« Climb trip » en Croatie

8 commentaires

Un grimpeur se cache sur cette photo…

Il y a un truc très chouette avec les sports « outdoor », c’est qu’ils permettent de partir en voyage. Nous avons donc retrouvé des amis Australiens en Croatie, pour faire de l’escalade ! Quatre jours passés entre Split et Omis, sur la côte Dalmatienne à marcher et à grimper. J’ai publié pas mal de photos sur Instagram quand j’y étais mais j’avais envie de vous parler plus en détails de ce voyage en Croatie*.

Carte-Croatie

Pour aller à Split, il faut compter à peu près trois heures de vol depuis Paris. Certains vols comportent une escale. En octobre, nous avons trouvé des billets A/R à 230€ par personne. Ensuite, sur place, la vie n’est pas hyper chère. Nous avons dormi à Split dans une auberge de jeunesse pour 12€ la nuit et à Omis dans un petit appartement parfait pour quatre et très bon marché**. La côte est assez touristique, il y a donc des « Apartmani » à louer partout, il vaut mieux réserver pour être sûr d’avoir de la place.

Nous avons commencé par Split. La ville est magnifique, avec une architecture qui m’a un peu fait penser à celle de Malte. On se perd dans les petites ruelles, on prend un verre en terrasse… Et puis on part très tôt le matin, pour 45 minutes de marche d’approche avant d’arriver aux falaises. Le petit chemin part du centre ville de Split – près du port – et s’appelle Šetalište Luke Botića. La balade en elle-même est canon. Enfin, on arrive là, au coeur du parc Šuma Marjan :

Croatie - Octobre-12

Les voies d’escalade sont toutes très bien équipées et indiquées sur le topo. Il y en a pour tous les niveaux, et c’est plutôt difficilement côté. Je grimpe du 5C (je travaille le 6A en salle), parfois du 6A en extérieur (à Chateauneuf par exemple), alors que j’ai été vraiment en difficulté sur certaines 5C. Et pourtant je suis meilleure en extérieur qu’en salle. Cela n’a tout de même pas entamé mon moral car je n’avais jamais grimpé dans un endroit aussi magnifique. Et je dois dire que j’ai profité du paysage comme jamais ! Je me suis rendue compte pour la première fois depuis que j’ai commencé l’escalade que je n’avais absolument plus le vertige. Il y a deux ans, je n’aurai même pas pu grimper ici, car les départs des voies surplombaient la mer de plus de 400 mètres d’altitude.

Croatie - Octobre-14 Croatie - Octobre-15 Croatie - Octobre-21 Croatie - Octobre-43 Croatie - Octobre-32

En début d’après-midi, après plusieurs heures d’escalade, nous sommes descendus jusqu’à cette petite plage pour nager un peu. L’eau était froide en ce début d’automne, mais c’était le paradis ! Nous sommes repartis à pied à Split pour prendre le bus. Direction : Omis !

Croatie - Octobre-39 Croatie - Octobre-11

Croatie - Octobre-Omis Croatie - Octobre-111 Croatie - Octobre-112

Nous avons terminé la journée par une nouvelle session de grimpe. Cette fois-ci les voies sont juste à côté du village, on peut même se permettre d’oublier quelque chose à l’appartement ! A Omis aussi les voies d’escalade sont très bien équipées, variées (du 4C au 7a)… Le topo est disponible en PDF gratuitement ici.

Croatie - Octobre-98 Croatie - Octobre-102 Croatie - Octobre-60 Croatie - Octobre-63

Même pas peur… 

La météo a été un peu moins sympa les deux jours suivants. Nous avons tenté une ou deux voies… mais quand on doit être sûr de ses pieds, une paroie qui glisse c’est plutôt effrayant ! Nous avons donc enfilé nos capes de pluie pour une petite rando dans la montagne. Au sommet, nous attendait la forteresse médiévale de Starigrad. Il faut compter 1H – 1h30 de montée, et c’est assez pentu mais la vue en vaut la peine ! On redescend par la forêt histoire de changer de paysage…

Croatie - Octobre-72 Croatie - Octobre-73 Croatie - Octobre-75 Croatie - Octobre-77 Croatie - Octobre-78 Croatie - Octobre-83

Si vous aimez marcher, vous pouvez aussi suivre la rivière – la Cetina – c’est magnifique et s’il a beaucoup plu, vous apercevrez peut-être une très belle cascade…

Croatie - Octobre-89 Croatie - Octobre-90pièces-croatie

En Croatie, on peut payer en Euros les taxis et certains commerçants mais la plupart du temps, il faut avoir des Kunas avec soi. Les pièces sont tellement belles que je n’ai pu m’empêcher d’en garder quelques unes (et encore j’ai du me séparer de celles de 1 et 5 HRK avec de jolis animaux gravés…) ! Et je clos ici mon mini-guide, je suis certaine qu’il y a encore beaucoup beaucoup de choses à voir, mais si vous aimez la varappe et que vous avez seulement un petit week-end prolongé en vue, la Croatie est une destination parfaite pour l’escalade en extérieur, jusqu’à fin octobre au moins.

* Lien sponsorisé. 

** Miranda Apartmani, Vangrad 15, 21310 Omis.

8 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.