, et remonte dessus.

Un jour, vous réussirez peut-être à faire ça :

Inutile de préciser que la slackline est un excellent exercice complémentaire à la pratique du surf ou de l’escalade !

* Je publie en ce moment sur Instagram quelques photos de mon voyage. Je n’ai jamais publié de carnet de voyage du Sri Lanka ici. J’espère y remédier cet été.

** Chez Asanka à Midigama.

CatégorieSport

par

J'aime surfer, lire des romans historiques, les singes, prendre des gens en photo, l'escalade, voyager, manger, cuisiner, les Belges, rêver, les feux de cheminée, Pierre Rabhi, la bande dessinée, chanter, mes amis, mon Nikon FM2, travailler.

11 commentaires

  1. Aurélie (Lulu) 7 août 2016

    Tu ne cesseras jamais de nous étonner, c’est génial ! (Et les cheveux longs comme ça te vont hyper bien ! )

  2. J’ai toujours été partagé entre le côté babos et cool de la slackline mais ca me tente bien d’essayer!
    Et lavantage c’est que l’on peut en faire partout et avec tout le monde!
    Tes cheveux sont magnifiques et cette robe…superbe!

  3. Tu es si jolie aussi avec tes cheveux longs! Ça doit être un sacré entretien pour les maintenir si brillants.
    À bientôt jolie Noémi

    • Merci beaucoup Maud ! Pour être honnête je ne les entretiens pas vraiment, un shampoing seulement une à deux fois par semaine avec un soin et basta.

  4. J’ai jamais essayé cela doit être super bizarre… Je prends un ticket pour essayer dans ton futur jardin mais très près du sol car avec le vertige c’est double angoisse

  5. Je reviens sur cette article parce que hier j’ai fait une séance de slack hyper satisfaisante et motivante! Nous avons installé avec des amis 3 slacklines, toutes différentes et je me suis éclatée et j’ai bien progressé sur la plus fine des 3, de 2,5 cm de large. A mon grand étonnement en une après-midi, j’ai réussi à faire plusieurs traversées! Quelle satisfaction et ça motive à continuer. Finalement, j’y arrive mieux sur une slack plus fine, elle tremble beaucoup moins sous mon pied. C’est celle là https://laboutique.slack.fr/products/primitiv et je pense que je vais bientôt craquer ;-)
    Mes séances de gainage m’ont beaucoup aider je pense pour la stabilité et le secret c’est la zénitude, ça fait du bien !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.