Crash test : randonnée dans le Fango Corse en Merrell

16 commentaires

Pour la randonnée, j’ai habituellement des chaussures Tecnica montantes (comme celle-ci). Je les avais achetée car elles étaient étanches – je partais alors en Écosse – et pour leur rapport qualité / prix plus que correct. Je n’ai jamais souffert de la chaleur dedans car elles sont bien respirantes mais elles sont encombrantes. Je voyage toujours en sac à dos, et je trouve que les baskets ne sont pas forcément adaptées à la marche à pied en voyage (surtout au soleil). Je cherchais donc un modèle de chaussures de randonnées, que je puisse emporter partout, qui soient passe-partout et surtout, avec des semelles anti-dérapantes (notamment pour les marches d’approche en escalade, comme en Croatie).

On m’a offert des Merrell Terran Cross II juste avant mon départ pour la Corse, une occasion en or pour tester en conditions ces sandales. Mes comparses m’ont toutes fait des compliments au sujet de ces sandales de randonnée plutôt élégantes par rapport à ce qui se fait habituellement, me posant plein de questions sur le confort. Je me suis dit que je pouvais donc partager avec vous mes impressions, il y a certainement parmi vous des marcheuses !

Corse - Fango

Je ne les ai pas quittées que ce soit pour me promener dans les ruelles de l’Île Rousse, pour les balades dans le Fango, ou une randonnée à Bonifato.

Corse - FangoMerrell Terran Cross II

Nous avons pas mal crapahuté, entre balade sur des chemins sablonneux et de vraies randonnées dans des pierriers. J’avais un peu peur pour mes chevilles, qu’elles ne soient pas assez bien maintenues dans les Merrell (j’ai tendance à me tordre beaucoup les chevilles car je regarde en l’air quand je marche !). Les chevilles sont finalement bien soutenues par la boucle qui les épouse et je n’ai pas eu ce problème une seule fois. Je n’ai eu aucun souci de frottement et au contraire les Terran Cross II sont ultra confortables ! La semelle est douce comme du velours et ne garde pas l’humidité. J’ai les pieds très cambrés et pourtant elles s’adaptent parfaitement à leur forme. Enfin, je n’ai pas glissé une seule fois, la semelle du dessous s’agrippent hyper bien aux reliefs. Evidemment, vous n’empêcherez pas les petits cailloux ou le sable de rentrer mais bon, ça c’est le lot de toutes les sandales !

Question solidité, je n’ai malheureusement pas le recul nécessaire pour vous renseigner à ce sujet. Après une semaine de randonnées, et quelques sorties d’escalade en Charente, elles ne souffrent – heureusement – pas d’usure pour le moment et ont l’air très solide.

Corse - Fango

Le Fango est mon meilleur souvenir de Corse. Nous y avons passé tout l’après-midi et nous y sommes baignées… La route entre Calvi et la rivière par les terres est sublime, on se croirait dans un lointain pays… Et au retour, nous avons longé la côte, un moment magique quand le soleil décline et que tout devient rouge.

Fango-1Corse - FangoFango-2 Fango-4

Je crois que ces photos traduisent bien ces moments de bonheur…

Girl - Happiness - Freedom

Chaussures Merrell Terran Cross II, 95€ (existent en 5 couleurs) / Short O’Neil (ancienne collection), t-shirt en coton H&M Conscious, 7,99€ / Maillot de bain Decathlon, brassière Ana Ontario, 19,99€ et culotte Valy Ontario, 14,99€.

16 commentaires

  1. Elles sont très élégante comparé à ce qu’on voit habituellement effectivement ! Les lieux sont extra, les photos ouffissimes <3
    biz

  2. C’est drôle comme coïncidence, je commence justement, tout pile, à réfléchir sérieusement à l’équipement que je dois prévoir pour une longue randonnée de 10 jours, cet été. Novice en la matière, je suis un peu perdue, je dois dire.
    Je me demandais s’il n’était pas déconseillé de randonner avec des chaussures ouvertes, ne serait-ce que pour les piqures de serpents auxquelles on pourrait être confrontés. Certains sites que j’ai consulté recommandent de porter des chaussures hautes, de les remonter le plus haut possible sur la jambe, quitte à perdre toute dignité niveau look, mais dans le même temps, je vois foule de marques proposer des sandales de randonnée, alors tout cela me laisse perplexe.

    Je trouve le modèle que tu portes très chouette, en tout cas, à emporter, j’imagine, en complément d’une paire de chaussures fermées.

    • Alors oui les chaussures montantes avec les chaussettes très hautes, j’ai connu ! :-)

      Là je n’ai fait que des rando de 2h maxi, dont une avec un dénivelé de 800 mètres à peu près et mes sandales allaient très bien. Je t’avoue que si je devais faire des randonnées plus importantes, je me poserais sérieusement la question car j’étais vraiment bien dedans. Ensuite pour les serpents, les rares fois où j’en ai vus, ils se carapataient rapidos et je ne connais personne qui se soit fait piquer… Bref, si tu passes 10 jours à marcher, je pense qu’il te faut effectivement de vraies chaussures de randonnées et tu peux compléter avec celles-ci pour les moments plus cool.

  3. Très jolies photos. Ça a l’air top la Corse, j’ai tellement envie d’y aller, justement pour faire plein de rando ! Je suis pas trop branchée sandalettes de rando. C’est un peu vilain sur moi et je me dis le stade d’après c’est le pantalon quechua qui se dézippe en short et là vraiment c’est non je ne peux pas m’abandonner au confort comme ça haha… Plus sérieusement elles ont l’air bien pratique quand même. Merci pour la découverte !

    • Ha ha ha ! Je sais tellement de quoi tu parles ! Mais je te rassure, j’essaye de mettre de jolis shorts ! ;-)

  4. Lulu (boit du) Thé 14 juin 2016

    Des photos dignes d’un magazine !
    Je suis une quiche en sports de nature (parce que petite nature ^^) mais ton billet aère la tête.

  5. très joli moment !
    je randonne depuis quelques années avec des salomon basses (type chaussures de trail) imperméables (bien pour tous les temps) et j’aime beaucoup. Bien mieux pour moi que les chaussures hautes dites montagnes qui sont trop lourdes et encombrantes quand on voyage sac à dos mi-nature mi-ville. mais les sandales sont une bonne option si on randonne au soleil pour des balades moyennes.
    Pour du trek plus appuyé je resterais sur des chaussures fermées (notamment en cas de changement de temps).
    Bon été !

    • Merci beaucoup pour ton avis Marie, je pense aussi investir dans ce type de chaussures également, ça me semble un très bon compromis.

  6. Je ne quitte pas mes Merrell en vacances ! Je vais habituellement en Grèce et elles m’evitent les chutes sur les trottoirs en marbre. J’ai du faire 4 ou 5 été avec mon ancienne paire donc elles sont résistantes. Et je me permets de les mettre à Paris les jours de canicule!

  7. J’ai acheté des sandales de rando chez Decat**on sur un coup de tête il y a quelques années, pour essayer, et je les portes principalement pour faire du canoë! Pas forcément super sexy mais le pied est bien maintenu et la chaussure sèche vite. Sinon je les utilise comme toi pour des petites randonnées (mais je suis pas fan sur les sentiers avec beaucoup de cailloux, je suis douillette :-) ) et surtout en ville si je sais qu’on va beaucoup marcher. Sinon je porte toujours mes chaussures de montagne pour les grandes rando d’un jour ou plus, question de sécurité.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.